Accueil > Courses > Grand Trail de Serre-Ponçon

Le Grand Trail de Serre-Ponçon : tout savoir sur l’édition 2022 !

Publié le : 05/08/2022

Le Grand Trail de Serre-Ponçon, dont la première édition a eu lieu en 2021, revient en 2022. Nous allons vous faire découvrir cet évènement particulier, situé au cœur des Hautes-Alpes, et qui met à l’honneur les racines de la discipline.

Respect de l’environnement et du territoire, esprit d’entraide et pratique authentique du trail, voici tout ce que vous devez savoir sur cette course.

L’histoire du Grand Trail de Serre-Ponçon

L’équipe organisatrice

Le Grand Trail de Serre-Ponçon est un évènement très récent, puisque l’équipe organisatrice s’est formée en 2018. Le président est Jean-Philippe Bréard, accompagné de Serge Moro et Jean-Michel Faure-Vincent, les co-directeurs sportifs. Le directeur administratif est Olivier Pelloquin et le responsable communication est Alexis Aubespin. Les organisateurs des Trails des Hautes-Alpes sont également présents, afin de faire de cette épreuve un véritable évènement fédérateur.

Un premier tracé testé en 2018

Le 21 septembre 2018, trois ultra-trailers ont testé et validé un premier tracé autour du lac de Serre-Ponçon. En moins de 35 heures, François D’Haene, Alexis Traub et Guillaume Provost ont terminé les 177 km et 10 500 m de D+ que représentait le parcours. Ils ont débuté d’Embrun et sont passés entre autres par le Pic de Charance, le Pic du Morgon, le mont Colombis, le Pic de Piolit, le Col de la Coupa, le mont Guillaume, avant de finir en revenant sur Embrun.

En février 2019, le projet est validé par l’équipe d’organisation et la première édition est prévue pour 2020. Malheureusement, celle-ci a dû être reportée à cause de la crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19.

Un réel succès pour la première édition

C’est finalement en septembre 2021 que le premier Grand Trail de Serre-Ponçon a lieu. C’est un véritable succès : de nombreux coureurs participent et des centaines de locaux les encouragent au bord des chemins. Cette première édition marque le début d’une belle histoire : 1800 personnes se sont élancées sur un des quatre formats proposés.

Les différents parcours

lac de Serre Poncon dans les Alpes Moutains

En 2022, cinq formats de course seront au programme de ce bel évènement de trail. Voici quelques détails sur chacun d’entre eux.

Le Grand Trail de Serre-Ponçon : 164 km et 10 600 m de D+

C’est la course reine de ce trail. En 2021, il était obligatoire d’y participer par équipe de 2 ou 3, mais ce n’est plus le cas pour l’édition 2021, pour laquelle le format solo est proposé.

Ce trail fait le tour complet du lac de Serre-Ponçon, sur une boucle au départ de la ville d’Embrun. Pendant cette aventure, les participants passent par plusieurs sommets emblématiques des Hautes-Alpes, tels que le pic du Morgon, le mont Colombis, le pic de Piolit, le col de la Coupa près de Réallon ou encore le mont Guillaume.

Ce format est réservé aux personnes très entraînées et adeptes de ce type d’effort, très exigeant. En ultra-trail, une partie de la course s’effectue de nuit et requiert donc une vigilance extrême.

Le Trail de Serre-Ponçon : 74 km et 5200 m de D+

On peut considérer ce trail comme un demi-tour du lac, puisqu’il débute à Espinasses-Rousset pour arriver à Embrun. Il suit le même tracé que la fin du Grand Trail, à partir du mont Colombis.

Il s’agit encore une fois d’un format de course exigeant, il est donc réservé aux personnes qui ont l’habitude de ce type d’effort et qui empruntent régulièrement des sentiers de montagne.

Le Trail Lac et Montagnes : 49 km et 3500 m de D+

Au départ de Chorges, le tracé passe par le col de Chorges, Les Gourniers et le mont Guillaume. Il s’agit d’un trail exigeant, mais plus accessible que les deux formats présentés précédemment. Vous pouvez l’envisager si vous souhaitez vous lancer dans votre premier objectif de (presque) 50 km.

RDV en trail inconnu : plus ou moins 30 km et 1200 m de D+

C’est une grande nouveauté pour l’édition 2022 et une course très originale, puisque le parcours restera secret jusqu’au jour J. Le principe : depuis Embrun, les participants monteront dans une navette, vers un lieu de départ inconnu. Ils courront ensuite environ 30 km (+/- 15 %) et 1200 m de D+ (+/- 50 %). Le tracé sera balisé, et il y aura très peu de ravitaillements proposés, permettant aux participants de naviguer en quasi autosuffisance.

Ce format très particulier s’adresse aux personnes qui ont envie de vivre une aventure différente des trails habituels. Il ne faut pas avoir peur de ne pas connaître le tracé à l’avance ni le nombre exact de kilomètres et le dénivelé. Attention : les places sont très limitées (200 participants) car l’utilisation de la navette est obligatoire, afin de garder le lieu de départ secret jusqu’au dernier moment.

Le Trail des Contreforts du Morgon : 18 km et 510 m de D+

Au départ de Savines-le-lac, ce format est très accessible grâce à un kilométrage peu élevé et des sentiers peu techniques. Il est parfait pour toutes les personnes qui se lancent dans la discipline, ou pour ceux qui souhaitent participer à ce bel évènement sans avoir le niveau ou la motivation d’opter pour un format plus long.

L’édition 2022

La date

Le Grand Trail de Serre-Ponçon 2022 aura lieu du 16 au 18 septembre.

Les inscriptions

Afin de préserver les chemins et assurer une bonne qualité de services à tous les participants, le nombre de dossards est strictement limité pour chaque épreuve. Le Grand Trail de Serre-Ponçon, format 164 km, est limité à 1000 dossards en tout, 500 solo et 500 en équipes. Les autres courses verront 500 coureurs maximum au départ, à l’exception du « RDV en trail inconnu », limité à 200 personnes.

Pour vous inscrire, vous pouvez suivre le lien sur le site officiel de l’épreuve, ou bien vous rendre directement sur la plateforme Reg-livetrail.

Les difficultés

Toutes les course du Grand Trail de Serre-Ponçon proposent du dénivelé, vous devez donc être entraîné et choisir un format en fonction de votre niveau sportif. Les sentiers empruntés par le trail peuvent être techniques et nécessitent à la fois un équipement adapté et une maîtrise de la pratique du trail sur terrain accidenté.

Seul le Trail des contreforts du Morgon est accessible à tous ceux qui ont une activité physique régulière. La grande majorité de la trace se situe sur un chemin large, qui ne présente aucune difficulté particulière.

Les nouveautés pour la deuxième édition

À la suite de la première édition du Grand Trail de Serre-Ponçon, qui s’est tenue en septembre 2021, les organisateurs ont effectué un important travail de récolte d’impressions et de commentaires de la part des participants. Plusieurs nouveautés ont donc été décidées suite à ces retours.

La première est l’occasion de participer au plus grand format, le 164 km, en solo. L’année dernière, il était seulement possible de courir en équipe de 2 ou 3 sur la plus longue des distances.

Plusieurs tracés ont également été modifiés afin d’y inclure plus de chemins, notamment des singles. Certains participants avaient trouvé qu’il y avait trop de passages sur le goudron ou sur des pistes larges. Ils seront donc ravis d’emprunter ces nouveaux sentiers cette année.

Enfin, beaucoup d’efforts ont été réalisés afin d’accentuer le respect de l’environnement. Plus de 75 % des ravitaillements seront assurés par des produits bio et locaux, les dotations seront développées dans la région, les véhicules de l’organisation seront électriques ou hybrides, plusieurs navettes seront mises à la disposition des participants, etc. Une partie des bénéfices liés aux inscriptions sera également reversée pour l’entretien des chemins.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Par le train

Pour vous rendre sur les bords du lac afin de participer au Grand Trail de Serre-Ponçon, il existe plusieurs possibilités.

Depuis Paris, un train de nuit circule presque quotidiennement, sur un itinéraire qui va de Paris-Austerlitz à Briançon. Des arrêts sont prévus à Chorges et à Embrun. En train de jour, il faudra faire un changement à Valence TGV, Marseille Saint-Charles TGV ou Grenoble TGV. Certaines lignes de bus assurent également la connexion jusqu’aux villes situées près du lac de Serre-Ponçon.

Si vous désirez louer une voiture à la sortie du train, il est préférable d’opter pour la gare de Gap, à environ 45 minutes d’Embrun.

grand trail 167km au lac Serre Poncon dans les Alpes françaises

Par la route

Différents accès routiers vous permettent de vous rendre au lac de Serre-Ponçon par la route. Depuis le nord de la France (via Grenoble) ou depuis le sud, vous pouvez y accéder en passant par la ville de Gap. En hiver, il est important de vérifier que les cols sont bien ouverts (notamment le Col Bayard), mais à la période du Grand Trail de Serre-Ponçon, en septembre, vous n’avez pas de crainte à avoir.

Si vous souhaitez vous rendre à Embrun en voiture, il vous faudra circuler sur des routes de montagne, soyez donc conscient de cette contrainte avant de prendre le volant. Enfin, comme d’habitude, nous vous conseillons vivement de pratiquer le covoiturage afin de limiter la pollution et votre empreinte carbone.

Où séjourner ?

Les alentours du lac de Serre-Ponçon proposent un large choix de logements. Vous pouvez sélectionner celui qui convient le mieux à vos habitudes et à vos envies. Vous trouverez par exemple :

  • Des campings. Le mois de septembre peut offrir des températures très clémentes, qui permettent de dormir en tente, en caravane ou en Mobil home. Cependant, il peut y avoir des orages à cette période, vérifiez donc bien la météo quelques jours avant votre départ.
  • Des chambres d’hôtes. La plupart vous proposent à la fois une chambre et le petit-déjeuner. Elles sont souvent conviviales.
  • Des gîtes. Cela peut convenir aux personnes qui apprécient les rencontres.
  • Des hôtels. Pour ceux qui souhaitent un peu plus de confort, vous pouvez trouver des chambres à louer pour quelques nuits.

Des locations d’appartement. Quelques stations de ski se trouvent assez proches du lac de Serre-Ponçon (Réallon ou Les Orres par exemple). Si vous souhaitez prolonger votre séjour, vous pouvez envisager de louer un appartement en station, afin de profiter de la région avant ou après la course.

Les choix de logements sont assez importants dans la région, vous pourrez donc facilement en trouver un qui correspond à vos attentes. Attention à réserver suffisamment en avance afin d’être sûr d’obtenir l’option que vous préférez. Même si l’offre est assez large, le nombre de places est limité sur toutes ces offres d’hébergement.

Les bons plans pour savourer l’après-course

Peu importe le format de course que vous avez choisi, vous pouvez profiter d’un repos bien mérité une fois la ligne d’arrivée franchie. Si les températures sont clémentes, vous pouvez vous baigner dans le lac, directement sur le plan d’eau. Attention, l’eau n’est jamais très chaude, mais cela pourrait vous permettre d’accélérer la récupération musculaire !

Si vous avez décidé de passer quelques jours de plus dans la région, vous pouvez pratiquer la randonnée ou l’escalade (si vous êtes encore en forme), faire une balade en bateau sur le lac de Serre-Ponçon ou encore un baptême de parapente depuis la station de Réallon. La région propose une multitude d’activités pour profiter de la nature et des belles montagnes des alentours, alors n’hésitez surtout pas.

Vous avez désormais toutes les informations les plus importantes sur le Grand Trail de Serre-Ponçon. Une chose est sûre : vous allez adorer cet évènement et les paysages grandioses qu’il traverse. N’hésitez donc pas à vous inscrire sur un des 5 formats proposés pour rejoindre cette belle fête du trail en septembre prochain !

Vous en voulez plus ? Retrouvez notre article, Les plus beaux trails de France pour des aventures running inoubliables.

Charlène Bertein

Charlène Bertein

Charlène est une rédactrice web passionnée par le sport depuis plusieurs années. Elle a couru son premier 10 km en 2014 et son premier marathon en 2017. Elle a par ailleurs organisé une course à pied en relais entre Montréal et New-York en 2015, travaillé pour le Marathon de Paris en 2016, et pour une application de running jusqu’en 2020. Elle pratique aujourd’hui différents sports outdoor : trail, snowboard/splitboard, ski de fond, escalade, randonnée, etc.

Laisser un commentaire