Pourquoi il faut se méfier des analyses de foulée

Il est très tentant d’opter pour une étude de foulée en magasin lorsque l’on recherche des chaussures de running. À vrai dire, c’est presque devenu la norme pour beaucoup de coureurs, notamment débutants. En effet, quoi de plus rassurant que d’entendre un soi-disant spécialiste, vidéo à l’appui, affirmer que nous avons tel type de foulée et que tel modèle de chaussures est parfaitement adapté à notre cas ? Encore mieux : le test est souvent gratuit, à condition d’acheter la paire de chaussures recommandée. Alors pourquoi s’en priver ?

Pronation, supination : une classification inefficace pour choisir ses chaussures

La classification de référence que vous trouverez chez la plupart des magasins spécialisés dans la course à pied est basée sur le type de voûte plantaire du coureur ainsi que sur les déviations du pied pendant la course.

De manière très simpliste, voici généralement les recommandations prodiguées :

  • Supination (voûte plantaire haute, roulement du pied vers l’extérieur pendant la foulée) → chaussures qui contrôle le mouvement (motion control)
  • Neutre (voûte plantaire moyenne, foulée « normale ») → chaussures universelles
  • Pronation (voûte plantaire basse, roulement du pied vers l’intérieur pendant la foulée) → chaussures de stabilité

Néanmoins, à ce jour, il n’existe aucune preuve scientifique que cette méthode de sélection de chaussures puisse réduire le risque de blessure.

Certes, une étude (1) incluant une revue de la littérature existante ainsi qu’une méta-analyse des résultats et une étude prospective (2) semblent indiquer que la pronation excessive est associée à un risque de blessure légèrement plus élevé. Cependant, ces études n’évaluent pas l’impact potentiel sur le risque de blessure des corrections comme les chaussures de stabilité.

Les chaussures universelles sont adaptées à tous les coureurs

L’étude de référence sur le sujet (3), publiée dans le British Journal of Sports Medicine, s’intitule très clairement : La pronation du pied n’est pas associée à un risque de blessure plus élevé pour les coureurs débutants portant des chaussures universelles.

Ainsi, cette étude de cohorte prospective a suivi 927 coureurs débutants équipés de chaussures universelles pendant 1 an. Ceux-ci étaient classés en différentes catégories en fonction de leur type de foulée : 53 très supinateurs, 369 supinateurs, 1 292 neutres, 122 pronateurs et 18 très pronateurs.

Résultat : les chercheurs n’ont pas trouvé de différences statistiquement significatives en termes de blessures entre ces différents groupes.

L’importance du reste du corps

Par ailleurs, on notera que les études de foulée en magasin ne prennent en compte que les pieds. Hors, comme le met en avant un article de recherche scientifique de 2012 (4), il existe des liens évidents entre la posture générale du corps et la foulée. Ainsi, d’autres facteurs que la voûte plantaire influencent la pronation et la supination du pied.

Conclusions

  • En résumé, en l’absence de preuve scientifique, choisir ses chaussures de running en fonction de la supposée pronation ou supination de nos pieds revient à peu près au même qu’à tirer à pile ou face.
  • Qu’on soit pronateur ou supinateur, porter des chaussures universelles n’augmente pas le risque de blessure comme prouvé par une étude scientifique de 2013 (3).
  • Pour rappel, à ce jour, le seul critère valide pour choisir ses chaussures de running est le confort (voir notre article 5 conseils pour bien choisir ses chaussures de running)

Des remarques, des questions ? Merci de partager dans les commentaires ci-dessous.

Sources :

(1) Association between foot type and lower extremity injuries: systematic literature review with meta-analysis
Tong JW, Kong PW (2013)
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23756327

(2) Impact of Foot Type on Cost of Lower Extremity Injury
Teyhen et al. (2013)
https://pdfs.semanticscholar.org/f7f5/21ec059d3bf1f496634fbcb4840fa644bac7.pdf

(3) Foot pronation is not associated with increased injury risk in novice runners wearing a neutral shoe: a 1-year prospective cohort study
Nielsen et al. (2013)
http://bjsm.bmj.com/content/48/6/440

(4) Proximal and distal contributions to lower extremity injury: a review of the literature
Chuter VH, Janse de Jonge XA. (2012)
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22440758

Nous aimerions beaucoup connaître votre avis

      Donnez votre avis

      Chaussure Running
      Comparer les chaussures
      • Total (0)
      Comparer
      0