Accueil > Chaussures de trail > Hoka Speedgoat 5

Hoka Speedgoat 5 (Test 2022) : toujours la reine incontestée du trail ?

Hoka Speedgoat 5 test

Publié le : 2022-02-21

La Hoka Speedgoat 5 continue de s'imposer comme la chaussure de trail la plus efficace, capable de convenir aussi bien à l'entraînement quotidien qu'aux ultras les plus coriaces.

Le consensus

9.6Note globale

Excellente chaussure de trail à l’aise sur tous les sentiers et toutes les distances. La référence absolue.

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

Après une quatrième version qui avait conquis le monde du trail en 2019, la chaussure star de Hoka revient en 2022. Avec la Hoka Speedgoat 5, la marque a réussi à éviter les écueils en repensant presque entièrement cette nouvelle version pour la rendre plus légère.

Si la perte de poids reste modérée (15 g en moins), cette nouvelle Speedgoat propose une configuration plus efficace et plus confortable. Ainsi, l’amorti est un peu plus doux et affiche un meilleur retour d’énergie. On reste sur une semelle conséquente avec 33 mm sous le talon pour les hommes et 31 mm pour les femmes. Le drop est faible avec 4 mm.

La nouvelle semelle Vibram MegaGrip continue d’assurer une traction impeccable sur tous les types de terrain. Les crampons profonds de 5 mm ont également un nouveau design pour mieux accrocher le sol.

Enfin, l’empeigne s’est simplifiée et se traduit par une maille technique (maillage serrée) sans renforts qui enveloppe confortablement le pied tout en offrant un maintien sans faute. De plus, la chaussure est plus spacieuse.

En résumé, la Hoka Speedgoat 5 conserve sa place sur le trône du trail. Si vous avez apprécié la SG4, vous ne serez pas déçu !

Lisez notre analyse complète de la Hoka Speedgoat 5 pour plus d’informations.

Confort
9.5
Adhérence
10
Protection et maintien
9.5
Dynamisme
9.5
Durée de vie
9.5
Rapport qualité-prix
9.5
Design
9.5

POUR

  • Confort amélioré
  • Amorti plus doux et plus dynamique
  • Enfin sous la barre des 300 g
  • Maintien du pied précis
  • Traction sans faute

CONTRE

  • La mise à jour de la semelle intermédiaire est modeste mais, en même temps, pourquoi tout chambouler ?

L’analyse complète de la Hoka Speedgoat 5

Hoka Speedgoat 5 unboxing du best seller de Hoka

Introduction

Hoka a gagné le gros lot en 2019 avec la quatrième version de sa Speedgoat. Grâce à ses qualités exceptionnelles (e.g. protection, confort, accroche), elle s’est vite imposée comme la chaussure de trail la plus populaire au monde. Il n’y a qu’à voir lors des courses d’ultra-trail : les traileurs lui font confiance pour les parcours les plus exigeants.

Il aura donc fallu trois ans à Hoka pour enfin se décider à toucher à leur chaussure prodige, sans doute par peur de tout casser et de s’attirer les foudres des coureurs du monde entier qui ne jure plus que par la Speedgoat.

hoka speedgoat 5 sur sentier (drop 4mm)
Le talon d’Achille de la HSG4 était son poids (elle pesait plus de 300 g). La marque a donc revu la conception de la Speedgoat 5, notamment sa semelle intermédiaire, pour la rendre plus légère.

Le résultat est-il la hauteur des attentes ? La Hoka Speedgoat 5 reste-t-elle la référence absolue des chaussures de trail ? C’est ce que nous allons voir dans cette analyse minutieuse.

Adhérence et durabilité

Hoka Speedgoat 5 crampons Vibram Mega Grip semelle extérieure
À première vue la semelle extérieure de la Hoka Speedgoat 5 est la même que sur la version précédente : caoutchouc Vibram MegaGrip et crampons de 5 mm de profondeur.

Il faut presque une loupe pour remarquer l’amélioration : les crampons sont désormais entourés de petits ardillons pour mieux accrocher le sol, notamment la boue et les surfaces gelées. Vibram appelle ce concept très simplement Traction Lugs (« crampons de traction »).

crampons Speedgoat 5 vibram megagrip
En pratique, les traileurs notent que l’adhérence sur les sentiers est clairement meilleure. Le nouveau design des crampons permet ainsi une meilleure prise pour arpenter les parcours les plus techniques. La boue molle reste l’ennemi numéro un mais c’est le cas avec toutes les chaussures de trail, malheureusement.

Enfin, notons que la Speedgoat 5 ne dispose pas de plaque de protection mais étant donné l’épaisseur de sa semelle, elle s’en passe amplement.

Amorti

mousse EVA semelle Hoka Speedgoat 5
La semelle intermédiaire peut susciter le soulagement ou la déception, au choix. D’un côté, il n’y a aucune raison de changer une formule gagnante. De l’autre, après deux ans d’attente, on aurait pu s’attendre à une technologie plus impressionnante qu’une mousse EVA moulée par compression classique (CMEVA). Pas de mousse super critique ou d’extravagance dans le genre, donc. On reste sur une configuration traditionnelle qui a fait ses preuves.

Néanmoins, Hoka a réussi à considérablement alléger sa Speedgoat 5 en repensant la semelle intermédiaire. Ainsi, tout en conservant à peu près la même hauteur de semelle (33 mm sous le talon, 29 mm sous les orteils), la chaussure pèse désormais 290 g, soit 15 g que la version précédente. La version femme est légèrement moins amortie avec 2 mm d’épaisseur de semelle en moins.

HSG5 chaussures de trail
Le drop reste faible avec 4 mm entre le talon et les méta-tarses.

Les testeurs notent que le ressenti est moins ferme et que cette nouvelle légèreté confère à la Speedgoat 5 une plus grande réactivité, comme nous le verrons plus en détail plus loin.

Maintien du pied (empeigne)

Hoka Speedgoat cinq tige mesh technique
La tige de cette nouvelle Hoka Speedgoat 5 présente un design beaucoup plus épuré avec une maille serrée sans couches de renfort. Celle-ci utilise des matières recyclées et 100% vegan.

Les testeurs ont beaucoup apprécié cette nouvelle configuration. Ils notent que le maintien et la protection du pied sont toujours aussi impeccables tout en gagnant en confort. Ainsi, alors que la Hoka Speedgoat 4 était un peu serrée et peu extensible, la Speedgoat 5 offre plus d’espace et se révèle légèrement plus souple. L’amélioration est donc claire d’un modèle à l’autre. Attention : ce n’est pas une Altra non plus en termes de volume mais cela peut passer pour les coureurs à qui il manquait juste quelques millimètres sur le modèle précédent.

Hoka Speedgoat 5 gros plan mesh

Hoka a fait de son talon effilé en forme de flamme sa signature artistique (si l’on peut dire) et la Speedgoat 5 n’y échappe pas. L’intérêt n’est pas qu’esthétique : certains traileurs notent que ce design permet au col du talon de maintenir le pied tout en s’éloignant du tendon d’Achille pour éviter de causer des douleurs aux personnes qui ont des problèmes à ce niveau là (comme votre humble serviteur).

Notons également que la chaussure affiche une languette à soufflet pour un maintien optimal sur le dessus du pied. Certains testeurs l’ont trouvée un peu courte mais rien de catastrophique.

La HSG5 taille comme il faut et certains magasins la proposent en version large si nécessaire.

Sensations de course

Speedgoat 5 test en montagne

La nouvelle mousse de la semelle intermédiaire impressionne lorsqu’il d’agit d’offrir une course dynamique avec des transitions fluides. La conception plus légère permet un meilleur rebond.

Le Late Stage Meta Rocker se traduit par une zone de transition sous les métatarsiens ce qui donne un appui plus stable sous les orteils. Ce type e configuration est plutôt recommandée pour une attaque avant ou médio-pied mais dans le cas de la Speedgoat 5 le résultat est suffisamment polyvalent pour convenir à tout le monde.

En clair, les testeurs ont beaucoup aimé les sensations de course offertes par cette nouvelle Speedgoat. Le seul point faible potentiel est l’absence de ressenti du sol mais en même temps ce n’est pas du tout la vocation de cette chaussure !

Conclusion

Hoka Speedgoat 5 avis 2022 chaussure ultra-trail

Avec la Speedgoat 5, Hoka a réussi son pari de moderniser son bestseller en l’améliorant sans que cela n’entame les qualités fondamentales qui ont fait son succès.

La nouvelle conception plus légère et plus souple se révèle plus confortable tout en offrant le même niveau de maintien et de protection.

L’adhérence est également le point fort cette nouvelle version grâce à des crampons plus aiguisés.

Que vous la chaussiez pour une course d’ultra-trail ou vos sorties quotidiennes, la Hoka Speedgoat 5 est un véritable couteau suisse capable de convenir à toutes les situations de trail.

La reine est de retour. Vive la reine !

Où acheter la Speedgoat 5?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

>> i-Run <<

>> Alltricks <<

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Description technique

Caractéristiques

TerrainTrail
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle4 mm
Épaisseur de la semelle (talon)33 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)29 mm
Poids (modèle homme)290 g
Poids (modèle femme)240 g
Année de sortie 2022
AthlètesKarl Meltzer
PrixVoir prix

Technologies

Semelle extérieureVibram MegaGrip
Semelle intermédiaireCMEVA, Late Stage Meta-Rocker Geometry
TigeMesh technique en maille
CaractéristiquesDisponible en Gore-Tex, Vegan, Design à bascule (Rocker)

Amorti

DouceurÉquilibré
DynamismeÉlevé

Utilisation

DistanceMoyenne, Longue, Ultra-trail
AllureLente, Modérée, Rapide
Type d'entraînementEntraînement quotidien

Comparaisons – Hoka Speedgoat 5 vs :

Hoka Speedgoat 4

La Hoka Speedgoat 4 date de 2019 et pèse 15 g en plus environ. L’épaisseur de semelle est similaire mais le ressenti sous le pied est plus ferme. La tige utilise plus de renforts – le temps dira si la Hoka Speedgoat 5 est aussi robuste.

Le maintien du pied est également plus serré sur la SG4. Hoka a fait le pari d’assouplir le maintien sans que cela n’empiète sur son efficacité.

Enfin, les testeurs notent que l’accroche sur la Speedgoat 5 est encore meilleure grâce au design plus efficace des crampons de 5 mm (semelle Vibram).

Saucony Peregrine 12

La Peregrine offre un niveau de protection et d’accroche équivalent à la Speedgoat de Hoka. Cependant, son amorti est plus spartiate. Voir la comparaison détaillée.

Hoka Mafate Speed 3

La Mafate Speed est plus amortie avec un ressenti plus doux mais moins stable. Elle mise plus sur le confort que la technicité. Voir le comparatif.

Brooks Cascadia 16

La Cascadia est à Brooks ce qu’est la Speedgoat à Hoka : son couteau le plus effilé, celui capable de surmonter toutes les situations. On pourrait se risquer à dire que l’accroche de la Speedgoat est supérieure mais la Cascadia n’est pas loin. Voir la comparaison côte à côte.

Hoka Tecton X

La toute nouvelle Tecton X dispose d’une plaque carbone (et oui !). Elle est plus légère et plus rebondissante mais son accroche n’est pas aussi efficace. Voir le comparatif détaillée.

Questions fréquentes (FAQ)

Comment taille la Hoka Speedgoat 5 ?

La Speedgoat 5 taille comme il faut et cette version est plus ample que par le passé. Une version large est également disponible sur le site officiel de Hoka et certains magasins en ligne.

Est-ce que ce sont de bonnes chaussures de running pour l’ultra-trail ?

La Speedgoat 5 n’est pas seulement un excellent choix pour l’ultra, elle a été conçue spécialement pour ! Ainsi, elle affiche une performance impeccable sur les terrains les plus techniques combinée à un grand confort pour les longues distances.

Kevin Le Gall

Kevin Le Gall

Kevin est le créateur et éditeur de Chaussure Running. Il a débuté la course à pied en 2015 et couru son premier marathon à Rotterdam en 2016. Il a également contribué au lancement de la marque américaine Under Armour en Europe, notamment sa collection HOVR pour le running, au sein de son équipe marketing. Par ailleurs, il pratique et enseigne le yoga (diplômé de la formation 300h de Sivananda), ce qui se reflète dans son approche du running qui privilégie le bien-être à la performance.

Laisser un commentaire