Accueil > Chaussures de running (route) > New Balance FuelCell Propel V4

New Balance FuelCell Propel V4 (test 2024) : trainer idéale ?

New Balance FuelCell Propel V4 test

La New Balance FuelCell Propel V4 est une chaussure de running d’entrée de gamme aux qualités surprenantes pour un modèle abordable.

Notre verdict

9.1Note globale

Très bonne chaussure polyvalente, accessible et avec un excellent rapport qualité-prix.

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

La New Balance FuelCell Propel V4 est une chaussure d’entrée-milieu de gamme, pour l’entraînement quotidien qui rivalise clairement avec des modèles plus onéreux.

La semelle intermédiaire se compose de la mousse FuelCell comme sur la version précédente. Fait surprenant pour un modèle de ce prix, New Balance a fait le choix d’y intégrer une plaque en TPU. Force est de constater que si cette V4 est légèrement plus lourde que la V3, elle est aussi plus réactive.

Le dynamisme est très agréable et permet de balayer beaucoup d’allures différentes. L’absorption des chocs est classique pour un modèle d’entraînement, aucun problème pour pousser jusqu’à des distances intermédiaires.

La tige est sans coutures et offre un bon confort tout en restant aérée. Cependant, de nombreux testeurs ont souligné des problèmes d’ajustement ainsi que de maintien du talon. La semelle extérieure est dotée d’empiècements en caoutchouc pour une bonne traction.

En résumé, la New Balance FuelCell Propel V4 est une chaussure d’entrainement polyvalente, dotée de nombreuses qualités et abordable.

Lisez notre analyse complète de la New Balance FuelCell Propel V4 pour plus d’informations.

Confort
9
Dynamisme
9
Maintien du pied
8
Stabilité
9
Durée de vie
9
Rapport qualité-prix
10
Design
9

Avantages

  • Amorti stable et dynamique
  • Bonne polyvalence pour l’entraînement
  • Très bon rapport qualité-prix
  • Tige confortable
  • Bonne adhérence

Inconvénients

  • Problèmes d’ajustement de la tige et du talon pour certains testeurs
  • Languette et dessus de la tige de moins bonne qualité

Introduction

test New Balance FuelCell Propel V4

New Balance commence à s’imposer au fil du temps comme une des marques majeures en course à pied. Il faut dire qu’elle propose une multitude de paires, à tel point qu’il est parfois difficile de s’y retrouver dans les différentes gammes.

La New Balance FuelCell Propel V4 vient s’inscrire en haut de l’entrée de gamme en termes de prix, juste en dessous la FuelCell Rebel. Pourtant, les technologies présentes sont performantes et certains coureurs n’hésitent pas à les comparer à des modèles nettement plus onéreux, comme les Saucony Endorphin Speed 3 ou les Asics Magic Speed 3.

Nous allons donc voir si ces impressions sont justifiées dans cette analyse issue d’un test de plus de 200 km ainsi que du ressenti de plusieurs coureurs.

New Balance FuelCell Propel V4 unboxing

Amorti

FuelCell est une mousse imprégnée d’azote qui est la plus performante de la marque. On la retrouve sur plusieurs modèles, notamment la version précédente de la Propel. La grosse nouveauté vient de l’ajout dans la semelle intermédiaire dans la New Balance FuelCell Propel V4 d’une plaque en TPU.

New Balance FuelCell Propel V4 amorti semelle intermédiaire

Certes, il ne s’agit pas d’une plaque carbone, mais le TPU est un plastique qui a la particularité de s’adapter aux besoins. Le choix est d’autant plus intelligent pour un modèle d’entraînement que la chaussure reste accessible pour tout type de coureur.

La combinaison entre ces deux éléments donne une sensation entre fermeté et douceur. Les dimensions sont de 31 mm au talon et 25 mm sous le métatarse. Les testeurs notent une bonne absorption des chocs pour la New Balance FuelCell Propel V4 même s’ils notent qu’il vaut mieux éviter de l’utiliser sur des longues courses.

New Balance FuelCell Propel V4  amorti FuelCell

Pour ma part, je pense qu’il n’y a pas de problème jusqu’à des distances intermédiaires et je n’ai pas eu de difficulté à la pousser sur des sorties de 25-30 km. Attention au drop de 6 mm, un peu en-dessous des standards du marché et qui peut demander un temps d’adaptation.

Retour d’énergie

julien guyod teste les New Balance FuelCell Propel V4

New Balance annonce un poids de 302 g mais i-Run annonce de son côté un poids de 275 g en 42, ce qui me semble plus proche de la réalité. Cela constitue dans tous les cas un gain de poids pour la New Balance FuelCell Propel V4 par rapport à la version précédente.

Pourtant, le dynamisme est sans conteste meilleur. La raison est simple, la plaque en TPU assure une propulsion plus forte. Sans atteindre le rebond des plaques carbones, la réactivité de la FuelCell Propel V4 est surprenante et permet sans problème de pousser l’allure.

New Balance FuelCell Propel V4 talon

Certains testeurs notent qu’ils ont eu du mal à maintenir un rythme élevé, mais je pense que cela ne concerne que certains coureurs élites, car il n’y a aucun problème à maintenir des allures jusqu’à 17-18 km/h. Le rocker est modéré, mais présent, la plaque aide à avoir une transition talon-orteil rapide et fluide.

Soutien et stabilité

La New Balance FuelCell Propel V4 est pour foulée neutre. Cependant, les différents éléments de la chaussure, comme la bonne adhérence de la semelle extérieure, ou encore la densité de la mousse associée à la fermeté de la plaque, assurent une bonne stabilité pour une conduite en toute sécurité.

Maintien du pied

New Balance FuelCell Propel V4 tige mesh technique

Si la semelle intermédiaire fait l’unanimité, il n’en va pas de même pour la construction de la tige. Difficile de s’y retrouver tant les avis contrastent. Elle est assez classique, sans coutures et aérée. En ce sens, la respirabilité est bonne, je trouve que le mesh offre une bonne ventilation, mais il peut être insuffisant en hiver.

Les problèmes apparaissent au niveau de l’ajustement de la New Balance FuelCell Propel V4. Certains testeurs notent que la partie supérieure n’est pas de bonne qualité et que le pied peut glisser dans la toe box. Pour ma part, avec mon pied large, je dois reconnaître que j’ai trouvé qu’il y avait un large espace, ce qui ne m’a pas dérangé. Mais je peux comprendre qu’il n’en va pas de même pour tous les types de pieds. Il vaut mieux donc essayer la chaussure pour voir s’il ne faut pas prendre une demi-pointure en dessous.

New Balance FuelCell Propel V4 renfort de pointe

La coque talonnière est rigide et protège efficacement. En revanche, les coureurs notent un glissement du talon qui peut être gênant. Là encore, je ne l’ai pas spécialement remarqué, mais tous les pieds sont différents. La languette est sans soufflet, ce qui peut occasionner certains glissements.

En ce qui concerne le confort, là encore difficile de plaire à tout le monde. Les rembourrages présents sur la partie arrière sont appréciables, mais il est vrai que sur le devant le tissu est moins épais. Malgré cela, les testeurs notent dans l’ensemble que la New Balance FuelCell Propel V4 est confortable.

Traction

New Balance FuelCell Propel V4 semelle extérieure caoutchouc

La semelle extérieure de la New Balance FuelCell Propel V4 est légèrement modifiée. Le caoutchouc utilisé est différent et de meilleure qualité. Il est réparti sur une large partie de la semelle, la traction est très bonne.

Même sur surfaces humides, l’adhérence est satisfaisante, pas de glissement à prévoir. On peut noter la longue rainure ajoutée qui vient apporter une bonne flexibilité. Le terrain de jeu est clairement la route, mais pas de problème pour des chemins non techniques.

Utilisation

coureur portant New Balance FuelCell Propel V4 chaussures de running

L’ambition de la marque est assez claire, la New Balance FuelCell Propel V4 a été conçue pour l’entraînement quotidien. La chaussure est très polyvalente, la semelle intermédiaire va fournir suffisamment de protection pour la plupart des sorties.

La réactivité de la plaque va permettre d’accélérer quand le besoin s’en fait sentir, sans trop faciliter la tâche comme le feraient des chaussures à plaque carbone. Elles sont particulièrement agréables sur des sorties à allure tempo.

De plus, pour ceux qui ne veulent posséder qu’une seule paire, la Propel V4 est une option solide, car elle est suffisamment performante pour les compétitions jusqu’au semi-marathon. Ajoutons à cela un design comme sait le faire New Balance et nous obtenons une chaussure prête à accompagner le coureur au quotidien.

Qualité et durée de vie

FuelCell Propel V4 New Balance

Bien que la tige n’ait pas fait l’unanimité, aucun testeur n’a signalé d’usure prématurée de celle-ci. La mousse et la plaque sont de bonne facture et semblent durer dans le temps. Enfin la semelle extérieure est plus durable qu’il ne parait au premier abord. Tous ces éléments assurent un excellent rapport qualité-prix pour la New Balance FuelCell Propel V4.

Empreinte carbone et protection des animaux

On peut noter une conception plus écologique, avec la norme Green Leaf de New Balance. Pour le textile, 50% ou plus des matériaux utilisés proviennent de fibres recyclées ou pour le coton de méthodes de culture durable.

Selon nos informations, la New Balance FuelCell Propel V4 n’est pas de conception vegane.

Conclusion

New Balance FuelCell Propel V4 chaussures de running

La New Balance FuelCell Propel V4 mérite les comparaisons élogieuses avec des modèles beaucoup plus onéreux. Le niveau de performance proposé est très bon et confirme un rapport qualité-prix excellent.

L’ajout de la plaque en TPU est un argument de poids, seule la tige est critiquée par certains coureurs. La chaussure est donc un excellent choix comme chaussure d’entraînement et peut assez facilement être envisagée pour des compétitions jusqu’au semi-marathon.

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Comparaisons

New Balance FuelCell Propel V4 chaussures de running test

New Balance FuelCell Propel V3

Pas mal de changements entre les deux versions. Déjà, la tige est modifiée pour une meilleure aération, en revanche certains testeurs sont déçus de l’ajustement. La semelle extérieure est plus complète avec un caoutchouc performant et une rainure qui vient apporter plus de souplesse et de flexibilité. Enfin, l’ajout de la plaque en TPU vient considérablement améliorer la réactivité.

Au final, même si la New Balance FuelCell Propel V4 est plus lourde, ces changements justifient pleinement de se tourner vers celle-ci plutôt que la v3 tant elle est plus complète et performante.

Description technique

Caractéristiques

TerrainRoute
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle5 mm
Épaisseur de la semelle (talon)31 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)25 mm
Poids (modèle homme)302 g
Poids (modèle femme)272 g
Année de sortie 2023
Athlètes
PrixVoir le prix

Technologies

Semelle extérieureCaoutchouc
Semelle intermédiaireFuelCell, plaque en TPU
TigeMesh technique synthétique
CaractéristiquesMatières recyclées, Rocker

Amorti

DouceurÉquilibré
DynamismeMoyen

Utilisation

DistanceCourte, 5 km, Moyenne, 10 km, Semi-marathon
AllureLente, Modérée, Rapide
Type d'entraînementEntraînement quotidien, Compétition
Julien Guyod

Julien Guyod

Julien Guyod est enseignant en mathématiques et rédacteur freelance. Il est tombé dans la course à pied en 2015 et s’est spécialisé sur le marathon, chrono bloqué à 2h38 pour l’instant à celui de la Rochelle. Passionné de chaussures running, il adore partager son ressenti sur les modèles testés et pousse toujours plus loin le kilométrage pour en découvrir un maximum ! Retrouvez-le sur Strava.

Laisser un commentaire