Accueil » Chaussures de running (route) » Saucony Endorphin Pro

Saucony Endorphin Pro : l’analyse des tests (2020)

Saucony Endorphin Pro

Publié le : 2020-04-01

La Saucony Endorphin Pro est une très bonne chaussure légère avec lame en carbone pour un amorti confortable et réactif.

Le consensus

9.5Note globale

Très bonne chaussure de running légère avec lame en carbone qui assure une foulée agréable et dynamique

Saucony se lance dans l’arène des chaussures équipées d’une lame en carbone avec l’Endorphin Pro. Il s’agit d’une chaussure légère (221 grammes pour les hommes, 190 grammes pour les femmes) avec une semelle très épaisse (35 mm sous le talon, drop 8 mm).

Amorti
Elle propose une toute nouvelle technologie de cushioning créée par Saucony : PWRRUN PB. Celle-ci se traduit par des granules en Pebax collés les uns aux autres avec une texture qui n’est pas sans rappeler Boost d’Adidas. À l’intérieur, la lame de propulsion en carbone a pour but de dynamiser la foulée en facilitant un rebond efficace.

Sensations
Alors qu’en est-il vraiment ? Déjà, ce qui a surpris d’emblée les testeurs est la fermeté de l’amorti malgré l’épaisseur de la semelle. Cela est consistant avec le profil plutôt rigide de la chaussure. Ils notent que l’amorti est très dynamique sans pour autant offrir l’effet « trampoline » de la Nike ZoomX Vaporfly NEXT%. Cette configuration a l’avantage de donner des sensations de course plus stables et plus naturelles avec un bon ressenti du sol. Il est possible que cela ne donne pas d’aussi bonnes performances qu’avec la Nike Vaporfly – seul le temps le dira – mais dans l’ensemble l’approche de Saucony est convaincante et originale.

Maintien du pied
En ce qui concerne l’empeigne, on trouve un mesh inextensible qui assure un maintien du pied strict pour plus de sûreté lorsque vous allez vite. Les coureurs ont été impressionné par l’excellente aération qu’elle procure au pied lors de l’effort. Notons cependant que la chaussure a un profil effilé et qu’elle peut donc se révéler un peu étroite si vous avez les pieds larges.

Adhérence et durabilité
Enfin, le caoutchouc carbone de la semelle extérieure assure une bonne durabilité et une traction efficace sur les surfaces urbaines. Cette Endorphin Pro est une chaussure haut de gamme qui se débrouille bien en termes de solidité malgré sa conception légère pour la compétition.

Le consensus
En résumé, la Saucony Endorphin Pro est une très bonne chaussure de route à plaque carbone qui s’impose d’ores et déjà comme un modèle incontournable.

Confort
9.5
Dynamisme
9
Maintien du pied
9
Stabilité
9
Durée de vie
9.5
Rapport qualité-prix
9.5
Design
9.5

POUR

  • Grand confort
  • Amorti efficace et dynamique
  • Lame en fibre de carbone qui offre une bonne réactivité tout en conservant une foulée naturelle
  • Empeigne souple bien aérée qui garantit un maintien sûr du pied, idéal pour la compétition
  • Poids léger

CONTRE

  • Plateforme rigide dans l’ensemble ce qui risque de ne pas convenir à tous les coureurs
  • Chaussure un peu étroite pour les coureurs qui ont des pieds larges
Découvrez la nouvelle version : Saucony Endorphin Pro 2 (2021)

Technologies

Semelle extérieure

  • Premièrement, on trouve du caoutchouc de carbone au niveau de la semelle extérieure de la Saucony Endorphin Pro. Il s’agit d’une matière très robuste qui permet à la chaussure de résister à l’abrasion sur route. Elle permet ainsi d’augmenter la durabilité de la chaussure. En effet, la zone sous le talon est particulièrement susceptible de s’user rapidement car c’est l’endroit où la plupart des athlètes atterrissent. Cette technologie assure également une traction efficace sur le bitume même par temps pluvieux.
  • Par ailleurs, la partie extérieure de la semelle présente également de la mousse découverte. Celle-ci équipe la semelle intermédiaire et est exposée pour offrir un amorti plus confortable et réduire le poids de la chaussure. Ce type de configuration peut potentiellement diminuer la durabilité de la plateforme mais globalement la mousse PWRRUN PB de l’Endorphin Pro est suffisamment solide pour résister à la dureté du bitume.

Semelle intermédiaire

  • La semelle intermédiaire est équipée la technologie de cushioning PWRRUN PB. Il s’agit une multitude de granules à base d’élastomère de faible densité, flexible et naturellement rebondissant. Ces granules sont fusionnés les uns aux autres et enveloppent la lame de propulsion en carbone de la semelle. D’après Saucony, cette configuration est 20% plus légère que les mousses en TPU classiques. Son but est d’offrir une dispersion des chocs maximale lors de la course pour un plus grand confort. De plus, cette technologie promet des sensations de course vives grâce à un retour d’énergie efficace.
  • Ensuite, on trouve une plque plaque en fibre carbone : une technologie désormais incontournable dans les chaussures de running de compétition. Cette pièce de carbone est positionnée dans la semelle intermédiaire et a pour objectif de dynamiser et stabiliser la propulsion pour être toujours plus rapide. Cette technologie fonctionne si bien qu’elle a failli être interdite en compétition officielle.
  • Il y a également la technologie SpeedRoll, un design qui a pour objectif de faire fonctionner efficacement ensemble la mousse et la lame en carbone de la plateforme pour procurer une foulée naturelle et dynamique. Sur l’Endorphin Pro, ce design se traduit entre autres par un avant-pied ferme et une semelle d’épaisseur élevée.
  • Enfin, la semelle intérieure épaisse et moulée épouse l’anatomie du pied et complète l’amorti de l’Endorphin Pro.

Partie supérieure (empeigne)

  • L’empeigne de la Saucony Endorphin Pro utilise un mesh technique. Celui-ci est souple sans être extensible et maintient efficacement le pied tout en le laissant respirer durant l’effort lorsque le rythme s’intensifie.
  • D’autre part, l’assise plantaire Formfit 3D complète le soutien du pied et contribue à la bonne stabilité de la chaussure lors de la course à pied.

Foire aux questions (FAQ)

Comment taillent les chaussures Saucony Endorphin Pro ?

Cette chaussure de route utilise un système de taille classique. Ainsi, elle doit correspondre à la pointure annoncée. Vous pouvez donc choisir votre pointure habituelle pour des chaussures de running. Cependant, s’il s’agit de votre première paire de Saucony, un passage en magasin peut être utile pour choisir la taille idéale.

Ce modèle convient-il aux pronateurs ?

L’Endorphin Pro est une chaussure pour foulée universelle. Ainsi, elle est conçue pour convenir à tous les coureurs quelque soit leur foulée. Elle n’affiche ainsi pas de correction spéciale pour stabiliser la foulée et éviter la supination ou la pronation excessive. Dans tous les cas, il faut savoir que les modèles pour pronateur ne sont pas plus efficaces que les chaussures universelles pour diminuer le risque de se blesser (voir notre article sur le sujet). Nous conseillons donc de choisir vos baskets de course à pied en fonction de leur confort, le critère plus important. Ainsi, vous pouvez opter pour ce modèle quelque soit votre foulée, tant qu’il est confortable.

L’Endorphin Pro convient-elle aux coureurs lourds (85 kg ou plus) ?

À notre connaissance seule une étude à l’heure actuelle a observé le lien entre l’épaisseur de la semelle, le risque de blessure et le poids. Selon les conclusions de celle-ci, les chaussures minimalistes peuvent accroître le risque de blessure pour les coureurs de plus de 71 kilos. En dehors de cela, il n’y a pas de conseils pour les autres types de chaussures de running. L’Endorphin Pro propose une semelle d’épaisseur élevée et elle devrait donc convenir au plus grand nombre athlètes indépendamment de leur poids.

Ces chaussures sont-elles adaptées pour courir un semi-marathon ou un marathon ?

Cette chaussure de route Saucony Endorphin Pro convient très bien aux différents types d’entraînements et de distances. Vous pourrez donc l’utiliser pour vos entraînements journaliers, que vous travailliez la distance ou la vitesse. De plus, cette chaussure de route propose un amorti généreux et confortable. Cela en fait donc une candidate adéquate pour le marathon ! Notez cependant que l’amorti est plutôt ferme. Ainsi, plusieurs testeurs ont indiqué qu’ils préféraient ne pas aller au-delà du semi-marathon avec cette chaussure. Bien sûr, il s’agit avant tout d’une question de préférence.

Comparaisons – Saucony Endorphin Pro :

Nike ZoomX Vaporfly NEXT%

Ces deux chaussures à lame en carbone affichent une configuration similaire en termes d’épaisseur de semelle et de drop. Cependant, les athlètes qui ont pu essayé les deux modèles notent que la Vaporfly a un effet de bascule et un retour d’énergie beaucoup plus prononcés que la Saucony Endorphin Pro. Cependant, cette configuration a l’inconvénient d’altérer la foulée. Ainsi, même si la propulsion peut être meilleure et plus efficace, elle peut déconcerter les coureurs qui préfèrent garder une foulée plus « normale ». La Saucony Endorphin Pro permet ainsi de concilier la foulée d’une chaussure de running « classique » aux avantages d’une lame en carbone, à savoir une meilleure propulsion vers l’avant. C’est donc avant tout une question de goût. Pour le reste, la Vaporfly Next est un peu plus légère avec environ 25 grammes en moins. Au niveau de l’empeigne, l’Endorphin Pro assure un maintien plus strict du pied et est également plus étroite. Voir la comparaison détaillée.

Saucony Endorphin Speed

La Speed est, comme son nom l’indique, une chaussure destinée avant tout à la vitesse comme, par exemple, les entraînements tempo ou fractionnés. L’Endorphin Speed propose un amorti plus spartiate ce qui donne un ressenti plutôt ferme sous le pied. De plus, tout en assurant un bon dynamisme avec sa lame en nylon, elle n’arrive pas au même niveau que l’Endorphin Pro et sa lame en fibre de carbone. Ainsi, l’ Endorphin Pro est plus confortable dans l’ensemble et offre une plus grande polyvalence. Néanmoins, la Speed a l’avantage de coûter un peu moins cher (180 euros contre 220 euros pour la Pro). Voir la comparaison détaillée. Saucony Endorphin Pro test chaussure running Saucony Endorphin Pro semelle caoutchouc

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

>> i-Run <<

>> Alltricks <<

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Description technique

Caractéristiques

TerrainRoute
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle8 mm
Épaisseur de la semelle (talon)35 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)27 mm
Poids (modèle homme)221 g
Poids (modèle femme)190 g
Année de sortie 2020

Technologies

Semelle extérieure
Semelle intermédiaire
Tige

Amorti

DouceurFerme
DynamismeÉlevé

Utilisation

DistanceMoyenne, 10 km, Semi-marathon, Longue, Marathon
AllureModérée, Rapide
Type d'entraînementCompétition
Kevin Le Gall

Kevin Le Gall

Kevin est le créateur et éditeur de Chaussure Running. Il a débuté la course à pied en 2015 et couru son premier marathon à Rotterdam en 2016. Par ailleurs, il pratique et enseigne le yoga (diplômé de la formation 300h de Sivananda), ce qui se reflète dans son approche du running qui privilégie le bien-être à la performance.

1 réflexion au sujet de « Saucony Endorphin Pro »

  1. Pas très confortable, et il y a mieux en terme de poids et dynamisme. Le talon a tendance à se balader, du fait du renfort très mince au talon. Lacets pas super longs. Je ne gagne pas en vitesse malgré la plaque carbone. Au contraire, j’ai l’impression que la chaussure ne colle pas à mes pieds. Deux paires de marque Saucony (Perregrine l’autre) pas terrible non plus. Marque pas pour moi. Je vais rester chez Asics (Novablast et Cumulus) et Brooks (Hypérion, Catamount)

    Répondre

Laisser un commentaire