Chaussures minimalistes

Les chaussures minimalistes, c’est quoi ?

Les chaussures running minimalistes (aussi parfois appelées barefoot) sont des chaussures avec un niveau de soutien de la voûte plantaire faible, voir inexistant.

Ces chaussures se caractérisent par un amorti faible, soit généralement une semelle très fine. Cela permet au coureur de bien sentir le sol sous ses pieds tout en étant protégé. Par exemple, les Merrell Vapor Glove 2, chaussures minimalistes par excellence, sont hautes de seulement 6 mm.

Les chaussures minimalistes n’ont généralement pas d’inclinaison entre l’avant du pied et le talon. Le pied est donc entièrement à plat sur le sol. On appelle cela des chaussures Zero Drop (0 inclinaison). Attention : si la plupart des chaussures minimalistes sont Zero Drop, toutes les chaussures Zero Drop ne sont pas forcément minimalistes.

Pour quels coureurs ?

C’est un sujet délicat. Le livre Born to Run (Nés pour courir) de Christopher McDougall a propulsé les chaussures minimalistes sur le devant de la scène en 2004 et leurs ventes ont explosé. Les chaussures en forme de gant de la marque Vibram Fivefingers ont notamment connu un succès important.

Cependant, malgré une théorie pleine de sens, les preuves scientifiques peinent à émerger. Certains coureurs ne jurent que par les chaussures minimalistes tandis que d’autres rapportent leurs blessures en guise d’avertissement.

Notre point de vue est le suivant : si vous courez avec vos chaussures actuelles sans vous blesser, alors il n’y aucune raison d’en changer. En revanche, si malgré les conseils de professionnels (médecins et entraîneurs) sur votre forme de course à pied vous continuez à enchaîner les blessures, dans ce cas la course à pied minimaliste est une solution à ne pas écarter. Dans tous les cas, prenez bien garde à effectuer une transition douce et progressive.

Comparer les chaussures
  • Total (0)
Comparer
0