Les meilleures chaussures avec une lame en carbone

Mise à jour : juillet 2020

Filtrer les résultats 10 résultats
Trier par
Prix
Terrain
Marque
Épaisseur de la semelle
Inclinaison de la semelle (drop)
Poids (homme)
Poids (femme)
Type de soutien

Affichage de 10 résultats

Ajouter au comparateur
Nike ZoomX Vaporfly Next% test chaussure route
Chaussure de route exceptionnelle grâce à son confort et sa légèreté, la Nike ZoomX Vaporfly Next% a pour objectif d'aider Eliud Kipchoge à pulvériser le record du ...
Voir plus +
275,00 
Acheter
Meilleure offre :i-run.fr
La Vaporfly est née du rêve fou de Nike de battre le record du monde du marathon en moins de deux heures avec le projet Breaking2. Si la marque américaine n’a pas encore réussi, elle n’en est néanmoins pas loin. En effet, Eliud Kipchoge a fait tomber le record du monde en 2:01:39 au marathon de Berlin en 2018. 2019 est l’occasion pour Nike de dévoiler la nouvelle version de la Vaporfly, la Nike ZoomX Vaporfly Next% ! En plus de son look époustouflant en vert électrique, celle-ci affiche 15% de mousse ZoomX en plus. Ainsi, la partie sous l'avant-pied a plus d'amorti et de souplesse qu'auparavant. On retrouve également la plaque en carbone qui, en plus de donner de la structure à la chaussure, décuple le retour d’énergie à chaque foulée. Les sensations de courses restent excellentes avec un amorti maximal qui offre confort et dynamisme. Difficile de ne pas être séduit par cette configuration, même si l’on se méfie des semelles trop épaisses, tant la Vaporfly impressionne avec cette combinaison de légèreté et de cushioning. Le principal changement avec la Next% est la stabilité supplémentaire. En effet, alors que la version Flyknit 4% avait tendance à pousser le coureur en avant, ce nouveau modèle offre un équilibre plus naturel sans diminuer l'efficacité du mouvement de bascule qui dynamise la foulée. Enfin, on notera que la durabilité a été améliorée en renforçant le talon. En résumé, la Nike ZoomX Vaporfly Next% est une chaussure de route exceptionnelle grâce à ses prouesses technologiques. Son seul véritable point faible est son prix : à 275 euros, à défaut de passer sous la barre des 2h au marathon, la Vaporfly aura au moins le mérite de s'imposer comme la chaussure de running la plus chère au monde.
Confort
10
Durée de vie
9
Rapport qualité-prix
9
Design
10
POUR:
  • Grand confort
  • Chaussure ultra-légère
  • Amorti très réactif pour de très bonnes sensations de course
  • Empeigne fine et souple qui maintient le pied agréablement
  • Design futuriste époustouflant
CONTRE:
  • Prix élevé
Ajouter au comparateur
Asics MetaRacer test chaussure running
Premier modèle de la marque à être équipé d'une lame en carbone, l'Asics MetaRacer est une très grande réussite qui offre des sensations de courses ...
Voir plus +
200,00 
Acheter
Meilleure offre :asics.com
Après deux ans de recherche, la marque japonaise dévoile enfin sa première chaussure équipée d'une lame en carbone : Asics MetaRacer. Avec 195 grammes au compteur pour les hommes et 182 grammes pour les femmes, c'est une chaussure ultra-légère faite pour la compétition. Cette chaussure étant spécialement conçue pour équiper les athlètes sponsorisés par Asics lors des jeux olympiques d’été de Tokyo (reportés à 2021), elle affiche une lame en carbone. Cette technologie est en effet redoutable et s’est imposée comme la norme en compétition officielle. Cependant, dans le cas de la MetaRacer, la lame en carbone est plus discrète et s’intègre parfaitement au reste de la chaussure. On la retrouve du milieu à la pointe du pied. D’après les coureurs qui ont testé la MetaRacer, elle procure une foulée fluide qui gagne en dynamisme au fur et à mesure que la vitesse s’accélère. La chaussure reste agréable lors des sessions plus tranquilles mais révèle tout son potentiel lorsque le rythme s’emballe. De plus, contrairement aux principales chaussures concurrentes qui exhibent des semelle très épaisses, la MetaRacer propose une configuration plus dépouillée avec 24 mm d’épaisseur sous le talon et 15 mm sous l'avant-pied. L’amorti est donc ferme et vif tout en offrant un excellent confort. Ensuite, au niveau de l'empeigne, on trouve une maille dense avec un design épuré sans renforts. Le maintien est excellent même lorsque l’on va vite. La chaussure a été spécialement conçue pour faciliter la circulation de l’air et évacuer l’humidité. Ainsi, on trouve notamment un large trou d’aération au bout de la chaussure. Comme Nike avec son AlphaFly, Asics anticipe des températures caniculaires lors des jeux olympiques d’été de Tokyo et a donc tout fait pour mitiger l’impact sur les performances des athlètes. Enfin, la semelle extérieure utilise le caoutchouc Asicsgrip avec des fines lignes de flexion. Malgré le peu de relief, il semblerait que l'adhérence soit au rendez-vous, même sur les sols mouillés. Cependant, plusieurs testeurs ont émis des doutes sur la durabilité de la semelle à long terme, celle-ci présentant rapidement des traces d'usure. Malheureusement, cela n'est pas rare avec les chaussures de compétition où tout est fait pour gagner en légèreté. En résumé, l'Asics MetaRacer s'impose comme une excellente chaussure de compétition qui allie amorti modéré, lame de carbone discrète et confort impeccable.
Confort
10
Durée de vie
9
Rapport qualité-prix
9
Design
10
POUR:
  • Grand confort
  • Empeigne qui offre un maintien parfaitement ajustée et une bonne ventilation
  • Lame en carbone à la fois discrète et efficace
  • Design épuré très réussi
  • Chaussure ultra-légère
CONTRE:
  • Des doutes sur la durabilité de la semelle
Ajouter au comparateur
Adidas Adizero Pro test chaussure running
Première chaussure de la marque à être équipée d'une lame en carbone, l'Adidas Adizero Pro est un très bon modèle confortable et solide pour aller vite.
Voir plus +
180,00 
Acheter
Meilleure offre :i-run.fr
Il aura fallu un peu de temps à Adidas (comme aux autres marques, d’ailleurs) pour répondre à Nike et ses chaussures à lame de propulsion en carbone qui ont véritablement bouleversé le monde du running en introduisant un atout imparable. Une technologie capable, preuve à l’appui, d’améliorer les performances de l’athlète en favorisant une meilleure propulsion. La réponse d’Adidas s’appelle l’Adizero Pro et force est de constater que l’attente en valait la peine. Il s’agit d’une chaussure plutôt légère tout en étant un peu plus lourde que ses concurrentes directes avec 235 g pour les hommes et 218 g pour les femmes. À première vue, la chaussure ressemble beaucoup à l’Adizero Adios 5 mais en beaucoup plus affinée. La configuration de l’amorti est très similaire avec les mousses Boost et Lightstrike. Ce qui la différencie est son arme secrète : Carbitex, une plaque de propulsion en carbone. Celle-ci est en forme de cuillère et relativement souple par rapport à celles de ses concurrentes (comme la Nike ZoomX Vaporfly NEXT% ou la Saucony Endorphin Pro). Cela permet une plus grande amplitude de mouvement, notamment au niveau de l’avant-pied, pour une foulée plus dynamique lors de la poussée. Les testeurs ont été impressionné par l’efficacité de cette configuration. D’après eux, la chaussure excelle sur toutes les distances du moment que le rythme est soutenu en facilitant une foulée plus efficace. De plus, la semelle affiche une épaisseur généreuse tout en étant relativement ferme, ce qui donne une meilleure stabilité. Ensuite, l’empeigne Celermesh en une pièce est élégante et très confortable. Elle reprend la formule de l’Adizero Adios mais en plus fine. Le maintien est bien ajusté tout en laissant de l’espace aux orteils. Enfin, notons l’efficacité de la semelle extérieure. C’est un élément qui passe un peu inaperçu sur les chaussures de route (contrairement aux chaussures de trail) mais il faut souligner le beau travail d’Adidas ici. En effet, les caoutchoucs Continental sous l’avant-pied et Adiwear sous le talon permettent de concilier adhérence et durabilité. De plus, les encoches Quickstrike DSP permettent une meilleure traction sur les surfaces plus glissantes comme les pistes d’athlétisme. Le résultat est impressionnant et devrait permettre de garder l’Adizero Pro plus longtemps qu’une chaussure de compétition avec lame en carbone traditionnelle. En résumé, l'Adidas Adizero Pro est une très bonne chaussure de running avec lame en carbone pour la vitesse. Sa configuration à la fois bien amortie et robuste la rend adaptée à tous les types des courses et d'entraînements – à condition d'aller vite.
Confort
9.5
Durée de vie
9.5
Rapport qualité-prix
9.5
Design
9
POUR:
  • Grand confort
  • Amorti ferme, dynamique et stable
  • Lame en carbone Carbitex efficace pour faciliter une meilleur propulsion lorsque le rythme s'accélère
  • Chaussure robuste pour un modèle de compétition de ce type
  • Maintien du pied discret et efficace
CONTRE:
  • Chaussure destinée avant tout à la vitesse et donc pas très adaptée pour les allures lentes (e.g. entraînement quotidien tranquille, session de récupération)
  • Poids un peu élevé pour une chaussure de ce type (la Vaporfly Next% de Nike fait moins de 200 g en comparaison)
Ajouter au comparateur
New Balance FuelCell TC test chaussure route
La New Balance FuelCell TC est une très bonne chaussure de route. C'est le premier modèle de la marque à afficher une lame de propulsion en carbone.
Voir plus +
200,00 
Acheter
Meilleure offre :newbalance.fr
La New Balance FuelCell TC est la première chaussure de la marque à être équipée d'une lame de propulsion en carbone. Elle se positionne ainsi comme une concurrente directe de la célèbre Vaporfly de Nike qui a popularisé et démontré l'efficacité de cette technologie. La grande question est donc : est-elle à la hauteur ? Les testeurs qui l'ont essayé sont mitigés. En effet, d'un côté la plaque en carbone et la mousse moelleuse FuelCell se révèle une combinaison redoutable qui donne un amorti confortable et dynamique. À ce niveau, New Balance ne souffre pas de la comparaison avec Nike. Cependant, la FuelCell TC affiche un poids un peu élevé pour s'imposer comme une vraie chaussure de course. En outre, le mesh fin de l'empeigne est plutôt souple et pourrait déplaire aux coureurs qui s'attendent a un maintien plus ferme de la part d'une chaussure de compétition. La TC est néanmoins intéressante en tant que chaussure d'entraînement polyvalente pour les sessions à rythme modéré ou élevé, notamment grâce à sa bonne stabilité. En outre, la semelle copieusement recouverte en caoutchouc assure une bonne durabilité pour enchainer les kilomètres. En résumé, la New Balance FuelCell TC est une très bonne réussite avec un amorti tonitruant mais sa configuration volumineuse et souple la rend plus adaptée à l'entraînement qu'à la course.
Confort
9.5
Durée de vie
9.5
Rapport qualité-prix
9
Design
9
POUR:
  • Grand confort
  • Amorti confortable et réactif grâce à la combinaison FuelCell/lame de carbone
  • Modèle solide
  • Empeigne spacieuse et souple
  • Joli design
CONTRE:
  • Languette fine qui a tendance à glisser
  • Poids un peu élevé pour une chaussure censée être faite pour la course
Ajouter au comparateur
Hoka One One Carbon X test chaussure route
Excellente chaussure de route légère à l'amorti généreux et confortable faite pour la vitesse et la longue distance.
Voir plus +
200,00 
Acheter
Meilleure offre :i-run.fr
La Hoka One One Carbon X se présente comme la réponse d'Hoka à Nike et sa gamme de chaussures Fly (e.g. Nike Vaporfly 4% Flyknit) faites pour la vitesse sur longue distance. Ainsi, La Carbon X est une chaussure de route légère (246 grammes et 204 grammes respectivement pour les hommes et femmes). Fidèle à l'esprit Hoka, elle affiche une semelle épaisse et souple avec une inclinaison entre le talon et les orteils de 5 mm. Sa principale innovation est sa plaque en carbone. Celle-ci a pour but d'insuffler du dynamisme à la chaussure grâce à un mouvement de bascule naturel. Le résultat est une course réactive et énergique, en particulier après quelques kilomètres lorsque la vitesse s'accélère et que le coureur monte en puissance. Certains athlètes qui ont essayé la Carbon X se plaignent d'une certaine rigidité au début. Néanmoins, ils indiquent que celle-ci s'estompe au fur et a mesure des séances. L'empeigne est egalement très réussie. Légère, fine (sans renforts) et bien aérée, elle offre un maintien du pied très agréable. Elle conviendra particulièrement aux coureurs qui préfèrent avoir de l'espace. Ceux préférant un maintien plus stricte du pied pourraient être déçus. En résumé, avec la Carbon X, Hoka One One relève le défi posé par Nike avec son excellente Vaporfly. Ces deux chaussures restent néanmoins très différentes (ne serait-ce qu'au niveau du drop). Choisir l'une par rapport à l'autre est donc une décision avant tout personnelle qui doit être basée sur son expérience et ses préférences.
Confort
9.5
Durée de vie
9
Rapport qualité-prix
9
Design
9.5
POUR:
  • Grand confort
  • Amorti à la fois élevé et dynamique
  • Poids relativement léger
  • Empeigne fine et souple très agréable
  • Design novateur qui rivalise avec Nike
CONTRE:
  • Chaussure un peu rigide d'après quelques coureurs
  • Prix élevé pour une durabilité standard
  • Empeigne qui peut se révéler un peu trop ample pour certains coureurs
Ajouter au comparateur
Nike Air Zoom Alphafly Next test chaussure running
La Nike Air Zoom Alphafly NEXT% plane sur les marathons et pulvérise la concurrence. Incontestablement la chaussure la plus attendue de 2020 !
300,00 
Ajouter au comparateur
- 30% Nike Zoom Fly SP Fast test chaussure running
La Nike Zoom Fly SP Fast est une chaussure de running confortable avec lame en carbone. Résumé des tests et avis à venir !
170,00  119,47 
Acheter
Meilleure offre :nike.com
Ajouter au comparateur
Hoka One One Carbon X-SPE test chaussure running
La Hoka X-SPE est une chaussure de running équipée d'une lame en fibre de carbone pour courir vite et longtemps confortablement. Résumé des tests et avis à ...
200,00 
Acheter
Meilleure offre :i-run.fr
Ajouter au comparateur
Brooks Hyperion Elite test chaussure route
La Brooks Hyperion Elite est une bonne chaussure faite pour la vitesse et la première de la marque à être équipée d'une lame de propulsion en carbone.
Voir plus +
250,00 
Acheter
Meilleure offre :i-run.fr
La Brooks Hyperion Elite est la première chaussure de la marque à être équipée d'une lame de propulsion en carbone. Brooks se lance donc dans ce que certains ont baptisé la "guerre des lames" et tente de rivaliser avec Nike qui en est déjà à son troisième modèle de ce type avec l'Alphafly. L'Hyperion Elite propose une semelle épaisse, maximaliste, avec une nouvelle mousse ultradouce : DNA Zero. On peut penser que l'amorti serait vraiment souple en l'absence de lame de propulsion mais justement la Propulsion Plate de Brooks donne de la structure à la chaussure. Ainsi, l’amorti est ferme, stable et réactif, ce qui permet de vraiment se faire plaisir à vitesse rapide. Malheureusement, la chaussure n’est pas aussi dynamique lorsque le rythme est plus lent, ce qui diminue sa polyvalence. Les coureurs qui ont eu la chance de tester ce modèle ont donc trouvé son amorti à la hauteur des espérances. L'Hyperion Elite plaira particulièrement aux athlètes qui trouve l'amorti des Nike Vaporfly et Alphafly trop doux. Pour le reste, le design est simple et efficace. On retrouve l’approche de Brooks qui privilégie la fonctionnalité au style. Ainsi, même si la chaussure paraît volumineuse, l’Hyperion Elite est légère avec moins de 200 grammes. Le mesh sans couture offre un maintien bien ajusté et confortable. Enfin, on trouve du caoutchouc au niveau de la semelle extérieure pour assurer une bonne adhérence et protéger la chaussure. Sur ce dernier point, il faut noter que, de l’aveu même de Brooks, la durée de vie de ce modèle serait limitée à 150 kilomètres. C'est vraiment dommage étant donné le prix de la chaussure mais la marque a au moins le mérite d'être honnête. De plus, les testeurs n'ont pas constaté d'usure prématurée lors de leurs entraînements donc il se peut qu'il ne s'agisse que d'une mise en garde par précaution. En résumé, la Brooks Hyperion Elite est une très bonne chaussure ultralégère faite pour la compétition qui séduit par son confort et son dynamisme.
Confort
9.5
Durée de vie
8
Rapport qualité-prix
8.5
Design
9
POUR:
  • Grand confort
  • Amorti ferme et très dynamique
  • Chaussure ultralégère (moins de 200 grammes)
  • Empeigne au maintien efficace
CONTRE:
  • Des doutes sur la durabilité (Brooks annonce un durée de vie d'environ 150 kilomètres)
  • Un peu décevante à vitesse faible
Ajouter au comparateur
On Cloudboom test chaussure running lame carbone
La On Cloudboom est la première chaussure de la marque suisse à être équipée d'une lame en carbone avec à la clé un amorti dynamique et ferme.
Voir plus +
La On Cloudboom est la première chaussure de la marque suisse à afficher une lame en carbone pour booster la propulsion. Ainsi, c'est une chaussure au design épuré faite pour la compétition. Ce qui frappe d'emblée, c'est le profil atypique de l'empeigne. L'entrée est large et rappelle un peu les chaussures bateau. Cette configuration a l’avantage de mieux laisser le pied respirer et de lui donner une bonne liberté de mouvement. Malheureusement, cela se paie au niveau du maintien : celui-ci est bon, notamment grâce au système de lacets efficace, mais certains coureurs ont eu l’impression que leur pied sortait de la chaussure pendant la course. Heureusement, cela n'est pas arrivé mais c'est une sensation étrange, notamment pour un modèle fait pour aller vite. Pour le reste, le mesh fin avec construction ouverte assure une bonne ventilation du pied. L’amorti de son côté reprend les technologies classiques de On, à savoir la mousse Helion et la plaque de propulsion Speedboard. Cependant, la Cloudboom apporte une nouveauté majeure : Speedboard est désormais en carbone. Le tout se révèle plutôt ferme tout en étant plutôt efficace. En effet, les coureurs notent des sensations de courses dynamiques avec un déroulé fluide. Néanmoins, si vous recherchez un amorti doux qui absorbe bien les chocs, vous risquez d’être déçu·e. La lame en carbone est particulièrement ferme et rigide mais cela semble nécessaire pour la protéger. En effet, si vous regardez la semelle, vous verrez que la lame est découverte au lieu d’être enfouie dans la semelle intermédiaire comme chez les concurrentes de la Cloudboom. Ce choix ne convainc pas tous les testeurs. Ainsi, le consensus qui se dégage est que la chaussure est ferme avec un retour d’énergie pas aussi impressionnant que sur d’autres chaussures avec lame en carbone comme la Saucony Endorphin Pro ou la Nike Alphafly NEXT% pour ne nommer qu’elles. En résumé, la On Cloudboom est une bonne chaussure de running qui séduit par son joli design et son amorti dynamique mais avec quelques lacunes pour vraiment s'imposer dans la catégorie très compétitive des chaussures avec lame en carbone.
Confort
8.5
Durée de vie
9.5
Rapport qualité-prix
8.5
Design
9
POUR:
  • Empeigne bien aérée, idéale pour l'été
  • Grande qualité : une chaussure faite pour durer
  • Amorti efficace pour aller vite grâce à son bon dynamisme
  • Joli design
CONTRE:
  • Amorti et plateforme rigides et fermes dans l'ensemble
  • Construction de l'empeigne spéciale qui donne l'impression que le pied flotte un peu
Chaussure Running
Comparer les chaussures
  • Total (0)
Comparer
0