Accueil > Chaussures de trail > Nnormal Tomir

Notre avis sur la Nnormal Tomir (test complet 2024)

Nnormal Tomir test

La Nnormal Tomir est une chaussure de trail robuste à l'aise sur les sentiers les plus techniques pour la randonnée et la course à pied.

Notre verdict

8.6Note globale

Une chaussure polyvalente très solide et adhérente, mais qui manque de panache.

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

La Tomir est la deuxième chaussure de la jeune marque Nnormal crée par Kilian Jornet (1). Cependant, on ne peut pas dire qu’elle correspond à ce que l’on associe à l’un des plus grands coureurs de trail de tous les temps.

Ce sont des chaussures solides, sans fard, adaptées à toutes les conditions mais pas vraiment pour la compétition ou la vitesse. Elles sont conçues pour « tous les coureurs, de tous les niveaux  » et offrent un confort durable sur les sentiers les plus techniques.

Avec un drop de 8 mm, des crampons puissants de 5 mm sur une semelle Vibram Megagrip Litebase, et une semelle intermédiaire en mousse EVA modérément amortie, elles offrent l’essentiel mais avec une course un peu plate.

Les Tomir séduiront les coureurs débutants à la recherche de chaussures polyvalentes et solides avec un bon rapport qualité-prix, et les aventuriers outdoor aguerris en quête d’un seul modèle pour toutes leurs activités en pleine nature (e.g. trail, randonnée).

En bref, il s’agit d’une chaussure simple, efficace et solide qui peut tout faire sans être vraiment excitante, mais en même temps, ce n’est pas ce qu’on lui demande.

Lisez notre analyse complète de la Nnormal Tomir pour plus d’informations.

Confort
8
Adhérence
10
Protection et maintien
8
Dynamisme
7
Durée de vie
10
Rapport qualité-prix
9
Design
8

Avantages

  • Excellente durabilité
  • Semelle Vibram légère et efficace
  • Très bonne accroche
  • Bonne protection
  • Matières de haute qualité

Inconvénients

  • Une course peu inspirante
  • Sensation de rigidité
  • Faible retour d’énergie
  • Le laçage asymétrique ne donne pas un super verrouillage du pied

Introduction

test Nnormal Tomir

Comme tous les traileurs du monde, j’ai toujours tenu l’espagnol (catalan) Kilian Jornet en très haute estime pour ses incroyables exploits et performances. J’attendais des chaussures de sa marque Nnormal en collaboration avec la société de chaussures Camper, basée à Majorque.

La Kjerag (l’autre chaussure de la collection de la marque) est exactement ce que nous attendions de lui après son étroite collaboration avec Salomon, son sponsor précédent pour la gamme S/LAB.

Tomir Nnormal chaussure trail

Cependant, dans un effort de créer une gamme complète, Nnormal a créé quelque chose d’entièrement différent avec la Tomir. Cette chaussure hybride pour la randonnée et le trail running met l’accent sur le soutien et la durabilité plutôt que sur la compétition et la vitesse.

Après avoir testé ces chaussures sur tous les types de sentiers et un peu de route pendant quelques semaines, je vous livre mon verdict sur leur durée de vie et le type de sensations qu’elles procurent sur les trails. Lisez la suite pour en savoir plus !

Adhérence

Nnormal Tomir semelle extérieure caoutchouc

Je cours principalement sur des sentiers durs et des rochers, mais j’ai profité de l’hiver pour porter la Tomir sur des pistes boueuses. L’adhérence était tout simplement imbattable. La semelle Vibram Megagrip Litebase adhère à tous les types de terrain. Nnormal n’a pas lésiné sur ce point en optant pour un caoutchouc de première qualité.

Je ne suis pas sûr que des crampons de 5 mm soient nécessaires pour une chaussure polyvalente comme celle-ci. Cependant, la haute qualité de la matière rend la Tomir très durable et ils ne devraient pas s’user trop rapidement.

Nnormal Tomir semelle extérieure caoutchouc gros plan

Malheureusement, j’ai trouvé ces chaussures un peu trop fermes sur les rochers pointus et les racines. J’aurais préféré un peu plus de souplesse. Cependant, cela s’est amélioré avec les séances, donc ce n’est peut-être qu’une question de temps.

Terrains

La semelle extérieure de la Tomir adhère au sol dans les conditions sèches et humides, ce qui donne une sensation de stabilité. Les 33 crampons espacés individuellement semblent surdimensionnés, mais ils sont excellents dans la boue, l’herbe humide, le gravier et les rochers couverts de mousse. Alors que Salomon (l’ancien sponsor de Kilian) a encore du mal avec l’accroche de ces semelles extérieure sur les rochers mouillés, la Nnormal excelle dans toutes les conditions.

Alesca Stewart portant les chaussures de trail Nnormal Tomir

Amorti

La Nnormal Tomir est une chaussure sans prétention pour tous les types de course. Vous ne trouverez pas de plaques de carbone ou de mousse dernier-cri – juste une simple mousse EVA qui fournit bon amorti, même si elle est un peu ferme.

Tout est dans la modération : l’épaisseur de la semelle de 31 mm sous le talon se réduit à 23 mm sous les orteils. Cela donne un drop standard de 8 mm. Cette configuration rend la chaussure accessible, stable et relativement confortable.

Nnormal Tomir amorti semelle intermédiaire

La mousse de la Tomir étant assez dense, les atterrissages ne sont pas aussi doux que ce que les dimensions de la semelle laissent supposer à première vue. Néanmoins on s’y habitue après une cinquantaine de kilomètres.

De plus, la décision d’opter pour une mousse plus ferme et plus dense est également liée à la durabilité. En effet, la mousse gardera ses propriétés protectrices plus longtemps que les modèles avec des matières plus souples. Cependant, le résultat est qu’il n’y a pas beaucoup de rebond.

Ainsi, même si la Tomir offre une bonne expérience de course avec protection et stabilité, elle n’est pas vraiment fun ni réactive. Il y a peu de retour d’énergie et la semelle est assez rigide et droite, sans rocker pour faciliter la propulsion vers l’avant.

De plus, notons que la rigidité de la semelle contribue à la rendre adaptée à la randonnée en offrant une bonne protection contre les obstacles et de la structure au pied.

Enfin, la Tomir est volumineuse mais sans être lourde. Il s’agit d’une chaussure unisexe, et la taille EU 40 pèse 236 g, ce qui la place dans la catégorie standard voire même légère.

Maintien du pied

Nnormal Tomir tige mesh technique

Plusieurs commentaires ont fait l’éloge du laçage asymétrique de la Tomir censé réduire les points de pression sur le pied. Il doit ainsi rendre les chaussures plus confortables, notamment sur les longues distances. Cependant, j’ai trouvé que les lacets étaient difficiles à bloquer correctement. J’ai même dû m’arrêter plusieurs fois pour les ajuster en cours de route, ce qui peut devenir assez frustrant.

L’empeigne est fabriquée en polyester monofilament et en TPE et cousue dans la semelle intermédiaire. C’est une combinaison respirante et robuste qui résistera à l’épreuve du temps et aux accrocs.

Il convient de noter que cette chaussure trail existe en deux autres versions imperméables (Tomir Waterproof), dont une avec une coupe haute qui s’apparente à des chaussures de randonnée légères. Cependant, elles pourraient être moins respirantes, même si la plupart des commentaires ont trouvé la membrane imperméable Sympatex fine et légère.

Nnormal Tomir languette semi-soudée

La Tomir dispose également d’une languette moitié-soufflet et d’un bon niveau de rembourrage autour de la cheville. Cependant, le talon peut se soulever sur les surfaces raides et en dévers, et j’aurais aimé des œillets supplémentaires pour un meilleur blocage.

Taille et ajustement

Autre initiative minimaliste, la chaussure Tomir est unisexe, sans modèle distinct pour les hommes et les femmes. Elle s’adapte à la taille et offre une bonne largeur au niveau du médio-pied. Cependant, le renfort de pointe est un peu étroit. Ainsi, vous devrez peut-être prendre une pointure supérieure pour la trouver suffisamment confortable si vous avez les pieds larges.

Utilisation

L’amorti modéré combiné au caoutchouc rigide et adhérent font de la Tomir une chaussure coriace capable de s’imposer sur les sentiers les plus techniques, y compris dans des conditions humides.

Sa tige présente une bonne résistance à l’abrasion, tandis que sa semelle offre une grande protection contre les impacts sous le pied. Cela en fait une excellente chaussure pour vos séances d’entraînement de trail et la randonnée sur les terrains rocailleux ou boueux.

Tomir normal sur le trail

J’ai trouvé que la Tomir n’était pas confortable sur route en raison de ses crampons profonds. Cependant, en plus des environnements techniques évoqués ci-dessous, elle va également très bien pour les graviers et l’herbe.

Compte tenu de leur rigidité et de leur manque d’amorti, je pense que ces chaussures sont plus performantes sur des courses de trail plus courtes, d’une durée maximale de 3 heures. Elles conviennent également mieux à l’entraînement qu’à la course, ainsi qu’aux longues randonnées ou aventures sur sentier réalisées dans le style « rapide et léger » de Kilian Jornet.

Après tout, c’est leur but : elles se veulent comme une combinaison de chaussures de randonnée et de chaussures de trail running.

Nnormal Tomir talon

Valeur et durabilité

La marque Nnormal met la durabilité au cœur de sa mission. Elle s’engage ainsi en faveur de la réduction ou de l’élimination des émissions carbones liées à la production et la commercialisation de ses produits. Leur philosophie est que plus les produits que nous achetons sont de qualité et polyvalents, moins nous aurons besoin d’en acheter d’autres.

La Tomir en est un excellent exemple. Avec sa semelle extérieure solide et sa construction robuste, elle est capable de durer un long moment (aucun signe d’usure à l’issue de ce test). De plus, pour 160 euros, elle offre une grande polyvalence pour toutes les activités de plein air.

Empreinte carbone et protection des animaux

polyester monofilament et TPE empeigne Nnormal Tomir

La marque Nnormal porte une attention particulière à la durabilité et à la haute qualité des matières utilisées pour créer les Tomir. Il convient toutefois de noter que les chaussures sont fabriquées en Chine et qu’il y aura donc une empreinte carbone liée à leur transport à travers le monde.

Nnormal s’est également engagé à atteindre la neutralité carbone. Cet engagement se reflète également dans la façon dont Kilian Jornet mène sa vie d’athlète professionnel, et il est donc logique qu’il soit visible dans le processus de fabrication et de conception de la marque.

Vous pouvez voir ici la quantité spécifique de kg d’équivalent CO2 par produit (3) ainsi que son origine (seulement 5 % provenant du transport, au final). Pour les chaussures, il y a 8,25 kg d’équivalent CO2 par article, soit 41 % de moins que l’empreinte carbone moyenne d’une paire de chaussures de course selon le MIT (4).

À notre connaissance, ces chaussures ne sont pas vegan.

Conclusion

Nnormal Tomir chaussures de trail

La Tomir offre une très bonne polyvalence et une grande robustesse pour « tous les coureurs », comme promis par Nnormal. Elle est conçue pour être une chaussure unique pour la plupart des activités outdoor dont le trail (pour l’entraînement, pas la compétition), la randonnée et simplement pour profiter de la nature.

Malgré une conduite un peu gênante au début, j’ai finalement trouvé que c’était une paire de chaussures fiable. Elles demandent un peu d’adaptation mais offrent une bonne qualité pour le prix et une adhérence imbattable sur les trails difficiles. En résumé, la Tomir est le choix parfait pour les coureurs soucieux de l’environnement et ceux en quête d’un modèle unique pour tout faire sur les sentiers.

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Comparaisons

Nnormal Kjerag

La Kjerag, la première chaussure de Nnormal, est une chaussure de course légère et agile avec d’excellentes spécifications et une coupe étroite. La Tomir, quant à elle, est une chaussure généraliste plus robuste et plus large, conçue pour les activités de plein air quotidiennes ainsi que pour les courses sur sentier. En fin de compte, ces deux modèles s’inscrivent dans le programme de développement durable de Nnormal, qui cherche à réduire le nombre de chaussures achetées par les coureurs, en créant des chaussures multi-activités qui durent longtemps et qui sont bonnes pour la planète.

En fin de compte, la Tomir conviendra à ceux qui préfèrent une chaussure plus spacieuse et plus stable pour leur course et à ceux qui s’attaquent à des terrains difficiles. Ce n’est pas une chaussure super excitante, mais elle présente un excellent rapport qualité-prix et résistera à l’épreuve du temps.

Description technique

Caractéristiques

TerrainTrail
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle8 mm
Épaisseur de la semelle (talon)31 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)23 mm
Poids (modèle homme)236 g
Poids (modèle femme)236 g
Année de sortie 2023
Athlètes
PrixVoir le prix

Technologies

Semelle extérieureVibram Megagrip Litebase
Semelle intermédiaireMousse EVA
TigePolyester monofilament, TPE Ripstop
CaractéristiquesEcologique

Amorti

DouceurFerme
DynamismeFaible

Utilisation

DistanceMoyenne, Longue, Ultra-trail
AllureLente, Modérée
Type d'entraînementEntraînement quotidien

Référence : site officiel Nnormal

Références

Site officiel de Nnormal (consulté 31/01/2024)
https://www.nnormal.com/fr_FR

Instagram de Kilian Jornet (consulté 31/01/2024)
https://www.instagram.com/kilianjornet/

Nnormal – Vers la Neutralité Carbone (consulté 31/01/2024)
https://www.nnormal.com/fr_FR/content/mission/engagement/neutre-en-carbone

Footwear’s (carbon) footprint (retrieved on 31/01/2024)
Jennifer Chu, MIT News Office, mai 2023
https://news.mit.edu/2013/footwear-carbon-footprint-0522

Alecsa Stewart

Alecsa Stewart

Alecsa est une ultra-traileuse, accompagnatrice en montagne et rédactrice freelance qui habite dans les Pyrénees-Orientales. Elle est passionnée de la montagne et de la vie en pleine nature et s'essaye aussi au vélo, à l'escalade et au ski de temps en temps. Sa passion est de partager ses aventures avec les autres et de les inspirer à passer plus de temps dehors. Cette année, elle a participé aux courses d'ultra-trail UTMB Tarawera, Snowdonia et Lavaredo.

Laisser un commentaire