Accueil > Chaussures de running (route) > Asics Noosa Tri 15

Asics Noosa Tri 15 (test 2024) : la meilleure chaussure de triathlon ?

Asics Noosa Tri 15 test

L'Asics Noosa tri 15 est une chaussure dynamique conçue spécifiquement pour le triathlon, mais dont l’usage se révèle plus étendu.

Notre verdict

9.2Note globale

Très bonne chaussure polyvalente et dynamique pour entraînements et compétitions.

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

L’Asics Noosa Tri revient pour cette quinzième édition avec des couleurs toujours aussi vives inspirées cette fois des peintures de Van Gogh. Si la série a été conçue à la base pour le triathlon, dans la pratique, on la retrouve au pied de nombreux coureurs qui apprécient ses qualités.

Triathlon oblige, le mesh est toujours sans couture et très aéré pour pouvoir courir pieds nus. L’enfilage est très rapide avec une boucle sur la languette et des lacets élastiques pour plus de rapidité en compétition.

La mousse FlyteFoam est assez dense pour un résultat ferme et réactif. La semelle extérieure AHARPLUS est durable et donne une bonne traction pour une foulée fluide et efficace.

En résumé, l’Asics Noosa Tri 15 présente peu de modifications par rapport à la version précédente. Ce qui est une bonne chose, car elle a eu beaucoup de succès. Elle devrait satisfaire ceux qui recherchent un modèle léger et réactif pour leurs entraînements et/ou leurs compétitions de courtes et moyennes distances.

Lisez notre analyse complète de la Asics Noosa Tri 15 pour plus d’informations.

Confort
9.5
Dynamisme
9
Maintien du pied
9
Stabilité
9
Durée de vie
9
Rapport qualité-prix
9
Design
9

Avantages

  • Très légère et dynamique
  • Design original
  • Très proche du sol
  • Bonne durabilité

Inconvénients

  • Adhérence moyenne sur surface humide
  • Amorti ferme et peut-être insuffisant sur longues distances

Introduction

test Asics Noosa Tri 15

La série des Noosa Tri n’est plus à présenter. Si ses caractéristiques spécifiques en font un allié pour les triathlètes, ses qualités reconnues lui permettent pleinement d’entrer dans le marché des chaussures de running. Ce qui explique pourquoi on les retrouve au pied de nombreux coureurs au départ d’une course, difficile de passer inaperçu avec ses coloris.

La Asics Noosa Tri 15 avance donc en terrain conquis avec quelques modifications. Nous allons donc voir ce que celles-ci apportent à la chaussure et quelles sont ses forces et ses faiblesses dans cette analyse issue d’un test de plus de 300 km, ainsi que du ressenti de plusieurs coureurs.

Amorti

Asics Noosa Tri 15 amorti semelle intermédiaire

La mousse FLYTEFOAM est conservée, celle-ci est assez dense pour une sensation plutôt ferme, du type rebond efficace vers l’avant. Cela vient sûrement du fait qu’elle est proche du sol, ce qui devient rare aujourd’hui.

Pour la géométrie de la semelle intermédiaire, on retrouve la technologie GUIDESOLE. Celle-ci repose sur un design de semelle à bascule, ce qui permet selon la marque de réduire l’énergie perdue lors de la flexion de la cheville.

Asics Noosa Tri 15 talon

Avec 27 mm sous le talon (1 mm de plus) et 22 mm sous le métatarse, on retrouve une configuration exploitée sur les modèles de compétitions avant-carbone avec un stack bas. L’amorti est donc relativement limité et peut-être insuffisant si l’on allonge la distance.

S’il semble clair que tout le monde peut utiliser les Noosa Tri 15 sur des distances courtes ou intermédiaires comme le semi-marathon, l’absorption des chocs ne sera pas suffisante pour certains coureurs pour pousser au-delà. Attention également au drop qui est de 5 mm, cela peut demander un temps d’adaptation pour ceux qui ne sont pas habitués.

Retour d’énergie

julien guyod teste les Asics Noosa Tri 15

Avec 213 g en taille 42, la Noosa Tri 15 est un poids plume. Le rocker évoqué plus haut est visible, cela se ressent dès les premières foulées. La chaussure est réactive, avec des transitions talon-orteil fluides.

Le rebond est moins prononcé que sur les fusées en carbone, mais on ressent tout de même une impulsion vers l’avant. Le dynamisme est donc un des points forts de la chaussure, les testeurs notent que la chaussure est très efficace sur les séances rapides.

Soutien et stabilité

Noosa Tri 2023

Même si la plateforme n’est pas très large, la mousse est dense et la chaussure proche du sol. Avec un bon ajustement de la tige et une bonne adhérence, la Asics Noosa Tri 15 affiche une bonne stabilité. Même si la chaussure est annoncée pour foulée neutre, la technologie GUIDESOLE aide également pour une bonne stabilité latérale.

Maintien du pied

Asics Noosa Tri 15 tige mesh technique

Difficile de faire plus confortable que les Asics Noosa Tri 15. Les triathlètes doivent pouvoir l’utiliser pieds nus, la chaussure est donc sans coutures avec des rembourrages certes fins, mais qui donnent un côté moelleux très appréciable.

La nouvelle tige est bien ajustée et très proche du pied, sans pour autant le comprimer, car elle est très extensible. Elle est également très aérée pour une très bonne respirabilité. Cela fonctionne très bien par temps chauds et en compétition, moins pour les entrainements en hiver. La nouvelle construction autour du talon fonctionne bien, tout cela donne un très bon verrouillage du pied qui conviendra à tous les coureurs. Ajoutons que la chaussure taille normalement.

Traction

semelle extérieure caoutchouc Asics triathlon

Si la tige et le dynamisme remportent les suffrages, les avis sont plus mitigés pour la semelle extérieure. On retrouve le caoutchouc AHARPLUS de la version précédente, avec les mêmes forces et faiblesses.

La durabilité est bonne et la traction satisfaisante sur route sèche. En revanche, cela se complique sur route humide, avec une adhérence moyenne. C’est dommage, car mis à part cela, la semelle extérieure est intéressante comme le soulignent de nombreux testeurs.

caoutchouc AHARPLUS Asics Noosa Tri 15

Pas de problème pour un usage sur des chemins, en revanche, il est compliqué de l’emmener sur des terrains plus techniques.

Utilisation

Le point fort de la chaussure demeure bien évidemment son usage pour les triathlons. Son confort pieds nus, la boucle de la languette, la possibilité de lacets élastiques, tous ces paramètres pensés spécifiquement pour la discipline lui permettent de dominer toute la concurrence sur ce point.

coureur portant Asics Noosa Tri 15

Mais, ce serait réducteur de la limiter à cela. Sa légèreté et sa réactivité en font un partenaire idéal pour les entraînements avec lesquels il faut mettre du rythme, c’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de non-triathlètes l’utilisent à cette fin.

En compétition, même si l’on trouvera des chaussures plus performantes, elles peuvent parfaitement s’envisager pour des courtes distances. Sur semi-marathon, cela peut passer, mais le manque d’amorti va commencer à se faire sentir. Au-delà, de nombreux testeurs soulignent que l’absorption des chocs n’est pas suffisante pour une expérience confortable.

Asics Noosa Tri 15 flytefoam technologie

Qualité et durée de vie

La Asics Noosa Tri 15 offre une bonne durabilité. La semelle extérieure est résistante et le mesh solide bien que fin. La faible épaisseur avec une mousse dense lui permet de conserver longtemps ses propriétés. Tous ces paramètres permettent d’envisager sereinement les 800-1000 km habituels, ce qui renforce le bon rapport qualité-prix.

Empreinte carbone et protection des animaux

Le procédé de teinture en solution utilisé pour la fabrication de la semelle intérieure réduit la consommation d’eau d’environ 33 % et les émissions de carbone d’environ 45 % par rapport à la méthode de teinture conventionnelle. Ajoutons que les Noosa Tri 15 sont de conception vegane.

Asics Noosa Tri 15 chaussures de running

Conclusion

La Asics Noosa Tri 15 domine le secteur du triathlon, car elle n’a quasiment pas de concurrence. Mais, ses qualités lui permettent de séduire de nombreux coureurs en quête de performance.

Son confort, sa légèreté et son dynamisme en font un allié de choix pour les entrainements de vitesse et/ou pour les compétitions de courtes et moyennes distances, bien que l’on puisse trouver des modèles plus performants pour cet usage.

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Comparaisons

avis Noosa Tri 15 test sur bitume

Asics Noosa Tri 14

Une tige plus respirante et proche du pied, une semelle plus haute de 1 mm, une nouvelle construction au niveau du talon et un nouveau design, voilà ce que l’on peut noter comme changements.

Les deux chaussures sont donc très proches et vous pouvez choisir la v14 si vous la voyez en promotion.

Autres comparatifs

Description technique

Caractéristiques

TerrainRoute
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle5 mm
Épaisseur de la semelle (talon)27 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)22 mm
Poids (modèle homme)213 g
Poids (modèle femme)192 g
Année de sortie 2023
Athlètes
PrixVoir le prix

Technologies

Semelle extérieureAHARPLUS
Semelle intermédiaireFLYTEFOAM, GUIDESOLE
TigeMaille synthétique sans coutures
CaractéristiquesVegan, Rocker, Ecologique

Amorti

DouceurFerme
DynamismeÉlevé

Utilisation

DistanceCourte, 5 km, Moyenne, 10 km
AllureModérée, Rapide
Type d'entraînementEntraînement quotidien, Compétition
Julien Guyod

Julien Guyod

Julien Guyod est enseignant en mathématiques et rédacteur freelance. Il est tombé dans la course à pied en 2015 et s’est spécialisé sur le marathon, chrono bloqué à 2h38 pour l’instant à celui de la Rochelle. Passionné de chaussures running, il adore partager son ressenti sur les modèles testés et pousse toujours plus loin le kilométrage pour en découvrir un maximum ! Retrouvez-le sur Strava.

Laisser un commentaire