Accueil » Chaussures de running (route) » Adidas Adizero Boston 10

Adidas Adizero Boston 10 (Test 2022) : est-elle faite pour vous ?

Adidas Adizero Boston 10

Publié le : 2021-07-02

L'Adidas Adizero Boston 10 chamboule la série avec une refonte en profondeur : amorti maximaliste et lames Energy Rods, la chaussure gagne en confort pour les sorties longues mais perd en polyvalence.

Le consensus

9.1Note globale

Une nouvelle version surprenante : la Boston 10 passe au maximalisme pour l’entraînement quotidien

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

Avec le succès de l’Adios Pro, il semblerait qu’Adidas ait décidé de transformer la Boston 10 en chaussure complémentaire pour l’entraînement. La semelle passe à 39 mm d’épaisseur sous le talon pour un amorti confortable, maximaliste. On y retrouve la mousse Lightstrike Pro qui remplace Boost pour un rembourrage plus doux, en particulier sous les orteils.

La Boston 10 affiche également un design à bascule et les lames Energy Rods, si appréciées sur l’Adios, pour des transitions rapides. Les testeurs notent que la course est agréable et stable même si le rebond est limité.

Le mesh en matières recyclées (à hauteur de 50%) assure un maintien du pied bien ciblé. Par ailleurs, le caoutchouc Continental est toujours aussi efficace pour allonger la durée de vie de l’Adizero Boston et offrir une bonne adhérence sur la route et les chemins de terre.

Cependant, malgré sa nouvelle configuration ambitieuse, l’Adizero Boston 10 déçoit en raison de son poids (288 g) et de son manque de polyvalence : elle est idéale pour les sorties longues à un rythme modéré mais moins pour les sessions vitesse ou la récupération.

En somme, la Boston 10 est une très bonne chaussure de running maximaliste, solide et confortable pour les longues distances mais pas assez versatile.

Lisez notre analyse complète de l’Adidas Adizero Boston 10 pour plus d’informations.

Confort
9
Dynamisme
9
Maintien du pied
9
Stabilité
9
Durée de vie
9.5
Rapport qualité-prix
9
Design
9

POUR

  • Amorti maximaliste confortable
  • Chaussure solide
  • Accroche efficace
  • Maintien du pied bien ajusté
  • Course fluide et stable

CONTRE

  • Manque de dynamisme pour les sorties vitesse
  • Poids un peu élevé
  • Manque de polyvalence par rapport aux versions antérieures
  • Mesh épais et donc chaud

L’analyse complète

Introduction

Test Boston 10

L’Adidas Adizero Boston a tellement changé au fil des années qu’on peut se poser la question de savoir s’il s’agit toujours de la même collection. Ainsi, avec cette dixième version, on passe à un amorti maximaliste : 39 mm d’épaisseur sous le talon, comme sur l’Adios Pro 2 !

En clair, Adidas veut que les deux chaussures travaillent en duo : l’une pour la compétition, l’autre pour l’entraînement quotidien. L’histoire ne dit pas si Kibiwott Kandie (recordman du semi-marathon, sponsorisé par Adidas) s’entraîne avec l’Adizero Boston.

Cependant, la Boston 10 garde l’une de ses caractéristiques si particulières : son amorti ferme qui offre un bon dynamisme.

Passons en revue les tests d’experts pour déterminer à qui s’adresse l’Adidas Adizero Boston et si sa réputation est méritée.

Amorti

Avis Boston 10

Fini BOOST, place à Lightstrike ! La semelle intermédiaire de l’Adidas Adizero Boston utilise deux couches : Lightstrike sur la partie inférieure et Lightstrike Pro sur la couche supérieure.

La première est une mousse EVA classique, utilisée par Adidas depuis un moment. Les testeurs s’accordent sur le fait que c’est une matière plutôt ferme. La véritable nouveauté est Lightstrike Pro, héritée de l’Adios Pro. Là, on a affaire à une mousse beaucoup plus douce pour un ressenti agréable sous le pied.

La couche de Lightstrike Pro est plus épaisse sous l’avant-pied ce qui donne une poussée particulièrement douce sous les orteils. À l’inverse, la sensation sous le talon est plus ferme, même si les testeurs notent que cela s’estompe lorsque vous accélérez la cadence.

Boston 10 aux pieds

Comme on vous le disait dans l’introduction, la Boston 10 passe au maximalisme avec une semelle désormais épaisse de 39 mm sous le talon et 31 mm sous l’avant-pied (le drop est de 8 mm). La Boston 9 était à 22 mm sous le talon donc autant vous dire que la refonte est radicale !

Avec une telle épaisseur, on pourrait craindre pour la stabilité de la Adidas Adizero Boston. Cependant, les coureurs notent qu’il n’en est rien. Au contraire, la Boston 10 est stable ! Cela est dû à deux points importants :

  • L’amorti relativement ferme qui offre une bonne structure
  • Les parois latérales (douces) qui calent bien le pied lors de la course

Bon, et les lames Energy Rods, on en parle ? Au nombre de cinq, on les retrouve encastrées dans la semelle intermédiaire entre les deux couches de mousse. Celles-ci sont plus souples que celles sur l’Adios Pro, ce qui suggère qu’elles sont faites d’une matière différente. Par ailleurs, soyons clairs : l’Adidas Adizero Boston n’a pas de plaque carbone.

En pratique, les runners notent que la configuration de la semelle intermédiaire est plus agréable pour l’entraînement quotidien, tout en offrant un amorti fluide, comme nous allons le voir plus loin.

Maintien du pied

tige de l'Adidas Boston 10

La tige de l’Adidas Adizero Boston se traduit par un mesh technique avec la technologie Primegreen composée à 50% de matières recyclées pour un meilleur respect de l’environnement.

Les utilisateurs notent que le mesh est plutôt épais et donc assez chaud, même si les nombreuses perforations aident l’air à circuler dans la chaussure.

tige Adidas Boston 10

La tige n’est pas extensible pour compenser le peu de structure, notamment au niveau du médio-pied. Néanmoins, le design de l’Adidas Adizero Boston est bien conçu et donne un maintien confortable et bien ajusté.

Notons également le contrefort interne semi-rigide et rembourré ainsi que la languette à soufflet qui calent bien le pied dans la chaussure.

L’Adizero Boston 10 taille sans surprise.

Adhérence et durabilité

semelle caoutchouc Boston 10

Les coureurs ont été très impressionnés par la traction impeccable de l’Adidas Boston 10 sur les surfaces urbaines, qu’elles soient sèches ou mouillées. De plus, la chaussure est même capable de se frotter aux chemins de terre peu escarpés.

Le caoutchouc Continental est très solide et protège bien la plateforme de l’abrasion. Le seul doute concerne la mousse Lightstrike Pro découverte à certains endroits. Mais les testeurs n’ont noté aucune trace d’usure lors de leurs sorties longues donc il n’y a peut-être pas à s’inquiéter !

Sensations de course

Adizero Boston 10 chaussure running

Qui dit nouvelle configuration dit nouvelles sensations de course ! Avec son amorti massif, doux sous l’avant-pied et plus ferme sous le talon, la Boston 10 offre une course agréable sur les longues distances.

L’utilisation des lames Energy Rods et le design à bascule de la semelle donne un effet « rocker » discret mais agréable selon les testeurs. Ainsi, la foulée est plus fluide qu’elle n’est rebondissante.

D’autre part, les athlètes pronateurs peuvent se rassurer : l’Adidas Adizero Boston est stable avec une plateforme qui évite au pied de dévier lors de la course.

Le principal reproche fait à la chaussure par les coureurs concerne son poids imposant. Alors que la Boston 9 était plutôt légère avec 241, l’Adizero Boston 10 passe à 288 g pour les hommes et 266 g pour les femmes, ce qui donne une certaine lourdeur, même si cela reste raisonnable au regard de l’épaisseur de la semelle. De plus, les testeurs se montrent rassurant en affirmant que l’Adidas Boston 10 est plus légère au pied qu’elle n’y paraît.

Dans l’ensemble, la Boston 10 est avant tout recommandée pour l’entraînement quotidien et les sorties longues à vitesse modérée. La chaussure gagne donc en confort par rapport aux versions précédentes mais perd en polyvalence. Les sorties uptempo ne sont pas pas hors de question mais ce n’est pas sa vocation première.

Conclusion

talon de l'Adidas Adizero Boston 10

L’Adidas Boston 10 change en profondeur avec une semelle désormais maximaliste qui utilise la nouvelle mousse Lightstrike Pro et les Energy Rods (lames sous l’avant-pied) empruntées à l’Adios Pro.

Ce sont des chaussures confortables pour l’entraînement quotidien à vitesse modéré qui offrent une foulée fluide avec un léger effet à bascule et peu de rebond.

Cependant, le nouveau design et le poids plus imposant que par le passé limite la polyvalence de la chaussure : un peu pataude à vitesse faible et pas assez dynamique pour les rythmes rapides, elle se positionne comme un modèle pour les sorties longues. Sur ce créneau, elle excelle ! À vous de voir donc si cette nouvelle configuration vous attire.

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

>> i-Run <<

>> Alltricks <<

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Description technique

Caractéristiques

TerrainRoute
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle8 mm
Épaisseur de la semelle (talon)39 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)31 mm
Poids (modèle homme)288 g
Poids (modèle femme)266 g
Année de sortie 2021

Technologies

Semelle extérieureCaoutchouc Continental
Semelle intermédiaireEnergyRods, Lighstrike, Lightstrike Pro
TigeMesh technique, Primegreen

Amorti

DouceurÉquilibré
DynamismeMoyen

Utilisation

DistanceMoyenne, 10 km, Semi-marathon, Longue, Marathon
AllureModérée
Type d'entraînementEntraînement quotidien

Comparaisons – Adidas Adizero Boston 10 vs :

Adidas Adizero Boston 9

Le changement est si radical d’une version à l’autre qu’il semble plus logique de traiter ces deux chaussures comme des modèles différents plutôt que comme faisant partie de la même collection.

Ainsi, la B10 gagne environ 40 g en poids et 15 mm en épaisseur de semelle ! La chaussure est donc beaucoup plus rembourrée, ce qui donne un amorti confortable pour les longues distances. Le revers de la médaille est que la chaussure est moins dynamique pour les entraînements de vitesse type fractionnés.

Dans l’ensemble les testeurs ont beaucoup apprécié la fluidité de la course, notamment grâce au nouveau design à bascule de la semelle.

Et puisque l’on parle de la semelle, notons que la mousse Boost disparaît au profit de Lightstrike Pro, une nouvelle mousse plus douce. Cela donne un amorti plus doux sous les orteils tandis que la partie reste relativement ferme.

Vous l’aurez compris, si vous aimez la Boston 9… rien n’indique que vous aimerez la Boston 10. À voir donc en fonction de vos préférences, notamment en termes d’amorti.

FAQ

Comment taille l’Adidas Boston 10 ?

Ces chaussures de running taillent fidèlement à la taille annoncée. Vous pouvez donc choisir votre pointure habituelle.

La Boston est-elle une bonne chaussure ?

Oui, il se dégage de notre analyse des tests que la Boston 10 est une chaussure avec un amorti confortable qui donne une foulée fluide pour les longues distances. De plus, c’est un modèle solide qui résiste bien à l’usure.

Kevin Le Gall

Kevin Le Gall

Kevin est le créateur et éditeur de Chaussure Running. Il a débuté la course à pied en 2015 et couru son premier marathon à Rotterdam en 2016. Par ailleurs, il pratique et enseigne le yoga (diplômé de la formation 300h de Sivananda), ce qui se reflète dans son approche du running qui privilégie le bien-être à la performance.

5 réflexions au sujet de “Adidas Adizero Boston 10”

  1. Habitué au modèle adizero Boston j’ai acheté récemment la version 10. 1ère sortie je ressens une douleur à la voute plantaire qui s’accentue au fil des minutes. Ça devient insupportable. 2e sortie je change de chaussettes et même douleur au bout de 10 minutes. 3e sortie je repasse sur mon ancienne paire version 8 et tout va bien.
    Bref, je suis hyper déçu, suis je le seul à avoir ce problème ?

    Pour :
    Pas grand chose
    Contre :
    Semelle inconfortable
    La languette remonte trop haut sur le dessus du pied c’est gênant.

    Répondre
  2. Souci de douleur au pied (uniquement le pied gauche) lors de longues sorties. Peut-être que c’est lié à la rigidité de la chaussure.
    Cf commentaire précédent.

    + POUR:
    Chaussure plutôt performante malgré l’inconfort
    – CONTRE:
    Manque de confort et plus de rigidité par rapport aux précédentes versions . Les sensations ne sont pas aussi bonnes.
    J’ai utilisé de Boston 4 à Boston 9 avec une relative continuité et la boston 10 est une rupture (pas forcément dans le bon sens)

    Répondre
  3. Mais qu’est-ce qui s’est passé chez Adidas??? Rendez-nous notre Boston !
    Rien a à voir avec les précédentes versions… quelle déception !

    + POUR:
    Rien !
    – CONTRE:
    Rigide, manque cruel de dynamisme, plus question de faire des sorties VMA courte avec ces boston.
    Manque de polyvalence
    etc…

    Répondre
  4. 3 sorties et je n’arrive pas à les amener sur plus de 30min…
    Très ferme Elle clapote au sol…ça me chauffe au tibia donc des vibrations qui font mal…
    Je vais alterner avec les NB…

    Répondre
  5. Adepte des différents modèles Adidas depuis plusieurs années cela fait quelques mois que j’utilise les Boston 10 sur les séances sur route et sur 10km en compétition. J’ai été très agréablement surpris, elles sont très confortables avec une bonne sensation dynamique au pied. On ne se rend pas compte qu’elles font presque 300g ! Effectivement je ne les utiliserai pas sur piste en VMA courte, par contre sur long à 20 km/h c’est toujours efficace.
    Je cours actuellement selon les sorties avec des SolarGlide, UltraBoost, Adios 6 et Boston 10 et c’est clairement dans ces dernières que je suis le plus confortable.

    + POUR:
    – confortable
    – dynamique
    – résistante
    – bonne adhérence

    – CONTRE:
    – virages secs en épingle délicats
    – pas adapté pour de la vitesse/VMA courte

    Répondre

Laisser un commentaire