Saucony Kinvara 13 (Test 2022) : ultra-légère et ferme. Un bon choix ?

Saucony Kinvara 13

Publié le : 2022-03-10

La Saucony Kinvara 13 est une chaussure de route légère et rapide pour les entraînements quotidiens et les courses rapides.

Le consensus

9.2Note globale

Très bonne chaussure de running légère, rapide, au classicisme assumé

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

La Saucony Kinvara 13 est une chaussure de running légère, rapide et low drop (4 mm) pour vos entraînements quotidiens tempos et/ou vos courses rapides et courtes.

À l’unanimité des coureurs, le point fort de la Kinvara 13 est sans conteste la nouvelle tige en mono mesh technique. Les variations de densité de tissage permettent au chaussant d’être fois ultra respirant et de bien maintenir le pied. Saucony a prévu plus de place pour les orteils à l’avant de sa chaussure, un supplément de confort salué par la majorité des runners.

La semelle intermédiaire PWRRUN se compose du mélange EVA/TPU cher à la marque. Selon que vous êtes fan ou pas de la Kinvara, vous pourrez apprécier de retrouver l’amorti un peu ferme et énergique ainsi que la sensation proche du sol de votre chaussure favorite. À l’inverse, vous pourrez regretter que celle-ci n’ait pas évolué vers une mousse plus technique, avec plus de dynamisme.

La conduite reste cependant douce et naturelle, et les transitions sont fluides.

En résumé, la Saucony Kinvara 13 reste une chaussure de running à l’amorti classique et efficace, destinée à la performance sur les sorties rapides. Ni plus, ni moins.

Lisez notre analyse complète de la Saucony Kinvara 13 pour plus d’informations.

Confort
9
Dynamisme
9
Maintien du pied
9
Stabilité
9.5
Durée de vie
9
Rapport qualité-prix
9.5
Design
9.5

POUR

  • Une tige super légère au maintien impeccable, avec un mesh 100% recyclé
  • Une légèreté étonnante pour une chaussure classique
  • Une conduite douce et naturelle avec un bon ressenti du sol
  • Polyvalence sur terrains secs

CONTRE

  • Une semelle qui manque de panache et d’énergie
  • Des rainures trop profondes qui retiennent les graviers sous la semelle

L’analyse complète de la Saucony Kinvara 13

Saucony Kinvara 13 unboxing

Introduction

Et de 13 ! Que de chemins bitumeux parcourus depuis 2010, l’année de sortie de la Saucony Kinvara !

Les coureurs de l’époque se souviennent certainement de la petite révolution provoquée dans le monde du running par cette chaussure légère sortie de nulle part, à l’amorti ferme, et minimaliste. À l’époque, les runners avaient le choix entre courir avec des modèles de plus de 300 g à chaque pied, ou se mettre à l’ultra minimalisme des five fingers. On comprend leur soulagement à l’arrivée de cette chaussure : enfin un modèle léger et à l’amorti ferme permettant de courir minimaliste sans les douleurs du pieds nus.

Au fil des années, la Kinvara s’est un peu éloignée de ses intentions d’origine, en gagnant poids, fermeté et stabilité, pour finalement revenir à ses 1ères amours sur les 2 dernières itérations.

Kinvara 13 se trouve aujourd’hui sur un marché à part, face à des concurrentes hautes, bien amorties, et bourrées de technologie. Dans ce contexte, pourquoi sortir une 13ème version aujourd’hui ? Ce chiffre lui portera-t-il bonheur ? Jusqu’à quel point peut-on rester traditionnelle sans devenir complètement has been ?

Voici les quelques questions philosophiques auxquelles nous allons tenter de répondre ci-après dans cette analyse.

Amorti

Saucony Kinvara 13 amorti semelle intermédiaire
Rien de nouveau de ce côté-ci. La semelle intermédiaire de la Kinvara 13 se compose classiquement de la mousse PWRRUN utilisée sur de nombreux modèles de chaussures de running Saucony. Le mélange EVA/TPU apporte un amorti doux qui a un certain répondant, mais plutôt du genre ordinaire, sans plus d’éclat que cela.

L’épaisseur de la semelle reste également inchangée : 28,5 mm sous le talon et 24,5 mm sous l’avant-pied. Le faible drop de 4 mm qui en résulte permet une foulée naturelle dans l’esprit minimaliste d’origine de la Kinvara. L’épaisseur modérée n’empêche pas la bonne absorption des chocs.

Saucony Kinvara 13 essaie en ville
Saucony a légèrement revu le design de la semelle, plus biseautée avec un contour simplifié.

Les coureurs notent un effet positif sur les transitions et la réactivité, combiné avec la construction simple et les rainures flexibles de la semelle extérieure.

En résumé, cette semelle intermédiaire reste un (trop ?) grand classique qui provoque quelques dissensions chez les coureurs. Certains saluent sa simplicité et apprécient le fait de pouvoir sentir le sol sous leurs pieds. D’autres lui reprochent son manque de flamboyance comparée aux semelles plaquées carbone ou autres mousses super critiques d’aujourd’hui (type Fuel Cell et Puma Nitro). Ils se rejoignent sur le fait que cette semelle fait le job pour un prix raisonnable.

Maintien du pied (empeigne)

Saucony Kinvara 13 tige mesh technique
C’est clairement le point fort de la Saucony Kinvara 13, et la partie de la chaussure qui la distingue le plus de sa prédécesseure. La tige en mono mesh technique est un concentré de tout ce dont les coureurs ont besoin pour leurs sorties sur route. Grâce à des densités variables de tissage et des superpositions subtiles, elle fournit un soutien et une ventilation aux endroits stratégiques. Ainsi, le mesh est plus dense à l’avant et sur les côtés pour assurer un maintien solide du pied. Ailleurs, la plus faible densité apporte une respirabilité incroyable ainsi qu’une grande flexibilité. Faites le test des chaussettes de couleur pour le vérifier !

Le petit plus qui plaira aux runners sensibles à la protection de l’environnement : la tige est vegan et composée à 100% de matériaux recyclés.

Qui dit tige respirante, dit chaussure aérienne. La version 13 est la Kinvara la plus légère que Saucony ait produite à ce jour (seulement 204 g version homme / 168 g version femme).

zoom sur la tige de la Kinvara 13
Du côté des languettes, c’est carrément la fête. La languette à gousset est suffisamment rembourrée pour éviter les points de pression. Elle est renforcée par une languette solide avec logo argenté réfléchissant, qui permet d’éviter les morsures de lacet. Enfin, une languette au talon facilite l’enfilage de la chaussure.

Les coureurs apprécient en majorité la toe box plus spacieuse et le contrefort du talon rembourré, permettant aux pieds larges d’être à l’aise tout en étant maintenus. 

Cette tige répond assurément et globalement aux attentes des coureurs, tant en termes de confort que de tenue.

Adhérence et durabilité

Saucony Kinvara 13 semelle extérieure caoutchouc
Il n’y a pas grand chose à dire sur la semelle extérieure. Sa couverture est minimale et se résume à 2 patchs en caoutchouc XT-900 placés stratégiquement au talon et à l’avant du pied. La semelle intermédiaire reste ainsi globalement exposée.

Ces 2 morceaux de caoutchouc suffisent à procurer une adhérence efficace sur les routes sèches ou en cas de légère pluie. Ils font cependant ce qu’ils peuvent pour éviter de glisser en cas d’averses plus prononcées et de bitume mouillé, c’est-à-dire pas grand chose !

Les rainures flexibles assurent des transitions en douceur, qui s’expriment pleinement lors d’efforts intenses ou de répétitions. Ça, c’est pour le positif. La profondeur des rainures est le point négatif relevé par la majorité des runners. Les cailloux et autres débris des routes ont tendance à se coincer dedans, ce qui peut être gênant lors d’une course.

Saucony Kinvara 13 semelle
Enfin, un bon point souligné par certains testeurs aux oreilles sensibles : le silence de la semelle !

Finalement, la semelle extérieure de la Saucony Kinvara 13 s’efface pour laisser s’exprimer pleinement la semelle intermédiaire, et assurer à la fois une conduite flexible et une réponse dynamique. Sa durabilité dans le temps reste à (é)prouver.

Sensations de course

test Saucony Kinvara 13
Et sur le terrain, comment s’en sort cette Saucony Kinvara 13ème du nom ?

Tous les coureurs lui reconnaissent une conduite à la fois naturelle, douce, énergique… et sans fioritures. Les transitions sont douces et naturelles. En ce sens, la Kinvara 13 reste fidèle à ses origines, une chaussure légère et minimaliste, destinée à la rapidité.

En termes de distances, cette chaussure est une excellente option pour la recherche de performance sur les courses rapides et courtes, mais aussi pour les sorties quotidiennes. Selon les coureurs, l’excellent maintien de la tige apporte une grande stabilité dans les virages. L’efficacité est donc optimale pour les entraînements tempos ou fartleks.

Les coureurs adeptes de la Kinvara ont apprécié retrouver la sensation du sol sous leurs pieds induite par la faible épaisseur de la semelle, ainsi que l’amorti doux et rebondissant caractéristique du modèle – simple et efficace.

Les autres lui reprochent son manque d’effet waouh sous le pied, et d’avoir en quelque sorte loupé le train de la modernité.

Conclusion

Kinvara 13 Saucony
La Saucony Kinvara 13 est une chaussure de route qui ne laisse pas indifférent.

Elle reste une excellente option pour les aficionados du modèle, peu sensibles aux nouvelles technologies ayant envahi le marché ces dernières années. Ils trouveront indiscutablement de quoi s’amuser sur les chemins avec cette chaussure classique, légère et rapide, notamment grâce au supplément de confort et de maintien apporté par la revisite de la tige.

Pour les autres, la Kinvara 13 apparaît comme une chaussure rétro qui manque un peu de flamboyance face à ses nouvelles concurrentes équipées de mousses super critiques ou de plaques de carbone. Et la couleur jaune pétant de la tige ne suffit pas à lui conférer le panache attendu !

Elle n’en reste globalement pas moins une très bonne mise à jour de la gamme Kinvara.

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

>> i-Run <<

>> Alltricks <<

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Description technique

Caractéristiques

TerrainRoute
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle4 mm
Épaisseur de la semelle (talon)29 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)25 mm
Poids (modèle homme)204 g
Poids (modèle femme)168 g
Année de sortie 2022

Technologies

Semelle extérieureCaoutchouc
Semelle intermédiairePWRRUN
TigeMesh technique

Amorti

DouceurFerme
DynamismeMoyen

Utilisation

DistanceCourte, 5 km, Moyenne, 10 km, Semi-marathon
AllureModérée, Rapide
Type d'entraînementEntraînement quotidien

Comparaisons – Saucony Kinvara 13 vs :

Saucony Kinvara 12

En 2021, Saucony s’était lancé le défi de bousculer les codes de sa Kinvara en sortant une chaussure plus dynamique et plus rapide, tout en conservant les éléments qui avaient fait son succès jusque là  (low drop, légèreté, amorti ferme, souplesse). Pari réussi ! Kinvara 12 a sonné comme une petite révolution dans le monde des aficionados du modèle.

Un an après, qu’en est-il de sa successeuse ? Au vu des premiers essais effectués par les athlètes, on peut dire que la Kinvara 13 reste dans la même lignée en mieux, et que le jeu des différences entre les 2 chaussures s’avère compliqué.

Physiquement, seule la couleur permet de les distinguer. La

Kinvara 12

donnait dans le fluo rétro stylé années 90. La Kinvara 13 a misé sur un jaune pétant diversement apprécié. C’est affaire de goût !

Les 2 points d’amélioration apportés résident dans la revisite de la tige et la perte de poids. Le chaussant combine un ajustement incroyable avec un espace plus large sur l’avant pied qui ne nuit pas au maintien pour autant. On comprend pourquoi les coureurs de Kinvara avec les pieds larges ont été conquis ! L’optimisation de l’empeigne a par ailleurs permis une belle réduction de poids d’environ 15 g.

Pour le reste, les constantes restent identiques :

  • Une épaisseur de semelle modérée (28,5 mm/24,5 mm)

  • Un low drop de 4 mm

  • La semelle intermédiaire PWRRUN offrant un amorti ferme et moyennement dynamique

  • Une construction de semelle extérieure avec quelques patchs de caoutchouc


En résumé, si vous avez aimé la Kinvara 12, vous aimerez la Kinvara 13 – et encore plus si vous avez apprécié toutes les autres versions précédentes !

FAQ

Comment taille la Saucony Kinvara 13 ?

Ce modèle taille correctement et se révèle même plus ample que les précédents.

Est-ce une bonne chaussure pour le marathon ?

Avec sa semelle relativement épaisse, c’est une chaussure qui peut convenir au marathon. Cependant, son amorti ferme ne sera pas forcément confortable pour tout le monde pour la longue distance. À voir donc en fonction de votre pratique et préférence.

Aurore Rousseau

Aurore Rousseau

Aurore est rédactrice web. Elle est tombée dans la course à pied et le trail en 2013. Depuis, le plaisir de courir au milieu de beaux paysages ne l’a plus quittée et s’est allié à celui de voyager. Les quelques médailles de finisher dont elle est le plus fière : ses 2 marathons “bitume” (Rome 2015, Copenhague 2019); le Trail du Ponant à Belle-Île (2016); le Marathon du Mont Blanc (2017).

Laisser un commentaire