Accueil » Uncategorized » Reebok Floatride Run 2.0

Reebok Floatride Run 2.0 : test et avis ! (2022)

Publié le : 2019-10-05

La Reebok Floatride Run 2.0 est une chaussure de route confortable et légère. Résumé des tests et avis à venir !

Technologies

Semelle extérieure

  • La semelle extérieure de la Reebok Floatride Run 2.0 utilise du caoutchouc hautement résistant à l’abrasion pour améliorer la durabilité de la chaussure en la protégeant du bitume. En effet, les surfaces urbaines peuvent rapidement user la semelle des chaussures de route sans configuration adéquate. De plus, ce caoutchouc permet une excellente traction sur la route pour un appui plus sûr, y compris par temps de pluie.
  • Par ailleurs, le design en forme de vaguelette de la semelle doit également améliorer l’adhérence tout en offrant une foulée fluide.

Semelle intermédiaire

  • La mousse FloatRide développée par Reebok équipe la semelle intermédiaire de cette chaussure de route. Celle-ci est ultra-légère et souple pour un amorti confortable et réactif. Les sensations de courses sont ainsi agréables grace à un excellent dynamisme et une absorption des chocs efficace.
  • D’après la marque, ce nouveau modèle Floatride Run affiche 20% de mousse en plus que sur la première version. Ainsi, le rembourrage est plus important et la semelle intermédiaire est également plus large pour améliorer le confort lors de la course à pied.
  • D’autre part, une unité en EVA a pour objectif d’équilibrer le pied pour une transition entre les phases de la foulée plus fluide. Ainsi, du talon aux orteils, le pied doit se dérouler plus naturellement, pour une course plus efficace.
  • Enfin, une semelle intérieure moulée complète l’amorti de la chaussure.

Partie supérieure (empeigne)

  • L’empeigne de la Reebok Floatride Run 2.0 se traduit par la technologie UltraKnit. Il s’agit d’un mesh en tissu respirant et extensible qui maintient le pied confortablement.
  • De plus, le cadre en TPU au niveau du médio-pied enveloppe la voûte plantaire pour offrir un soutien efficace à certaines parties stratégiques du pied. Notons que cet élément est plus doux que sur le premier modèle afin d’offrir un maintien plus souple sans points de pression gênants.
  • Enfin, la partie au niveau du talon est sans couture pour caler le pied confortablement en évitant les irritations.

Foire aux questions (FAQ)

Quel type de soutien offre la Reebok Floatride Run 2.0 ?

Ce deuxième modèle de la série un soutien de la voûte plantaire standard destiné aux coureurs avec une foulée universelle. On rappellera que les chaussures universelles conviennent à tous les coureurs (y compris pronateurs ou supinateurs) et que l’efficacité des chaussures de stabilité pour éviter les blessures est très discutée (voir notre article).

Comment taillent les Reebok Floatride Run 2.0 ?

Ces chaussures de route suivent un système de taille standard et correspondent à la taille annoncée. Vous pouvez donc commander votre pointure habituelle. Cependant, s’il s’agit de votre première chaussure de running Reebok, un passage en magasin peut se révéler utile (même si vous ne trouvez pas exactement le même modèle). Reebok Floatride Run 2.0 test chaussure route

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

>> i-Run <<

>> Alltricks <<

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Description technique

Caractéristiques

TerrainRoute
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle10 mm
Épaisseur de la semelle (talon)31 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)21 mm
Poids (modèle homme)261 g
Poids (modèle femme) g
Année de sortie 2019

Technologies

Semelle extérieure
Semelle intermédiaire
Tige

Amorti

Douceur
Dynamisme

Utilisation

Distance
Allure
Type d'entraînement
Kevin Le Gall

Kevin Le Gall

Kevin est le créateur et éditeur de Chaussure Running. Il a débuté la course à pied en 2015 et couru son premier marathon à Rotterdam en 2016. Par ailleurs, il pratique et enseigne le yoga (diplômé de la formation 300h de Sivananda), ce qui se reflète dans son approche du running qui privilégie le bien-être à la performance.

Laisser un commentaire