Accueil » Chaussures de running (route) » Adidas Adizero Adios Pro 2

Adidas Adizero Adios Pro 2 (Test 2022) : la meilleure chaussure carbone ?

Adidas Adizero Adios Pro 2

Publié le : 2021-08-06

L'Adidas Adizero Adios Pro 2 est une très bonne chaussure de running carbone qui propose une configuration confortable et polyvalente pour les moyennes et longues distances.

Le consensus

9.4Note globale

Très bonne chaussure de running avec plaque de carbone confortable, accessible et polyvalente

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

Le modèle phare avec lame en carbone de la marque allemande revient avec une deuxième version ambitieuse de son Adizero Adios Pro qui propose un nouveau design. La semelle affiche désormais une encoche taillée sur la partie médiale qui sépare ainsi la partie avant du talon. Selon les testeurs, au mieux cela ne change pas grand chose, au pire, la stabilité et la fluidité peuvent en pâtir.

L’amorti continue de s’appuyer sur la mousse Lightstrike Pro et combinaison de plaque et tiges en carbone (Energy Rods). Le résultat est toujours aussi impressionnant et procure une foulée rebondissante et fluide. Adidas se distingue de la concurrence avec une propulsion plus classique, sans l’effet trampoline tonitruant de la Nike Vaporfly ou de l’Asics MetaSpeed Sky. C’est une question de goût mais cette configuration peut être plus accessible aux coureurs débutants. De plus, elle rend cette paire de chaussures plus polyvalente pour pouvoir l’utiliser quelque soit la vitesse.

La nouvelle empeigne et son Celermesh 2.0 est mieux ajustée et moins ample que sur la première. Cependant, les coureurs notent que les chaussures taillent grand pour certains d’entre eux et que les lacets ne sont pas facile à ajuster. Dans certains cas, tout comme le nouveau design coupé de la semelle, cela peut influencer la stabilité et le confort lors des longues sessions.

En résumé, l’Adidas Adizero Adios Pro 2 reste l’une des meilleures chaussures carbones à ce jour et séduit par sa configuration accessible qui combine confort et vitesse. Elle ne manquera pas de séduire les fans d’Adidas qui recherchent une chaussure innovante pour améliorer leur chrono au semi-marathon.

Lisez notre analyse complète de l’Adidas Adizero Adios Pro 2 pour plus d’informations.

Confort
10
Dynamisme
10
Maintien du pied
8.5
Stabilité
8.5
Durée de vie
9
Rapport qualité-prix
9.5
Design
9.5

POUR

  • Grand confort
  • Amorti toujours aussi efficace et polyvalent
  • Transitions fluides
  • Empeigne mieux ajustée pour un maintien plus ciblé
  • Bonne durabilité pour ce type de chaussure

CONTRE

  • Quelques testeurs notent quelques problèmes de stabilité et d’ajustement du maintien
  • Un peu plus lourde que ses concurrentes directes (30 g environ)

L’analyse complète de l’Adidas Adizero Adios Pro 2


Adidas Adizero Adios Pro 2 test

Introduction

Alors que la plupart des marques ont préféré se reposer sur leurs lauriers et n’apporter que des changements par petites touches à leurs chaussures vedettes avec plaque de carbone (e.g. Nike Vaporfly 2, Saucony Endorphin Pro 2), Adidas a eu l’audace d’apporter des évolutions importantes à son Adizero Adios Pro !

Ce qui frappe d’emblée est la partie segmentée au niveau de la partie médiale qui n’est pas sans rappeler l’Alphafly de Nike. Ce design ambitieux s’accompagne d’une plateforme plus large pour répondre aux légers problèmes de stabilité de la première version.

L’entreprise était risqué tant l’Adidas Adizero Adios Pro a fait une entrée fracassante dans le monde du running, et notamment en compétition de haut niveau. Rappelons que Kibiwott Kandie et Peres Jepchirchir détiennent le record du monde du semi (homme et femme, respectivement). Par ailleurs, si vous avez regardé les jeux olympiques de Tokyo 2021, il était impossible de rater ces chaussures de running aux pieds des meilleurs athlètes.

Peres_Jepchirchir medaille d'or marathon tokyo 2021
Peres Jepchirchir (Kenya) lors de sa victoire au marathon des Jeux Olympiques de Tokyo 2021.


Alors, qu’en ont pensé les coureurs qui ont testé cette formule 1 v2 ? Nous avons passé en revue les tests de runners de différents niveaux pour vous aider à déterminer si cette chaussure avec plaque en fibre de carbone est faite pour vous. Allons-y !

Amorti

Adidas Adios Pro 2 semelle intermédiaire lightstrike pro

Comme nous l’avons évoqué, la nouvelle conception de la semelle intermédiaire interpelle avec une partie taillée sur le côté médial de la chaussure. Honnêtement, on ne sais pas trop à quoi elle sert et elle a déconcerté plus d’un coureur : ils trouvent que cela fait une séparation maladroite entre le talon et l’avant du pied. Cependant, cette interprétation peut varier en fonction de votre type de foulée. Les runners avec une attaque médio/avant n’ont pas semblé se plaindre de cette évolution.

Celle-ci laisse entrevoir trois des cinq tiges de carbone (Energy Rods) qui équipent la partie avant du pied. Encastrées dans la mousse Lightstrike Pro, elles complètent la lame en fibres de carbone à l’arrière. Selon les testeurs, cette configuration offre une meilleure flexibilité pour un mouvement encore plus fluide par rapport aux modèles concurrents qui, eux, ont plutôt tendance à favoriser une propulsion soudaine, comme nous allons le voir plus tard.

Adios Pro 2 aux pieds

La semelle est toujours résolument épaisse avec 39,5 mm à l’arrière. Le drop passe à 10 mm ce qui donne 29,5 mm de semelle sous l’avant du pied. Cette configuration est en ligne avec les régulations officielles de World Athletics (ex-IAAF), la fédération internationale d’athlétisme, qui limite la hauteur de la plateforme pour ne pas donner un avantage déloyal à certains athlètes.

Les coureurs ont trouvé le ressenti sous le pied doux mais avec une pointe de fermeté. Ainsi, l’absorption des chocs est efficace sans que la plateforme ne soit molle. Il faut savoir que Lightstrike Pro est une mousse à faible densité, l’inverse des technologies concurrentes qui s’appuie sur le Pebax (comme ZoomX).

Le poids reste stable à 227 g. On aurait pu espérer que cette nouvelle version soit encore plus légère et s’aligne avec ses concurrentes (toutes sous la barre des 200 g) mais il faudra encore patienter.

D’autre part, notons que la plateforme plus large à la fois sous le talon et à l’avant. En effet, le talon était particulièrement étroit sur la première version ce qui donnait une impression d’instabilité à certains runners. Cette nouvelle configuration améliore un peu la donne même si le maintien du pied a semblé toujours un peu imprécis, comme nous allons le voir dans la partie suivante.

Maintien du pied

Celermesh 2.0

La tige et le maintien du pied qu’elle offre est le principal point de dissension entre les testeurs. Les avis divergent.


Déjà, l’Adizero Adios Pro 2 taille un peu grande la longueur pour certaines personnes, ce qui n’est pas idéal pour trouver un maintien bien ajusté. Cela varie d’un athlète à l’autre donc le mieux est vraiment de l’essayer pour plus de sécurité.

Pour le reste, le Celermersh 2.0 avec renforts intérieurs est fin et translucide. Cependant, malgré ces derniers, le mesh affiche peu de structure et reste souple. Adidas a tout de même peaufiné le volume de l’empeigne pour réduire l’espace et améliorer l’ajustement autour du pied. Ainsi, le talon, le médio-pied et la boîte à orteils sont plus précis. Pas de panique : la boîte à orteils (toe box) reste suffisamment ample pour les pieds larges.

Bonus : sans atteindre la neutralité carbone de la Brooks Ghost 14, la tige utilise quelques matières recyclées.

Dans l’ensemble, l’Adizero Adios Pro 2 est plus confortable : les perforations supplémentaires donnent une bonne aération et le contrefort à moitié rigide au niveau du talon (heel cup) est plus rembourré.

Ainsi, comme nous l’évoquions, malgré ces quelques améliorations, certains testeurs ont tout de même trouvé le maintien du pied un peu imprécis, d’autant que les lacets ne sont pas faciles à ajuster. À voir, donc…

Adhérence et durabilité

Adios Pro 2 semelle extérieure tiges en carbone energyrods caoutchouc continental

La semelle extérieure en caoutchouc Continental change peu et c’est pour le mieux : cette configuration est très résistante ce qui confère une bonne durabilité à ces chaussures. C’est le minimum pour un modèle haut de gamme comme celui-ci !

On le trouve principalement sous l’avant du pied et sous la forme de deux bandes sous le talon. Pour le reste, la partie centrale se compose d’une rainure de flexion avec de la mousse Lightstrike Pro découverte.

Par ailleurs, malgré sa texture lisse, le caoutchouc Continental de la semelle extérieure offre une très bonne adhérence sur route (et piste), même par temps de pluie.

La seule exception reste les sentiers : ce modèle n’est vraiment pas fait pour s’éloigner du bitume. Et en même temps, ce n’est pas vocation : on n’emmenerait pas son hypothétique Lamborghini sur un terrain boueux !

Sensations de course

vue angle de cette adidas adizero

L’Adidas Adios Pro 2 est faite pour la compétition. La matière Lightstrike Pro relativement douce et ses lames en carbone procurent un rembourrage confortable et fluide pour aller plus vite. Le design de la semelle utilise un rocker pour donner un effet de bascule et favoriser des transitions du talon aux orteils rapides.

Les testeurs ont été très impressionnés par les sensations offerte lors de la course à pied. En effet, elle assure un rebond élevé et efficace mais sans être aussi explosif et spectaculaire que sur, au hasard, la Vaporfly de Nike ou la MetaSpeed Sky d’Asics. Ainsi, ils notent un déroulé plus naturel du pied.

Cet conduite plus « classique » lui donne plus de polyvalence. Les testeurs notent que, sans que cela soit sa vitesse de croisière idéale, il est possible de courir à faible allure si on le souhaite.

Cependant, comme nous l’évoquions plus haut, une minorité de personnes ont trouvé que le nouveau design « taillé » de la chaussure réduisait la facilité de la foulée.

De manière générale, les testeurs ont trouvé ces chaussures idéales pour les moyennes et longues distances, le semi étant l’épreuve parfaite. Le confort et la performance sont également là pour le marathon, à condition d’arriver à bien ajuster le chaussant pour un maintien sans faute.

Conclusion

Adidas Adizero Adios Pro 2 partie médiale

Croyez-en notre expérience : passer en revue les tests d’une chaussure n’est jamais facile mais la plupart des temps, un consensus se dégage aisément. Dans le cas de l’Adizero Adios Pro 2, les avis ne sont pas aussi unanimes que sur le premier. Bien sûr, le maintien est meilleur et la semelle intermédiaire combine parfaitement confort et retour d’énergie pour améliorer ses records. Mais le nouveau design presque segmentée de la semelle et la difficulté de trouver le maintien parfait peuvent limiter le potentiel cette chaussure

Dans tous les cas, cette v2 de l’Adidas Adios Pro reste une très bonne chaussure d’élite. De plus, son amorti plus naturel en fait une chaussure carbone plus accessible que d’autres modèles qui sont à réserver exclusivement à la vitesse.

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

>> i-Run <<

>> Alltricks <<

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Description technique

Caractéristiques

TerrainRoute
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle8 mm
Épaisseur de la semelle (talon)39 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)31 mm
Poids (modèle homme)227 g
Poids (modèle femme)227 g
Année de sortie 2021

Technologies

Semelle extérieureContinental
Semelle intermédiaireEnergy Rods, Lightstrike Pro
TigeCelermesh 2.0

Amorti

DouceurDoux
DynamismeÉlevé

Utilisation

DistanceMoyenne, 10 km, Semi-marathon, Longue, Marathon
AllureModérée, Rapide
Type d'entraînementCompétition

Comparaisons – Adidas Adizero Adios Pro 2 vs :

Adidas Adizero Adios Pro (v1)

Cette nouvelle version est globalement meilleure grâce à son empeigne mieux ajustée qui offre un maintien du pied plus proche. Cependant, le nouveau design segmenté de la semelle et le fait que la chaussure taille un peu grand dans la longueur (en fonction des coureurs) peut diminuer la stabilité dans certains cas.

Pour le reste, l’amorti et les sensations de course restent très similaires : efficaces et confortables. De plus, les coureurs qui ont essayé l’Adizero Adios Pro 2 notent qu’elle est plus polyvalente qu’auparavant et convient bien aux vitesses plus lentes.

Nike Vaporfly Next 2

Voir la comparaison côte à côte avec nos commentaires.

Nike Air Zoom Alphafly Next

Voir la comparaison côte à côte avec nos commentaires.

Saucony Endorphin Pro 2

Voir la comparaison côte à côte avec nos commentaires.

Asics MetaSpeed Sky

Voir la comparaison côte à côte avec nos commentaires.

Adidas Adizero Boston 10

Bien qu’elles se ressemblent de loin comme deux gouttes d’eau, ces deux nouveautés occupent des places différentes dans la collection d’Adidas. La Boston est également une chaussure à l’amortissement maximaliste mais sa vocation première est l’entraînement quotidien alors que l’Adios Pro a pour but de briller en compétition. Les deux chaussures sont donc très complémentaires.

Adidas Adizero Takumi Sen 8

La Takumi Sen 8 est plus légère avec un amorti toujours généreux mais plus limitée. Elle s’adresse avant tout aux distances courtes tandis que l’Adios Pro 2 est la reine du marathon. Voir la comparaison détaillée.

FAQ

Comment taille l’Adios Pro 2 ?

Elle taille correctement dans l’ensemble. Cependant, certains testeurs notent qu’elle semble un peu grande dans la longueur. Idéalement, il vaut mieux l’essayer en magasin pour ne pas avoir de surprise.

Est-ce un bon choix pour la longue distance ?

Les testeurs notent que la distance reine pour l’Adios Pro 2 est le semi. Cependant, le marathon est tout à fait accessible du moment que vous trouvez ces chaussures confortables et sûres lors de vos sorties longues.

Kevin Le Gall

Kevin Le Gall

Kevin est le créateur et éditeur de Chaussure Running. Il a débuté la course à pied en 2015 et couru son premier marathon à Rotterdam en 2016. Par ailleurs, il pratique et enseigne le yoga (diplômé de la formation 300h de Sivananda), ce qui se reflète dans son approche du running qui privilégie le bien-être à la performance.

1 réflexion au sujet de « Adidas Adizero Adios Pro 2 »

  1. Retour après tests Marathon de Paris 2021 3h02 et Semi de BB 2021 1h23 ou 80 % des coureurs dans le SAS sont en Vaporfly !
    La chaussure taille grand et la boite à orteil est plus large que Boston 6, Kinvara 11 etc..
    Première impression après 40 km hors compétition : la chaussure se dandine avec une tendance à s’affaisser vers l’intérieur (impact de la forme de la semelle qui est creusée au milieu, en plus du fait que la plaque en carbone ne soit pas tout du long de la semelle ?)
    J’ai aussi changé les lacets qui sont très difficiles à ajuster et j’ai dû serrer les chaussures beaucoup plus que d’habitude afin de retrouver de la stabilité…
    Je n’ai pas trouvé cette impression de rebond ou de projection vers l’avant, si souvent rapporté avec une Vaporfly Next%….
    En compétition avec du rythme, la stabilité s’améliore et l’impression d’affaissement vers l’intérieur n’était pas présente. La stabilité n’était plus un problème sauf sur les passages pavés ou la vigilance était obligatoirement de mise.
    Bilan à 150 km : très léger décollement sur le bord de la semelle caoutchouc à l’arrière. Aucun signe d’usure sur la partie Continental. Pas de signe d’affaissement de la mousse après un repos de 24hr. Mes temps sont identiques à 2019 mais peut être avec moins de fatigue musculaire / articulaire dans les jours qui suivent la compétition…
    Laurent M4. 1,75 m 64 kg

    Répondre

Laisser un commentaire