Accueil > Chaussures de running (route) > 361° Spire 5

361° Spire 5 (test complet 2024) : reine de l’amorti ?

361 Spire 5 test

La 361 Spire 5 est une chaussure de running dotée de beaucoup d’amorti et axée sur le confort.

Consensus

9.2Note globale

Très bonne chaussure avec beaucoup d’amorti et une bonne durée de vie.

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

La 361° Spire 5 est une chaussure de running avec un amorti à toutes épreuves. Sa semelle intermédiaire se compose de deux mousses, QUIKSPRING+ et QUIKFLAME qui viennent se combiner pour offrir beaucoup de protection et un rebond dynamique.

La tige est composée d’un double mesh jacquard sans couture et aéré pour une bonne ventilation. On peut également noter le logo imprimé en 3D sur le panneau arrière pour plus de soutien au médio-pied et le système MORPHIT pour un bon verrouillage du pied.

Le caoutchouc à haute abrasion H.A.R.T. sur la semelle extérieure assure lui une bonne traction et une bonne durée de vie.

En résumé, la 361° Spire 5 est une chaussure plus polyvalente qu’annoncé et qui sera une partenaire d’entrainement efficace.

Lisez notre test complet de la 361° Spire 5 pour plus d’informations.

Confort
9.5
Dynamisme
9
Maintien du pied
9.5
Stabilité
9
Durée de vie
9.5
Rapport qualité-prix
9
Design
9

Avantages

  • Tige aérée et qui offre un bon maintien
  • Amorti très conséquent et dynamique
  • Polyvalence et bonne durée de vie
  • Plateforme large et stable

Inconvénients

  • Caoutchouc au talon qui donne une sensation ferme à allure lente selon certains coureurs
  • Adhérence moyenne sur route humide

Introduction

test 361 Spire 5

La lignée des Spire a toujours été synonyme de confort et amorti. La 361° Spire 5 se démarque de la version précédente, la combinaison entre les deux nouvelles mousses donne des sensations très différentes.

Elle vient concurrencer des modèles emblématiques comme la Asics Nimbus ou la Brooks Glycerin. Est-elle à la hauteur ? C’est ce que nous allons voir dans cette analyse issue d’un test de plus de 700 km avec.

Amorti

361 Spire 5 amorti semelle intermédiaire

361° a opté pour la combinaison de deux mousses, la QUIKSPRING+, mousse en EVA retravaillée et la QUIKFLAME, élastomère en nylon PEBA qui est 45% plus légère que les mousses en EVA traditionnelles et très élastiques. La combinaison entre les deux fonctionne très bien et donne un ressenti entre fermeté et douceur.

Autre caractéristique surprenante, la faible épaisseur de la semelle intermédiaire. Avec des dimensions de 33 mm à l’arrière et 24 mm à l’avant, la 361° Spire 5 reste proche du sol, bien davantage que certains modèles concurrents. L’explication vient sûrement de la densité des mousses, qui permet cette prouesse tout en gardant un amorti très conséquent.

361 spire 5 chaussures semelle extérieure

L’absorption des chocs est optimale et permet d’envisager toute distance, la 361° Spire 5 sera un bon partenaire pour le marathon. Le drop de 9 mm est lui classique et ne demandera pas d’adaptation particulière.

Retour d’énergie

Avec un poids de 280g en taille 40,5 et la catégorie annoncée pour la 361° Spire 5, je m’attendais à tomber sur modèle « mou ». Mais dès les premières foulées, le rebond vient rassurer sur ce point. On sent la réactivité du Peba, le dynamisme est surprenant.

Bien évidemment, ce n’est pas comparable avec des modèles à plaque carbone. Mais la Spire 5 est plus réactive qu’attendu et permettra un plus large usage que celui de simple partenaire d’entrainement. Le soutien au niveau du médio-pied facilite la bascule vers l’avant.

361 Spire 5 talon

Soutien et stabilité

Le côté ferme est un atout, ajoutons à cela une plateforme assez large, la 361° Spire 5 est très stable. En phase de poussée, elle est sécurisante, il sera dur de la prendre en défaut sur route. Elle est pour foulée neutre.

Maintien du pied (empeigne)

Le double mesh jacquard est aéré et assure une bonne ventilation, tout en étant suffisamment épais pour  convenir en hiver. La languette vient elle contourner la partie supérieure de la cheville pour éliminer la pression et les contraintes exercées sur le dessus du pied.

361 Spire 5 tige mesh technique

Pour le talon, elle est dotée d’un prolongement qui remonte vers le tendon d’Achille pour bien accompagner le pied. Le système Morphit, lui, vient servir de renfort sur le médio-pied et fonctionne comme une sorte de « cage » qui vient verrouiller pour un bon maintien. La chaussure taille grand, il conviendra de l’essayer de préférence avant achat.

Traction

La semelle extérieure est dotée du caoutchouc à haute abrasion h.a.r.t., placé au niveau du talon et de l’avant-pied. La couche est généreuse et cela se traduit par de bons appuis, la semelle accroche bien le sol.

361 Spire 5 semelle extérieure caoutchouc

L’adhérence est un peu moins bonne sur sol humide, bandes blanches glissantes. Rien d’handicapant pour autant sur bitume, qui reste la surface de prédilection. La Spire 5 reste fiable sur chemins ou terrains non techniques.

Utilisation

Julien Guyod qui teste les des chaussures de course 361 Spire 5 en foret

Certains coureurs trouvent la couche de caoutchouc mal dosée au talon, ce qui procurerait un côté ferme lors de l’appui à basse allure. Mais ils notent qu’en accélérant cela ne se ressent plus, avec la bascule vers l’avant.

Je ne l’ai pas ressenti, sûrement car j’ai une attaque du pied plus médiale. J’ai trouvé la Spire 5 très agréable pour des footings ou séances à allure modérée. Mais la chaussure a du répondant et est réactive quand on lui demande. Les sorties longues « tempo » étaient plaisantes avec une bonne protection sur bitume.

En ce sens, elle sera un bon partenaire d’entrainement. Il y a bien évidemment des modèles plus performants et/ou plus légers pour la compétition, mais la Spire 5 me semble compétitive pour les marathons.

361 Spire 5 essai en pleine nature

Qualité et durée de vie

Comme sur les autres modèles de la marque que j’ai pu avoir, je note une bonne durabilité de la semelle extérieure et un mesh robuste qui résiste bien aux épreuves du temps.

Aucun problème selon moi pour faire les 800-1000 km habituels, le rapport qualité-prix est dans la norme du marché.

Empreinte carbone et protection des animaux

La semelle Ortholite à cellules ouvertes utilise 20 % de matériaux recyclés. Ajoutons que les 361° Spire 5 ne sont pas véganes.

Conclusion

coureur portant des chaussures de course 361 Spire 5

Annoncée comme une chaussure axée sur le confort et dotée d’un fort amorti à toutes épreuves, la 361° Spire 5 se révèle plus polyvalente que prévu, avec un dynamisme surprenant.

La chaussure sera un bon partenaire d’entrainement, complet et d’une bonne durée de vie, ainsi qu’un allié pour sa distance de prédilection : le marathon.

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Comparaisons – 361° Spire 5 vs :

Spire 5 361

361° Spire 4

La grosse nouveauté demeure la mousse QUIKFLAME en Peba. Le design a été totalement repensé, avec plus de renforts latéraux. Enfin, la semelle extérieure est épurée avec le nouveau caoutchouc haute abrasion.

De l’avis de beaucoup de coureurs, cette nouvelle version est meilleure et plus polyvalente car plus dynamique tout en offrant autant de protection.

Description technique

Caractéristiques

TerrainRoute
Type de soutienUniversel (neutre)
Drop9 mm
Épaisseur de la semelle (talon)33 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)24 mm
Poids (modèle homme)280 g
Poids (modèle femme)233 g
Année de sortie 2022
Athlètes
PrixVoir le prix

Technologies

Semelle extérieureHigh-Abrasion rubber technology( H.A.R.T.), semelle Ortholite à cellules ouvertes
Semelle intermédiaireQUIKSPRING+, QUIKFLAME
TigeDouble mesh jacquard
CaractéristiquesMatières recyclées

Amorti

DouceurÉquilibré
DynamismeMoyen

Utilisation

DistanceMoyenne, 10 km, Semi-marathon, Longue, Marathon
AllureLente, Modérée, Rapide
Type d'entraînementEntraînement quotidien
Julien Guyod

Julien Guyod

Julien Guyod est enseignant en mathématiques et rédacteur freelance. Il est tombé dans la course à pied en 2015 et s’est spécialisé sur le marathon, chrono bloqué à 2h38 pour l’instant à celui de la Rochelle. Passionné de chaussures running, il adore partager son ressenti sur les modèles testés et pousse toujours plus loin le kilométrage pour en découvrir un maximum ! Retrouvez-le sur Strava.

Laisser un commentaire