Accueil > Chaussures de trail > Saucony Peregrine 14

Saucony Peregrine 14 (test 2024) : chaussure de trail accessible ?

Saucony Peregrine 14 test

La Peregrine est la plus ancienne chaussure de trail de Saucony, acclamée chaque année pour sa polyvalence et sa fiabilité. La marque a su faire évoluer son modèle avec quelques changements à chaque version pour en faire une référence pour les moyennes distances sur tous les types de sentiers.

La Peregrine 14 est ma première Saucony en trail (j’aime beaucoup leurs chaussures de running) et elle ne m’a pas déçu ! La combinaison de confort, stabilité et adhérence m’a beaucoup séduit et je compte l’inclure dans ma rotation pour toutes les distances.

Cependant, valent-elles le détour si vous avez déjà les Peregrine 13 ? Est-ce une bonne chaussure pour débuter le trail et pour allonger la distance ? Quels sont les points forts et les points faibles à connaître avant d’acheter ce modèle ? C’est ce que nous allons voir dans ce test détaillé.

Pourquoi me faire confiance ?

Je suis une ultra-traileuse qui a fini de nombreuses courses emblématiques comme l’Ultra Trail du Mont Blanc (UTMB). Je suis passionné par les sports outdoor et passe le plus de temps possible en montagne. J’ai de l’expérience avec de nombreuses marques de trail et adore tester de nouveaux modèles de chaussures.

Pour ce test, j’ai pu courir avec la Saucony Peregrine 14 sur mes trails favoris dans les Pyrénées dans le cadre de mes entraînements quotidiens. J’ai testé les chaussures sur différents entraînements, y compris des séances de vitesse et des sorties longues sur des surfaces techniques avec un fort dénivelé.

test Saucony Peregrine 14

Notre verdict

9Note globale

Un outil polyvalent fantastique avec une excellente adhérence.

La Saucony Peregrine 14 améliore une chaussure de trail running déjà impressionnante avec des changements au niveau de la tige et de la semelle intermédiaire pour améliorer le confort et la durabilité. Les fans de la marque continueront d’apprécier les crampons profonds de 5 mm qui offrent une adhérence fantastique sur tous les types de terrain.

Dotée d’un drop de 4 mm, la Peregrine 14 est conçue pour les distances courtes à moyennes, les terrains accidentés et les courses plus rapides. Cependant, l’amorti PWRRUN/PWRRUN+ les rend également confortables pour les courses plus longues et les sentiers plus difficiles.

Bien qu’elles ne soient pas aussi respirantes ou légères que la chaussure idéale, les Peregrine 14 sont d’excellentes chaussures polyvalentes pour l’entraînement et la course. Elles sont confortables et fiables tout en étant vegan et fabriquées à partir de matières recyclées.

Confort
9.5
Adhérence
10
Protection et maintien
9
Dynamisme
8
Durée de vie
8
Rapport qualité-prix
8.5
Design
8

Avantages

  • Adhérence impeccable sur toutes les surfaces
  • Maintien précis et confortable
  • Bon amorti et bonne structure sous le pied
  • Bonne protection contre les obstacles sur les sentiers

Inconvénients

  • Pas assez respirante
  • Durée de vie à surveiller (mousse exposée sous le talon)

Adhérence

Saucony Peregrine 14 semelle extérieure caoutchouc

La Peregrine est synonyme d’accroche fiable depuis des années. Saucony utilise PWRTRAC pour la semelle extérieure, un caoutchouc d’excellente qualité qui offre confort et stabilité sur les sentiers. Ajoutez à cela des crampons de 5 mm qui m’ont permis de remonter avec succès des pistes boueuses, et vous obtenez une excellente combinaison pour la traction et la vitesse sur toutes les surfaces.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé ces chaussures souples et douces, avec un bon ressenti du sol et une traction efficace qui m’ont permis de me sentir suffisamment stable dans les montées et les descentes et sur les surfaces difficiles.

Terrains

Saucony Peregrine 14 aux pieds

Les Saucony Peregrine 14 sont fiables et réduisent l’impact sur les rochers et les surfaces plus dures, sans être trop lourdes.

J’ai également adoré courir avec ces chaussures dans la boue, sur des sols plus mous et dans l’herbe. Malgré leurs crampons profonds, gage d’efficacité, les Peregrine évacuent la boue facilement, pareil pour le sable humide. C’est un point très important pour la performance sur les trails mous et humides, car cela permet à vos chaussures de rester légères et d’avoir donc moins de poids à supporter.

Semelle extérieure des chaussures Saucony Peregrine 14

Le seul problème avec la conception de la semelle extérieure est la section de mousse exposée au milieu du talon. Quelques coureurs ont rapporté qu’elle s’abîmait sur les passages techniques. Je n’ai pas encore eu ce problème, mais je garderai un œil dessus. Le cas échéant, il faudra peut-être mieux éviter les sentiers ardus avec beaucoup d’obstacles durs voire tranchants.

Amorti

Dès que j’ai enfilé les Peregrine 14, j’ai été impressionnée par leur confort. La mousse PWRRUN est souple, élastique et offre une bonne absorption des chocs lors des atterrissages difficiles.

L’amorti ne se résume pas qu’à la semelle et j’ai beaucoup apprécié les rembourrages au niveau au niveau du col et du talon.

Saucony Peregrine 14 amorti semelle intermédiaire

La semelle est haute de 28 mm au talon et 24 mm sous l’avant du pied. Il s’agit de bonnes dimensions pour une protection efficace sur les sentiers, sans que la chaussure ne soit trop encombrante. Une plaque de protection intègre également la semelle pour plus de confort sur les sentiers rocailleux.

Passons au drop. J’étais d’abord sceptique à l’idée de passer à 4 mm, classique pour la Peregrine mais faible. J’évite généralement les chaussures dont le drop est inférieur à 6 mm pour protéger mon tendon d’Achille et les muscles de mon mollet. Mais dans l’ensemble, les Peregrine s’en sortent bien et je n’ai eu aucun problème. Cependant, c’est quelque chose dont il faut tenir compte si vous n’avez pas l’habitude de ce type de configuration.

Chaussure d'entraînement quotidien Saucony Peregrine 14

Retour d’énergie

Pour une chaussure d’entraînement de tous les jours, la Peregrine 14 offre juste assez de rebond pour des séances dynamiques (à défaut d’être très rapides). La configuration est classique sans plaque de propulsion ou rocker prononcé. À la place, vous bénéficiez d’un amorti doux, confortable, et d’une bonne stabilité générale – exactement ce que l’on veut d’une chaussure d’entraînement.

En termes de poids, avec 241 g en taille 38.5 femme, ce n’est pas une chaussure super légère ou agile. Cependant, cela reste tout à fait raisonnable. J’ai d’autres paires plus légères dans ma rotation, mais je n’hésiterai pas à chausser celles-ci pour les longues distances tant le confort est au point.

Pour référence, la taille 40 pour les femmes pèse 253 g et la taille 42 pour les hommes pèse 266 g. Un poids standard pour des chaussures de trail polyvalentes.

Enfin, notons que la semelle de propreté PWRRUN+ est plus doux et plus rebondi que la mousse principale — une touche agréable qui améliore un peu la réactivité.

Maintien du pied

Saucony Peregrine 14 tige mesh technique

La tige en maille technique serrée concentre les principaux changements par rapport à la version précédente.

La languette est plus confortable, et l’avant-pied est recouvert d’une peluche protectrice qui donne une sensation très confortable au chaussant. Le nouveau design est également plus efficace pour protéger les pieds des débris du sentier.

Le chausson contribue à l’excellent maintien global offert par la chaussure.

coureuse portant le Saucony Peregrine 14

La Peregrine 14 est dotée d’un pare-pierres assez solide, qui m’a permis de me cogner dans quelques pierres sans ressentir de douleur dans les orteils. L’avant-pied est spacieux. J’apprécie également le fait que les lacets puissent être rangés sous un petit élastique. Cela évite qu’ils s’agitent et surtout qu’ils se prennent dans les petites branches sur le sentier.

Le principal inconvénient de la tige est son épaisseur qui font que ces chaussures ne sont pas aussi respirantes que je l’aurais souhaité, notamment sur les courses plus longues. En effet, mes pieds se sont réchauffés rapidement, ce qui peut être utile en hiver mais peu confortable en été.

Taille et ajustement

Les Peregrine 14 sont fidèles à la taille. Je les ai testées dans ma pointure habituelle pour les longues distances et j’étais confortable. Le verrouillage du pied était à la fois confortable et serré, sans que les lacets ne s’enfoncent dans l’avant-pied.

Enfin, sachez que la Peregrine est disponible dans dans des pointures plus larges chez certains commerçants. Vous pouvez essayer cette option cela si vous avez les pied larges mais une demi-pointure supplémentaire devrait suffire.

Utilisation

Saucony Peregrine 14 chaussures de trail

La Saucony Peregrine 14 excelle sur tous les types de sentiers et offre une grande adhérence, notamment en montée, grâce aux crampons de style chevron. Elle est aussi confortable sur les sentiers plus durs et les graviers, grâce à la semelle intermédiaire PWRRUN qui assure un amorti doux.

Saucony annonce avoir mis à jour la semelle intermédiaire pour qu’elle soit plus confortable sur les longues distances. Je valide complètement : elles sont confortables pour faire des séances de 20-30 km en entraînement et vous pourrez pousser jusqu’à 50 km en course.

Qualité et durée de vie

paire de chaussures de course Peregrine 14

La Saucony Peregrine 14 propose une empeigne plus robuste pour mieux résister aux aléas des sentiers. Cependant, la mousse exposée au niveau du talon peut poser problème en termes de durée de vie, même si je n’ai rien noté après tous mes essais (plus de 100 km en tout).

De plus, les Peregrine sont souvent en promotion et représentent un bon rapport qualité/prix à un peu plus de 150 euros. Leur conception confortable et polyvalente en font une option très complète, notamment pour les débutants.

Saucony confirme que la Peregrine 14 est vegan et fabriquée en partie avec des matières recyclées. Cependant, la proportion exacte est inconnue, donc probablement faible.

Saucony Peregrine 13 vs 14

Dans cette dernière itération de la Peregrine, Saucony a apporté des améliorations à l’empeigne, pour la rendre plus durable et protectrice. La semelle redéssinée offre une meilleure protection contre les débris. La languette est également plus souple et plus épaisse, ce qui rend l’avant-pied plus confortable, mais ajoute également un peu de poids et garde les pieds assez chauds.

Globalement, l’amorti est également plus confortable et plus réactif grâce à PWRRUN+.

Cependant, les deux versions sont assez similaires, donc s’il reste des kilomètres à votre Peregrine 13, il n’y a pas d’urgence à la mettre à niveau tout de suite.

Conclusion

Alecsa Stewart teste les chaussures de trail Saucony Peregrine 14

Comme les versions précédentes, la Saucony Peregrine 14 représente un bon rapport qualité/prix et se révèle une option performante et confortable pour tous les terrains. Son dynamisme est suffisant pour les débutants tandis que les traileurs plus aguerris apprécieront sa polyvalence.

Sans être l’option la plus performance pour aller vite, son adhérence impeccable et son maintien du pied précis en font un des modèles les plus complets pour s’aventurer confortablement sur les trails en toute sécurité.

Notre test terrain en vidéo

YouTube video

Description technique

Caractéristiques

TerrainTrail
Type de soutienUniversel (neutre)
Drop4 mm
Épaisseur de la semelle (talon)28 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)24 mm
Poids (modèle homme)266 g
Poids (modèle femme)241 g
Année de sortie 2024
Athlètes
PrixVoir le prix

Technologies

Semelle extérieureCaoutchouc PWRTRAC
Semelle intermédiairePWRRUN, PWRRUN+
TigeMaille technique
CaractéristiquesDisponible en Gore-Tex, Vegan, Matières recyclées, Pare-pierre, Plaque de protection contre les pierres

Amorti

DouceurDoux
DynamismeMoyen

Utilisation

DistanceCourte, Moyenne, Longue
AllureLente, Modérée
Type d'entraînementEntraînement quotidien

Référence : site officiel Saucony

Alecsa Stewart

Alecsa Stewart

Alecsa est une ultra-traileuse, guide de montagne et rédactrice freelance qui habite dans les Pyrénees-Orientales (France). Elle est passionnée de montagne et aime la vie en pleine nature. Elle pratique également le vélo, l'escalade et le ski de temps en temps. Sa passion est de partager ses aventures avec les autres et de les inspirer à passer plus de temps dehors. Elle a couru des courses emblématiques comme l'Ultra-Trail du Mont Blanc et l'Ultra-Trail du Lavaredo. Cette année, elle veut faire plus de course sur route et a pour objectif de participer aux marathons de Manchester et Berlin, tout en essayant d'améliorer son temps sur la mythique CCC de l'(UTMB).

Laisser un commentaire