New Balance 840 v4 : test et avis ! (2022)

Publié le : 2019-09-15

La New Balance 840 v4 est une bonne chaussure de route de stabilité avec un amorti confortable.

Le consensus

8.9Note globale

Bonne chaussure de route de stabilité solide à l’amorti confortable

La New Balance 840 v4 est une chaussure de route de stabilité avec un amorti confortable. C’est un modèle relativement classique avec une semelle d’épaisseur moyenne inclinée de 12 mm entre le talon et les orteils. Le cushioning offre une bonne absorption des chocs et un bon soutien du pied lors de la course. Dans l’ensemble, la plateforme offre une bonne souplesse sans compromettre le maintien du pied. L’empeigne est simple mais efficace et robuste, ce qui rend la chaussure durable. Son principal inconvénient est malheureusement son poids : avec 357 grammes pour les hommes et 283 grammes pour les femmes, la 840v4 est plutôt lourde. En résumé, la New Balance 840 v4 est une bonne chaussure de route confortable et solide avec une aide à la stabilité.

Confort
9
Dynamisme
9
Maintien du pied
9
Stabilité
9
Durée de vie
9.5
Rapport qualité-prix
9
Design
8

POUR

  • Bon confort
  • Amorti agréable
  • Chaussure qui allie maintien et souplesse
  • Modèle solide

CONTRE

  • Poids élevé

Technologies

Semelle extérieure

  • La semelle extérieure de la New Balance 840 v4 utilise le caoutchouc Ndurance au niveau des zones susceptibles de s’user rapidement, notamment sous le talon. C’est en effet une matière robuste qui résiste bien à l’abrasion due à la course sur route.
  • Par ailleurs, du caoutchouc soufflé équipe la partie de la semelle sous l’avant du pied pour insuffler de la souplesse et du dynamisme à la foulée. Le caoutchouc soufflé est flexible et malléable; il permet ainsi à la chaussure de suivre les mouvements du pied.
  • Enfin, les rainures de flexion contribuent également à rendre la plateforme plus flexible en rendant la semelle extérieure plus pliable, notamment au moment de la poussée lorsque le pied pousse le sol.

Semelle intermédiaire

  • La technologie de cushioning ABZORB équipe la semelle intermédiaire. Il s’agit d’un élasthomère à base de polyuréthane développé par la marque américaine qui doit permettre une absorption des chocs optimale pour un grand confort.
  • D’autre part, on note que la surface à l’intérieur de la chaussure est parfaitement plate pour permettre au coureur de remplacer la semelle intérieure fournie avec la chaussure par une semelle orthopédique si nécessaire.

Partie supérieure (empeigne)

  • L’empeigne de la New Balance 840 v4 utilise un mesh technique semblable à du tissu. Il est ainsi doux et flexible pour un maintien du pied confortable, sans irritations. Le mesh est par ailleurs bien aéré pour laisser le pied respirer pendant l’effort.
  • De fines couches de renforts en synthétique renforcent l’empeigne et améliorent le maintien de la chaussure. Elles permettent notamment à la chaussure de garder sa forme et d’éviter que la structure ne s’affaisse au fil des kilomètres.
  • D’autre part, le col et la languette sont rembourrés pour plus de confort.
  • Enfin, le contrefort externe au niveau du talon permet de maintenir le pied en place confortablement lors de la course.
New Balance 840 v4 test chaussure route

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

>> i-Run <<

>> Alltricks <<

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Description technique

Caractéristiques

TerrainRoute
Type de soutienPronateur (stabilité)
Inclinaison de la semelle12 mm
Épaisseur de la semelle (talon) mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied) mm
Poids (modèle homme)357 g
Poids (modèle femme)283 g
Année de sortie

Technologies

Semelle extérieure
Semelle intermédiaire
Tige

Amorti

Douceur
Dynamisme

Utilisation

Distance
Allure
Type d'entraînement
Kevin Le Gall

Kevin Le Gall

Kevin est le créateur et éditeur de Chaussure Running. Il a débuté la course à pied en 2015 et couru son premier marathon à Rotterdam en 2016. Par ailleurs, il pratique et enseigne le yoga (diplômé de la formation 300h de Sivananda), ce qui se reflète dans son approche du running qui privilégie le bien-être à la performance.

Laisser un commentaire