Accueil » Conseils & ressources » Chaussures pour tendinite du tendon d’Achille

Quelles chaussures pour courir avec une tendinite du tendon d’Achille ?

Ayant moi même souffert d’une tendinite du tendon d’achille (au point d’insertion), j’ai pensé qu’il serait utile de partager avec d’autres coureurs l’un des éléments importants de ma guérison : les chaussures running. Merci de noter que je ne suis pas un médecin ni un professionnel de la santé, même si j’essaie de référencer un maximum d’articles de recherche pour appuyer mes dires.

La tendinite du tendon d’Achille est une blessure très coriace, en particulier celle qui touche le point d’insertion. Contrairement à la version classique de la tendinite d’Achille, celle qui se trouve au point d’insertion n’est pas aussi réceptive aux exercices de charge excentrique. Encore plus frustrant : le repos seul n’aide pas à la guérison de manière générale.

Par ailleurs, il est commun que la tendinite du tendon d’Achille au point d’insertion s’accompagne d’une bosse douloureuse au tendon (syndrome de Haglund) qui peut s’aggraver lorsqu’on porte des chaussures running avec un talon rigide ou serré.

Est-ce raisonnable de continuer à courir avec une tendinite du tendon d’Achille?

Il peut sembler irresponsable de courir avec une blessure comme une tendinite du tendon d’Achille mais, comme mentionné plus haut, le repos seul n’aide souvent pas. Le tendon d’Achille est mal approvisionné en sang et le garder actif pourrait donc favoriser la guérison. Dans cette étude de 2007, Silbernagel et al. n’ont pas observé « d’effets négatifs conséquents à la pratique d’activités sollicitant le tendon d’Achille, comme courir ou sauter, en suivant un système de contrôle de la douleur pendant la guérison. » Dans cette étude, les coureurs étaient autorisés à continuer leur pratique sportive à condition que la douleur ne dépasse pas un niveau de 5 sur une échelle de douleur de 10.

En d’autres termes, il est important d’écouter son corps mais une pratique raisonnable de la course à pied semble potentiellement possible pendant la période de guérison d’une tendinite du tendon d’Achille.

Quelles sont les meilleures chaussures running pour une tendinite du tendon d’Achille ?

Après avoir lu attentivement les récits d’autres coureurs souffrant également d’une tendinite du tendon d’Achille au point d’insertion, j’ai remarqué que beaucoup d’entre eux recommandaient les Nike Free 5.0. Je les ai donc essayé et grâce à leurs talon flexible et ample, j’ai pu continuer à courir pendant la guérison de mon tendon d’Achille.

Cependant, les Nike Free 5.0 ont été retirées de la circulation par Nike et remplacées par les Nike Free RN Flyknit. Bien que le talon de celles-ci soit également flexible, il est plutôt serré et était douloureux dans mon cas.

Couper le talon d’une chaussure running

Quoi ? Oui, vous avez bien lu. La plupart des chaussures running, même celles avec un talon flexible, sont susceptibles d’être douloureuses et d’aggraver la blessure en cas de tendinite du tendon d’Achille au point d’insertion. La meilleure solution reste donc de couper le talon de la chaussure.

Comment s’y prendre ?

Une simple coupure avec des ciseaux ou un cutter devrait être suffisant. Il vous faut simplement identifier l’endroit précis où le talon de la chaussure irrite le tendon d’Achille.

Ci-dessous vous pouvez voir l’exemple de ma Nike Air Zoom Pegasus 32:

couper talon chaussure running tendinite du tendon d'Achille

Avez-vous des astuces pour se débarrasser d’une tendinite du tendon d’Achille ? Partagez les dans la section commentaires ci-dessous.

Depuis 2017, nous avons analysé plusieurs centaines de modèles et chaque mois des milliers de runners nous font confiance pour trouver la bonne paire ! Découvrez notre guide des meilleures chaussures de running 2022.

Kevin Le Gall

Kevin Le Gall

Kevin est le créateur et éditeur de Chaussure Running. Il a débuté la course à pied en 2015 et couru son premier marathon à Rotterdam en 2016. Par ailleurs, il pratique et enseigne le yoga (diplômé de la formation 300h de Sivananda), ce qui se reflète dans son approche du running qui privilégie le bien-être à la performance.

17 réflexions au sujet de “Quelles chaussures pour courir avec une tendinite du tendon d’Achille ?”

  1. J’ai laissé les baskets pour courir en crocs en 2012 après une grosse tendinite. 14000 km plus tard je confirme que ça a changé ma vie.

    Répondre
  2. Les nike free 5.0 me suivent depuis 2015 suite à apparition d’un syndrome d’Haglund en effet. 1000km annuels. Je recherche des alternatives aujourd’hui ( une piste chez Adidas …)

    Répondre
    • J’ai le syndrome de Haglund depuis environs 4 ans et je continue a courir sans restriction (en moyenne 70km/semaine).Je n’ai pratiquement pas mal quand je cours mais en general aprés, surtout a la suite de fractionnés a plat ou en côtes.
      Je fait tous les matins, les exercices sur la marche d’escalier, 3 séries de 10.
      Concernant les chaussures je courais avec des ASICS NIMBUS qui avaient un talon en platique trés rigide et je suis passé sur ADIDAS ULTRABOOST car le talon est en tissus élastique. C’est un bon choix et j’ai beaucoup moins mal.

      Répondre
  3. Je vais tenter l’astuce qui consiste à couper le talon de la chaussure puisque mes asics GT 2000 sont en fin de vie.
    Je confirme que le repos ne change rien à l’affaire.
    Je souffre d’une sévère tendinite dont les points d’insertions sont vraiment très douloureux (douleurs localisées à l’arrière du talon mais surtout sur le coté interne du talon (côtés des talons en vis-à vis, l’un en face de l’autre).
    J’ai effectivement le syndrome de Haglund et j’ai bien les « glund » parce que ça ne passe pas.
    Cela fait plusieurs années mais le syndrome d’Haglund n’est apparu « qu’il » y un an.
    L’échographie montre un tendon très épaissi.
    Les avis des spécialistes (podoloques, kinésithérapeutes, médecins sportifs, généralistes) sont contradictoires.
    Un médecin sportif ostéopathe m’a expliqué qu’avec le temps et la pratique sportive, les fibres musculaires et tendineuses naturellement élastiques, perdent cette élasticité car elles sont remplacées par des fibres au collagène, qui ne sont plus du tout élastiques.
    À tel point qu’il lui est arrivé de pratiquer des autopsies et d’avoir le bistouri qui a ripé sur des muscles aux fibres collagènes.
    Selon lui, le seul moyen est de redonner leur élasticité aux muscles et tendons en pratiquant des étirements.
    Mais pas n’importe comment.
    Il faut mettre des chaussures, positionner les pointes de ses 2 pieds sur l’extrémité d’une marche (par exemple) et effectuer des mouvements très amples et continus, en levant les talons à fond vers le haut (comme si on était sur la pointe des pieds) et en descendant à fond vers le bas, sans s’arrêter.
    Le but est de faire une série jusqu’à n’en plus pouvoir sans dépasser 20 mouvements (un mouvement étant une amplitude du haut jusqu’en bas).
    Si les 20 mouvements sont dépassés, cela signifie qu’il faut se lester (sac à dos ou autre) de telle manière à finir la série épuisé (bonjour les mollets) et donc de ne pas dépasser 20 mouvements.
    Il faut ensuite se reposer quelques minutes et refaire 2 séries.
    C’est à faire tous les 2 ou 3 jours (me rappelle plus bien) et entre, une petite série de 6 ou 8.
    Compéter ces étirements avec un peu de plateau de freeman.
    J’avoue ne pas avoir réussi à m’y tenir.
    Il faut que je prenne le pli: c’est un peu long à faire mais si je veux guérir…
    Surtout que je ne m’étire jamais après une séance de courses à pieds (rôle des étirements controversés selon certaines études).
    Lorsque je lui ai demandé si je pouvais continuer à courir, il m’a retorqué que ma seule limite était mon seuil de résistance à la douleur.
    Évidemment ces préconisations vont à l’encontre de celles d’autres médecins qui disaient de ne surtout pas forcer sur le tendon…
    Bref, si ça peut aider certains…

    Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire ? Faites-vous référence à cet exercice : https://www.youtube.com/watch?v=9UizYs7RtJ4 (charge excentrique) ?

      Je peux confirmer que cela fonctionne plutôt bien. Attention en revanche : pour une tendinite du tendon d’achille au point d’insertion, il vaut mieux le faire sur un sol plat (comme dans la vidéo) plutôt que sur une marche afin de limiter l’amplitude du mouvement. Je tiens à souligner ce point car il est très important. Un étirement trop vigoureux peut aggraver le problème. Par exemple, lorsque je fais du yoga j’évite de forcer sur la position du chien tête en bas qui sollicite trop le tendon à mon goût.

      Personnellement, je me considère guéri mais je sens bien que la blessure peut revenir à tout moment si je ne fais pas attention (la bosse Haglund a diminué mais est toujours là). Ainsi, je continue à faire l’exercice dans la vidéo ci-dessus avant et après chaque entraînement. Lorsque j’étais blessé je faisais 3 x 15 mouvements matin et soir. Je ne peux pas garantir que cela marche pour tout le monde mais dans mon cas cela m’a beaucoup aidé.

      Bon courage !

      Kevin

      Répondre
  4. Effectivement, j’ai un ami à qui l’on a prescrit ces étirements comme si on venait « peigner » le tendon.
    Ma kiné préconise un autre type d’étirements qui s’apparente un peu au premier: il s’agit du protocole STANISH.
    Visiblement, tout tourne autour des étirements…
    Merci pour votre site.
    Bonne continuation.

    Répondre
    • J’ai traîné une tendinite pendant des années, avec une douleur parfois légère et à d’autre moment suffisante pour me faire boiter au bout de 200 mètres de marche. Corde à sauter et footing sur le sable c’est un duo perdant, en tout cas pour moi. Ce qui m’a guéri c’est ça la natation, les battements de crawl, dans une intensité raisonnable sont incroyable pour améliorer largement l’état de mon talon d’Achille. Voilà, si ça peut aider quelqu’un.

      Répondre
  5. bonjour a tous je fait de la marche active avec un chien et sa me fait mal au bout 70 minutes jais regarder tous les avis sur les sites plusieur donne des avis diffèrent donc je vais faire un teste avec de l’huile de ricin en massage profond et le soir en cataplasme se qui ont tenter peuvent l’éditer sur le site merci

    Répondre
  6. je souffre de la tendinite d achunile mais j ai aucune douleur quant je cour avec une asics wave laser 2 mais 44 au lieu de 43 en pointure (ma poiture est 42.5 à 43).

    Répondre
  7. Bursite depuis 3 ans ,j’ai tout essayé pour guérir kiné,médecin du sport , podologue ect ,rien .Sauf qu’un jour tout bêtement j’ai réalisé qu’avant cette blessure je courais avec des hoka bondi ,puis pour ses raisons de dynamisme je suis passé à des Adidas solar boost. Après avoir a nouveau rechaussé les Bondi,voilà que la douleur chronique disparaît doucement et un soulagement se fait ressentir pendant et après les footing. Parfois on cherche longtemps une cause qui est pourtant évidente mais dontninnne pense pas toujours….

    Répondre
  8. Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour votre article mais aussi les commentaires qui m’ont orienté pour détecter ma bursite et trouver des solutions.
    Je fais donc à mon tour un retour d’expérience qui pourra servir (…ou pas !)

    Rupture des deux tendons d’achille il y a dix ans (A deux ans d’intervalle).
    Un marathon, et beaucoup de trails depuis …

    il y a environ un mois, après un changement de chaussure trail (asics Fuji trabucco) => Douleur montante après deux sorties longues => boitement le matin et douleur …
    Merde une tendinite => je ralentis : une grosse semaine d’arrêt, ça va un peu mieux => plus de dénivellé, toute petite sortie => pas de gêne pendant la course MAIS grosse difficulté à marcher le lendemain et dans le quotidien des jours suivants !

    ? grosse tendinite du tendon à droite (infection suite à l’opération : tendon épais et sans souplesse) … mon médecin confirme et onde de choc mais délai de 5 sem chez le kiné … un peu peur des ondes de choc sur une douleur à l’insertion du tendon … bref, direction la piscine pour garder un peu de cardio et anti-inflammatoire en local … pendant trois semaines.

    Suite à la lecture de l’article et commentaires, j’ai plutôt une bursite qu’une tendinite !
    j’ai coupé au cutter ma vieille paire de running => découpe en arc de cercle pour éviter tout frottement à l’arrière du talon tout en gardant la partie basse de cette coque plastique (mizuno wave) et garder un peu de rigidité à la chaussure !

    Test hier soir après 3 semaines d’arrêt de la course !
    => petite gêne au début => ça chauffe et c’est ok ! je prie pour que je puisse marcher demain…
    => Je vous écris ce matin => pas de douleur particulière, la petite gêne est identique au jours précédents …
    Bref, un grand merci !

    Ravi : Je vais alterner course modérée et garder la piscine en cardio !!!

    Bon courage à tous !
    André

    Répondre
  9. bonjour
    j’ai depuis 3 mois cette bursite sur le talon, toutes mes chaussures ont un talon arrière avec une pièces rigide. J’ai testé les HOKA qui sont plus souples. On m’a aussi conseillé la gamme de chaussure MANTRA qui sont souples au talon. elles sont assez spéciales car très volumineuses sur les orteils
    j’ai trouvé récemment chez Salomon les paires de SLAB PULSAR et ULTRA 3 qui ont l’avantage de ne pas avoir de contrefort rigide, le talon est très souple. Toute la tige dont le talon sont en tissu. j’ai testé pour le moment c’est agréable et ca réduit fortement le soucis!

    Répondre
  10. Bonjour,

    Je vous ai quasi tous lu!
    Après une rupture du tendon d’Achille, quel type de basket est recommandée pour marcher dans la vie de tous les jours dans un premier temps?
    Je ne peux plus porter certaines baskets.

    De plus je rajoute une petite semelle pour le talon.

    Merci par avance

    Répondre

Laisser un commentaire