Accueil > Chaussures de running (route) > Nike Zoom Fly 4

Nike Zoom Fly 4 : l’analyse des tests (2021)

Nike Zoom Fly 4

Publié le : 2021-11-02

La Nike Zoom Fly 4 est une chaussure avec plaque carbone pour l'entraînement quotidien. Elle offre une course efficace mais qui peut manquer de polyvalence.

Le consensus

9Note globale

Bonne chaussure de running pour la vitesse en entraînement mais qui manque de polyvalence

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

La Nike Zoom Fly 4 se présente comme une chaussure de running idéale pour l’entraînement à la course à pied. Elle permet de se préparer efficacement à toutes les distances et peut même servir à concourir, même s’il est recommandé de l’associer à une autre paire. Elle s’associe très bien à un autre modèle de la marque, la Vaporfly Next 2.

Ces deux chaussures de running sont équipées d’une plaque en fibre de carbone et affichent une conception de semelle à bascule avec à la clé des sensations de course étonnantes. Lors du passage du médio-pied vers l’avant, il y a comme un décrochement. On a l’impression de basculer. C’est ce qui les rend si efficaces pour le fractionné.

Au niveau de la semelle intermédiaire, la Nike Zoom Fly 4 propose la mousse React qui se traduit par un ressenti ferme et dense. Cette semelle durable, qui est la même que celle de la Nike Zoom Fly 3, n’est pas la plus confortable sur les courses de longues distances, même si elle peut très facilement gérer un marathon.

La nouvelle tige Flyknit est la principale amélioration de ce nouveau modèle. La maille est légère et respirante pour un maintien du pied tout en confort. Cependant, très étroite, cette empeigne n’est pas idéale pour les pieds larges.

Dans l’ensemble, la Nike Zoom Fly 4 convient aux coureurs et aux coureuses à la recherche d’un modèle pour leurs entraînements de vitesse type tempo. Si vous ne souhaitez pas investir dans une chaussure de type Vaporfly, elle représente une bonne alternative plus abordable.

Lisez notre analyse complète de la Nike Zoom Fly 4 pour plus d’informations.

Confort
9
Dynamisme
9.5
Maintien du pied
9.5
Stabilité
8.5
Durée de vie
9
Rapport qualité-prix
8.5
Design
9

POUR

  • La tige Flyknit bien ajustée et confortable qui offre un bon maintien
  • Amorti efficace
  • Bonne durabilité de la semelle, même sur longues distances
  • Joli design
  • Plus abordable que les chaussures carbones pour la compétition

CONTRE

  • Manque de polyvalence (pas idéale pour les allures faibles)
  • Chaussant étroit

L’analyse complète de la Nike Zoom Fly 4


Zoom Fly 4 boîte

Introduction

Nouvelle mouture de la Zoom Fly, créée en 2017 pour être le compagnon d’entraînement de chaussures de compétition célèbres comme la Vaporfly, la Nike Zoom Fly 4 n’est pas spécialement révolutionnaire dans la mesure où, même si cette chaussure de running est en gestation depuis deux ans, elle ne change pas grand-chose au modèle précédent, la Zoom Fly 3.

Elle conserve la même semelle intermédiaire et sa plaque en fibre de carbone. Le principal changement concerne la nouvelle tige en maille Flyknit qui rend le maintien encore plus confortable et sûr.

Bien que ce ne soit pas une chaussure très légère, elle a des atouts indéniables pour les sessions de vitesse. Voyons les points clés qui font d’elle une chaussure de choix pour l’entraînement et une alternative à envisager pour certaines compétitions.

Amorti (semelle intermédiaire)

Zoom Fly 4 chaussures de running mousse react

L’amorti de la Zoom Fly 4 est excellent, même sur les longues distances. La semelle intermédiaire en mousse React est la même que celle que l’on trouve sur le modèle précédent, la Zoom Fly 3. Cependant, malgré l’épaisseur de la semelle (39 mm sous le talon, 31 mm sous l’avant-pied), le ressenti est plutôt ferme. Cela peut ne pas convenir à tout le monde, en particulier pour les sorties longues.

D’autre part, la mousse React est moins rebondissante que sur d’autres modèles Nike dédiés à la course mais elle est plus résistante.

Nike Zoom Fly 4 avis plaque carbone

Heureusement, la plaque en carbone et la configuration à bascule « rocker » aident à dynamiser la foulée. Ainsi, de nombreux coureurs rapportent une sensation de « saut ». C’est cette configuration innovante qui permet à la chaussure de remplir son rôle de tremplin et d’accélérateur si l’on court à allure rapide. On retrouve la même configuration sur d’autres chaussures nouvelle génération comme la Saucony Endorphin Speed.

Néanmoins, certains testeurs notent que la chaussure peut donner une impression d’instabilité lors des transitions du milieu du pied vers l’avant. C’est notamment le cas à des allures plus lentes où la chaussure demande une attention accrue pour ne pas perdre son équilibre.

Maintien du pied (tige)

Zoom Fly 4 Nike tige mesh

C’est la nouveauté de la Zoom Fly 4. Elle est dotée d’une tige modifiée qui transforme littéralement la chaussure. Cette tige, construite sous la forme d’un chausson, est dotée d’une maille douce et légère Flyknit. Les coureurs trouvent celle-ci bien plus confortable que la Vaporweave du modèle précédent.

Réalisée en deux couches, cette tige est poreuse et respirante. Elle est faite pour partie de Flyknit, une maille au tricot assez dense qui vient renforcer les zones où les frottements sont importants, comme le talon. Cette empeigne est plus agréable que celle des précédentes versions, mais ne s’adapte toujours pas aux pieds larges en raison de sa toe box peu spacieuse.

Zoom Fly 4 toe box

En outre, les câbles Flywire, localisés au milieu du pied, apportent plus de soutien. Un coussin moelleux est ajouté au niveau du talon afin de maintenir idéalement le tendon d’Achille et d’éviter tout glissement du talon.

Pour certains testeurs, cette empeigne est l’une des meilleures jamais créées par Nike. Elle compense aisément le poids de cette chaussure, un peu plus élevé que le modèle précédent. Avec ses 272 g pour le modèle homme et ses 232 g pour la version femme, elle se situe dans la moyenne pour une « trainer ».

Adhérence et durabilité

Zoom Fly semelle extérieure mousse caoutchouc

La semelle que l’on trouve à l’extérieur de la Nike Zoom Fly 4 présente un excellent placement du caoutchouc. L’ensemble de l’avant-pied est couvert ainsi que les côtés de l’arrière-pied avec des bandes longitudinales.

Une partie de la mousse dense de la semelle React est exposée mais elle est bien résistante et ne craint ni les éclats ni les éraflures. Le caoutchouc de la semelle extérieure n’est malheureusement pas aussi solide et peut s’user assez rapidement aux dires de certains coureurs.

Cette semelle est assez plate et ne possède pas de rainures de flexion profondes. L’adhérence sur surface mouillée n’est donc pas bonne et la plupart des testeurs déconseillent même d’utiliser cette chaussure sur les chemins et les sentiers. Pour eux, elle convient uniquement sur route sèche.

Sensations de course

test Nike Zoom Fly 4

Les testeurs de des Zoom Fly 4 le disent, ces chaussures de running sont intéressantes pour l’entraînement sur route. La mousse React combinée au design à bascule avec plaque carbone donne la sensation d’aller vers l’avant et favorise bien une sensation de tremplin. Elles permettent d’obtenir une foulée plus efficace avec un bon retour d’énergie, du moins lors des allures rapides, car à vitesse lente, elles se révèlent un peu instables et moins confortables.

L’amorti de ces chaussures est très bon, même sur les longues distances comme celle du marathon. Cependant, comme nous l’évoquions précédemment, le ressenti est un peu ferme en raison de la mousse React dense et de la plaque carbone plutôt rigide. Cette fermeté peut ainsi ne pas convenir à tous les runners lors des entraînements longs. Les mollets, soumis à de nombreuses secousses, peuvent un peu durcir.

Zoom Fly 4 coureur route

Les transitions du talon aux orteils ne sont pas toujours fluides. À vitesse faible, les coureurs notent que la plaque de carbone entraîne un roulement désagréable, avec la sensation que le pied glisse dans la chaussure ou tape comme sur du bois.

Ces chaussures s’adaptent aux entraînements rapides ou de tempo. Peu polyvalentes, elles ne sont pas les meilleures pour ceux qui veulent faire des sorties tranquilles comme les séances de récupération.

Conclusion

 width=

La Nike Zoom Fly 4 est une bonne chaussure pour l’entraînement quotidien avec plaque carbone. Comme Saucony et sa gamme Endorphin, Nike souhaite proposer un éventail de modèles pour toutes les situations.

En l’occurrence, les tests révèlent que la chaussure souffre d’un manque de polyvalence : son bon amorti (mais ferme) brille avant tout lorsque vous allez vite. À vitesse réduite, les transitions sont poussives voire instables.

Cette nouvelle version, longtemps attendue depuis la v3, brille avant tout par son empeigne novatrice que beaucoup ont trouvé très confortable.

Nike Zoom Fly 4 contrefort interne

Elle peut, sans conteste, accompagner différents types de coureurs et de coureuses dans leurs entraînements à vitesse rapide et sur des distances importantes. Ceux qui ont les pieds larges doivent cependant l’éviter, de même que ceux qui sont un peu lourds. Cette chaussure n’est pas parmi les plus légères et sa dureté peut poser problème dans ce cas.

Avec son design épuré et ses performances assez intéressantes, elle peut aussi être envisagée comme une chaussure de compétitions pour le semi ou le marathon entier. Malgré sa plateforme ferme, elle ne craint pas les kilomètres et se révèle efficace de bout en bout.

Enfin, malgré son prix relativement élevé, elle reste l’une des chaussures de running carbonées les plus abordables du moment.


FAQ

Comment taille la Nike Zoom Fly 4 ?

Cette chaussure de running taille de manière standard. Elle n’est donc ni trop grande ni trop petite. Cependant, sa conception étroite peut ne pas convenir aux pieds larges (à essayer en magasin le cas échéant).

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

>> i-Run <<

>> Alltricks <<

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Description technique

Caractéristiques

TerrainRoute
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle8 mm
Épaisseur de la semelle (talon)39 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)31 mm
Poids (modèle homme)272 g
Poids (modèle femme)232 g
Année de sortie 2021
Athlètes
PrixVoir prix

Technologies

Semelle extérieureCaoutchouc
Semelle intermédiaireReact
TigeFlyknit
CaractéristiquesPlaque carbone, Design à bascule (Rocker)

Amorti

DouceurFerme
DynamismeÉlevé

Utilisation

DistanceCourte, 5 km, Moyenne, 10 km, Semi-marathon, Longue, Marathon
AllureModérée, Rapide
Type d'entraînementEntraînement quotidien, Compétition
Kevin Le Gall

Kevin Le Gall

Kevin est le créateur et éditeur de Chaussure Running. Il a débuté la course à pied en 2015 et couru son premier marathon à Rotterdam en 2016. Il a également contribué au lancement de la marque américaine Under Armour en Europe, notamment sa collection HOVR pour le running, au sein de son équipe marketing. Par ailleurs, il pratique et enseigne le yoga (diplômé de la formation 300h de Sivananda), ce qui se reflète dans son approche du running qui privilégie le bien-être à la performance.

1 réflexion au sujet de « Nike Zoom Fly 4 »

  1. Bonne chaussure pour les entraînements de vitesse sur route sèche ou piste, déconseillées en nature surtout si c’est humide et gras, mauvaise adhérence, le pied glisse trop souvent et manque de stabilité !

    Pour:
    Le confort, le coussin au niveau des tendons d’Achille, le dynamisme lors des séances de vitesse, une meilleure récupération après, moins de douleurs musculaires

    Contre:
    Le manque d’adhérence sur sentiers

    Répondre

Laisser un commentaire