Accueil > Chaussures de trail > Hoka Mafate Speed 4

Hoka Mafate Speed 4 (test 2024) : la plus confortable pour le trail ?

Hoka Mafate Speed 4 test

Le consensus

9.3Note globale

Très bonne chaussure de trail qui associe le confort à une excellente adhérence. La consécration d’une valeur sûre.

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

Hoka revient en 2022 avec une nouvelle version plus légère et plus confortable de l’un de ses modèles de trail phare, la Mafate Speed 4. Le caractère de la chaussure reste le même, mais on note quelques améliorations notables.

La semelle extérieure Vibram Megagrip se voit enrichie de la construction Litebase pour plus de légèreté, et du concept Traction Lugs pour plus de traction. Les crampons de 5 mm redessinés accrochent clairement mieux le sol.

L’amorti est plus doux et plus confortable que sur le modèle précédent, tout en restant dynamique. Le bénéfice en revient à la mousse PROFLY +, plus moderne et toujours aussi épaisse (33 mm version homme / 31 mm version femme).

Enfin, la tige est très respirante malgré le tissage plus serré de mesh technique. Elle est aussi plus confortable et raisonnablement spacieuse.

En résumé, la Mafate Speed 4 reste une valeur sûre pour vos sorties ou courses longues distances

Lisez notre analyse complète pour plus d’informations.

Confort
9
Adhérence
10
Protection et maintien
9.5
Dynamisme
9
Durée de vie
9
Rapport qualité-prix
9.5
Design
9

POUR

  • Amorti doux et confortable
  • Traction incroyable sur les terrains meubles et escarpés
  • Conduite douce adaptée aux longues distances
  • Tige aérée, respirante et durable
  • Un grand niveau de protection

CONTRE

  • Queue “scoop” accueillant les débris dans la chaussure

L’analyse complète des tests et avis la Hoka Mafate Speed 4

Introduction

test Hoka Mafate Speed 4 lors de sessions diverses

Ce n’est pas un hasard si Hoka a emprunté le nom de l’illustre cirque naturel de l’île de La Réunion pour l’un de ses modèles de chaussure de trail running les plus reconnus. Ce lieu insolite et hors du temps, accessible uniquement à pied ou en hélicoptère, regorge de longs sentiers exigeants et techniques. C’est précisément pour répondre à ce type de terrains (entre autres) que le modèle de la Mafate a été créé il y a quelques années de cela maintenant.

coureur de trail portant une paire de Speed Mafate 4 de Hoka

La précédente itération avait déjà subi quelques transformations de taille. En 2022, Hoka procède à une revisite complète de sa Mafate Speed 4. C’est qu’il lui faut maintenant trouver sa place dans la gamme de la marque, entre Speedgoat, la reine du trail, et Tecton X, la plaquée carbone. Pari réussi ? C’est ce que nous allons vérifier dans cette analyse.

Adhérence (semelle extérieure)

Hoka Mafate Speed 4 semelle extérieure caoutchouc

Commençons par l’un des points forts de cette nouvelle MS4 : la semelle extérieure en Vibram MegaGrip.

On constate 2 améliorations notables :

  • La construction Litebase : La base plus fine intégrée dans la semelle intermédiaire permet d’affiner et alléger la chaussure.
  • Le concept Traction Lugs : Les crampons restent profonds (5 mm) mais présentent désormais un nouveau design qui les rendent plus efficaces dans l’accroche.
crampons Vibram Mega Grip d'une chaussure de trail Hoka One One pour les trails plus techniques

Il en résulte une semelle robuste, durable et agressive dans le bon sens du terme. De l’avis général des trailers, la traction est devenue excellente et donne des envies d’aller mordre, non pas la poussière, mais le terrain en dehors des sentiers battus. Taïaut les sols meubles ou techniques, taïaut les rochers mouillés ! Hoka corrige ainsi l’un des reproches faits à la version précédente précédent avec à la clé plus de stabilité, pour la plus grande sécurité des traileurs.

Amorti (semelle intermédiaire)

Hoka Mafate 4 amorti semelle intermédiaire profly

La semelle intermédiaire a également subi une évolution bienheureuse. Hoka a doté sa nouvelle Mafate Speed 4 de la technologie Profly à double densité : une couche de mousse plus douce au-dessus, une couche de mousse EVA plus ferme et dynamique en dessous. Le résultat est un parfait équilibre entre amorti doux et confortable, et réactivité efficace. Les testeurs se sont sentis pousser des ailes sur les sentiers, sans se fatiguer les muscles ni les articulations pour autant.

Hoka Mafate Speed 4 lacets

La hauteur de la semelle demeure conséquente, à l’identique du modèle précédent (talon 33 mm / avant-pied 29 mm en version homme; talon 31 mm / avant-pied 27 mm en version femme; drop de 4mm). Le niveau de protection du pied reste ainsi élevé, et il n’est nul besoin d’une plaque de roche dédiée. Il est à noter que certains trailers l’ont jugé légèrement en dessous de celui de Mafate Speed 3. Pour la majorité, il est plus que satisfaisant sur les sentiers accidentés. Vos pieds peuvent courir en toute sérénité sans craindre de ressentir les impacts du sol (sauf à courir sur des clous, mais qui en a envie ?!).

Enfin, les rainures en forme de X sous la semelle apportent une plus grande flexibilité.

Maintien du pied (tige)

Hoka Mafate Speed 4 tige mesh technique

La nouvelle tige a été entièrement revue pour plus de confort encore et de raffinement.

Le mesh technique est bien aéré et ventilé malgré son tissage serré. Certains trailers ont testé les chaussures de trail en mode sandales dans les lacs de montagne : l’évacuation de l’eau a été efficace et le séchage rapide.

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, cette chaussure de trail a aussi légèrement gagné en légèreté (poids homme : 295 g / femme : 241 g). Une 20aine de grammes en moins, ça compte les jours de compétition !

gros plan sur le mesh technique de cette chaussure de trail

La plateforme reste inchangée, avec une toe box suffisamment spacieuse à l’avant-pied (mais pas trop) pour satisfaire les runners aux pieds larges. L’ajustement est fidèle à la taille, tandis que le maintien reste très bon, notamment au niveau du médio-pied, grâce au rembourrage renforcé de la languette à soufflet.

La zone du talon en queue « scoop » apporte plus de confort et de maintien. Sa largeur peut attirer les saletés et débris en contrepartie, ce qui a pu gêner certains testeurs. C’est un petit défaut que l’on peut pardonner au regard de ses nombreuses autres qualités.

Sensations de course à pied

Hoka One One Mafate Speed modèle 2023 chaussures de trail

Après avoir lu tous ces atouts sur la Mafate Speed 4, vous ne serez pas étonnés d’apprendre que les trailers ayant testé cette chaussure ont trouvé les sensations de course très, très bonnes ! L’effet magique de la mousse à double densité offre un amorti tout en douceur, confort et protection, et en même temps une bonne dose de rebond (même si celui-ci est jugé moindre par rapport aux modèles précédents).

traileur avec chaussures hoka sur un rocher

Si le gain de flexibilité de la chaussure rend la conduite plus agile, il fait peut-être perdre légèrement en vitesse selon certains coureurs. La traction les met tous d’accord : elle est tout simplement exceptionnelle !

En bref, la Mafate Speed 4 offre une conduite excellente particulièrement adaptée aux longues distances, courses d’entraînement en montagne ou ultras, mais aussi aux entraînements quotidiens. Dans l’ensemble une bonne polyvalence et une bonne combinaison de confort et performance.

Conclusion

Hoka Mafate Speed 4 semelle intermédiaire

Cette 4ème itération de la Mafate Speed est une réussite totale. Les améliorations se trouvent à tous les étages de sa conception pour un résultat optimal en termes d’accroche, d’amorti doux et réactif, de protection et de maintien du pied.

Ses qualités universelles en font une chaussure de trail qui peut bénéficier à tout type de coureur souhaitant s’aventurer sur les longues distances, qu’il soit débutant ou trailer d’élite !

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Comparaisons

Hoka Mafate Speed 4

Hoka Mafate Speed 3

Les deux chaussures portent le même nom, mais leurs différences de conception sont loin d’être négligeables.

Dans cette 4ème version, Hoka a procédé à une refonte complète de son modèle à tous les niveaux. Le design revisité de la semelle extérieure, avec la construction Litebase et le nouveau dessin des crampons, permet à la fois d’affiner et alléger la chaussure, et de rendre l’adhérence plus efficace.

La semelle intermédiaire Profly s’est modernisée, et offre plus de légèreté et de confort par rapport à MS3.

La nouvelle tige en jacquard tissé finement apporte quant à elle un ajustement plus dynamique et un meilleur maintien, donc une protection supérieure.

Hoka Mafate Speed 4 ou Speed 3 : laquelle a l’avantage ?

Si la conduite ferme et la vitesse de la Speed 3 vous conviennent, il n’y a pas de raison de changer vos habitudes. En revanche, si vous recherchez une conception plus moderne, un supplément de confort, de légèreté, et d’accroche, alors la MS4 saura certainement répondre à vos attentes.

Autres comparatifs

Description technique

Hoka Mafate Speed 4

Caractéristiques

TerrainTrail
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle4 mm
Épaisseur de la semelle (talon)33 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)29 mm
Poids (modèle homme)295 g
Poids (modèle femme)241 g
Année de sortie 2022
Athlètes
PrixVoir le prix

Technologies

Semelle extérieureVibram MegaGrip
Semelle intermédiairePROFLY+
TigeMesh monocouche tissé jacquard
CaractéristiquesVegan, Pare-pierre

Amorti

DouceurDoux
DynamismeMoyen

Utilisation

DistanceMoyenne, Longue, Ultra-trail
AllureLente, Modérée, Rapide
Type d'entraînementEntraînement quotidien
Aurore Rousseau

Aurore Rousseau

Aurore est rédactrice web. Elle est tombée dans la course à pied et le trail en 2013. Depuis, le plaisir de courir au milieu de beaux paysages ne l’a plus quittée et s’est allié à celui de voyager. Les quelques médailles de finisher dont elle est le plus fière : ses 2 marathons “bitume” (Rome 2015, Copenhague 2019); le Trail du Ponant à Belle-Île (2016); le Marathon du Mont Blanc (2017).

Laisser un commentaire