Les meilleures chaussures pour courir avec une tendinite du tendon d’Achille

Ayant moi même souffert d’une tendinite du tendon d’achille (au point d’insertion), j’ai pensé qu’il serait utile de partager avec d’autres coureurs l’un des éléments importants de ma guérison : les chaussures running. Merci de noter que je ne suis pas un médecin ni un professionnel de la santé, même si j’essaie de référencer un maximum d’articles de recherche pour appuyer mes dires.

La tendinite du tendon d’Achille est une blessure très coriace, en particulier celle qui touche le point d’insertion. Contrairement à la version classique de la tendinite d’Achille, celle qui se trouve au point d’insertion n’est pas aussi réceptive aux exercices de charge excentrique. Encore plus frustrant : le repos seul n’aide pas à la guérison de manière générale.

Par ailleurs, il est commun que la tendinite du tendon d’Achille au point d’insertion s’accompagne d’une bosse douloureuse au tendon (syndrome de Haglund) qui peut s’aggraver lorsqu’on porte des chaussures running avec un talon rigide ou serré.

Est-ce raisonnable de continuer à courir avec une tendinite du tendon d’Achille?

Il peut sembler irresponsable de courir avec une blessure comme une tendinite du tendon d’Achille mais, comme mentionné plus haut, le repos seul n’aide souvent pas. Le tendon d’Achille est mal approvisionné en sang et le garder actif pourrait donc favoriser la guérison. Dans cette étude de 2007, Silbernagel et al. n’ont pas observé « d’effets négatifs conséquents à la pratique d’activités sollicitant le tendon d’Achille, comme courir ou sauter, en suivant un système de contrôle de la douleur pendant la guérison. » Dans cette étude, les coureurs étaient autorisés à continuer leur pratique sportive à condition que la douleur ne dépasse pas un niveau de 5 sur une échelle de douleur de 10.

En d’autres termes, il est important d’écouter son corps mais une pratique raisonnable de la course à pied semble potentiellement possible pendant la période de guérison d’une tendinite du tendon d’Achille.

Quelles sont les meilleures chaussures running pour une tendinite du tendon d’Achille ?

Après avoir lu attentivement les récits d’autres coureurs souffrant également d’une tendinite du tendon d’Achille au point d’insertion, j’ai remarqué que beaucoup d’entre eux recommandaient les Nike Free 5.0. Je les ai donc essayé et grâce à leurs talon flexible et ample, j’ai pu continuer à courir pendant la guérison de mon tendon d’Achille.

Cependant, les Nike Free 5.0 ont été retirées de la circulation par Nike et remplacées par les Nike Free RN Flyknit. Bien que le talon de celles-ci soit également flexible, il est plutôt serré et était douloureux dans mon cas.

Couper le talon d’une chaussure running

Quoi ? Oui, vous avez bien lu. La plupart des chaussures running, même celles avec un talon flexible, sont susceptibles d’être douloureuses et d’aggraver la blessure en cas de tendinite du tendon d’Achille au point d’insertion. La meilleure solution reste donc de couper le talon de la chaussure.

Comment s’y prendre ?

Une simple coupure avec des ciseaux ou un cutter devrait être suffisant. Il vous faut simplement identifier l’endroit précis où le talon de la chaussure irrite le tendon d’Achille.

Ci-dessous vous pouvez voir l’exemple de ma Nike Air Zoom Pegasus 32:

couper talon chaussure running tendinite du tendon d'Achille

Avez-vous des astuces pour se débarrasser d’une tendinite du tendon d’Achille ? Partagez les dans la section commentaires ci-dessous.

8 Commentaires
  1. Très bien écrit , accessible à tous le monde .merci pour tous ces renseignements ?.

  2. J’ai laissé les baskets pour courir en crocs en 2012 après une grosse tendinite. 14000 km plus tard je confirme que ça a changé ma vie.

  3. Les nike free 5.0 me suivent depuis 2015 suite à apparition d’un syndrome d’Haglund en effet. 1000km annuels. Je recherche des alternatives aujourd’hui ( une piste chez Adidas …)

  4. Je vais tenter l’astuce qui consiste à couper le talon de la chaussure puisque mes asics GT 2000 sont en fin de vie.
    Je confirme que le repos ne change rien à l’affaire.
    Je souffre d’une sévère tendinite dont les points d’insertions sont vraiment très douloureux (douleurs localisées à l’arrière du talon mais surtout sur le coté interne du talon (côtés des talons en vis-à vis, l’un en face de l’autre).
    J’ai effectivement le syndrome de Haglund et j’ai bien les « glund » parce que ça ne passe pas.
    Cela fait plusieurs années mais le syndrome d’Haglund n’est apparu « qu’il » y un an.
    L’échographie montre un tendon très épaissi.
    Les avis des spécialistes (podoloques, kinésithérapeutes, médecins sportifs, généralistes) sont contradictoires.
    Un médecin sportif ostéopathe m’a expliqué qu’avec le temps et la pratique sportive, les fibres musculaires et tendineuses naturellement élastiques, perdent cette élasticité car elles sont remplacées par des fibres au collagène, qui ne sont plus du tout élastiques.
    À tel point qu’il lui est arrivé de pratiquer des autopsies et d’avoir le bistouri qui a ripé sur des muscles aux fibres collagènes.
    Selon lui, le seul moyen est de redonner leur élasticité aux muscles et tendons en pratiquant des étirements.
    Mais pas n’importe comment.
    Il faut mettre des chaussures, positionner les pointes de ses 2 pieds sur l’extrémité d’une marche (par exemple) et effectuer des mouvements très amples et continus, en levant les talons à fond vers le haut (comme si on était sur la pointe des pieds) et en descendant à fond vers le bas, sans s’arrêter.
    Le but est de faire une série jusqu’à n’en plus pouvoir sans dépasser 20 mouvements (un mouvement étant une amplitude du haut jusqu’en bas).
    Si les 20 mouvements sont dépassés, cela signifie qu’il faut se lester (sac à dos ou autre) de telle manière à finir la série épuisé (bonjour les mollets) et donc de ne pas dépasser 20 mouvements.
    Il faut ensuite se reposer quelques minutes et refaire 2 séries.
    C’est à faire tous les 2 ou 3 jours (me rappelle plus bien) et entre, une petite série de 6 ou 8.
    Compéter ces étirements avec un peu de plateau de freeman.
    J’avoue ne pas avoir réussi à m’y tenir.
    Il faut que je prenne le pli: c’est un peu long à faire mais si je veux guérir…
    Surtout que je ne m’étire jamais après une séance de courses à pieds (rôle des étirements controversés selon certaines études).
    Lorsque je lui ai demandé si je pouvais continuer à courir, il m’a retorqué que ma seule limite était mon seuil de résistance à la douleur.
    Évidemment ces préconisations vont à l’encontre de celles d’autres médecins qui disaient de ne surtout pas forcer sur le tendon…
    Bref, si ça peut aider certains…

    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire ? Faites-vous référence à cet exercice : https://www.youtube.com/watch?v=9UizYs7RtJ4 (charge excentrique) ?

      Je peux confirmer que cela fonctionne plutôt bien. Attention en revanche : pour une tendinite du tendon d’achille au point d’insertion, il vaut mieux le faire sur un sol plat (comme dans la vidéo) plutôt que sur une marche afin de limiter l’amplitude du mouvement. Je tiens à souligner ce point car il est très important. Un étirement trop vigoureux peut aggraver le problème. Par exemple, lorsque je fais du yoga j’évite de forcer sur la position du chien tête en bas qui sollicite trop le tendon à mon goût.

      Personnellement, je me considère guéri mais je sens bien que la blessure peut revenir à tout moment si je ne fais pas attention (la bosse Haglund a diminué mais est toujours là). Ainsi, je continue à faire l’exercice dans la vidéo ci-dessus avant et après chaque entraînement. Lorsque j’étais blessé je faisais 3 x 15 mouvements matin et soir. Je ne peux pas garantir que cela marche pour tout le monde mais dans mon cas cela m’a beaucoup aidé.

      Bon courage !

      Kevin

  5. Effectivement, j’ai un ami à qui l’on a prescrit ces étirements comme si on venait « peigner » le tendon.
    Ma kiné préconise un autre type d’étirements qui s’apparente un peu au premier: il s’agit du protocole STANISH.
    Visiblement, tout tourne autour des étirements…
    Merci pour votre site.
    Bonne continuation.

    Laisser un commentaire

    Chaussure Running
    Comparer articles
    • Total (0)
    Comparer
    0