Accueil > Chaussures de trail > Adidas Terrex Agravic Ultra

Adidas Terrex Agravic Ultra (test 2024) : trail en mode carbone !

Adidas Terrex Agravic Ultra test

La Terrex Agravic Ultra est chaussure de trail robuste et stable pour les ultras en montagne.

Notre verdict

9.1Note globale

Très bonne chaussure de trail alliant protection, robustesse, confort et durabilité. Un excellent choix pour vos ultras en montagne !

Vous n’avez pas le temps de lire l’analyse complète ? Voici ce que vous devez savoir.

L’Adidas Terrex Agravic Ultra est la première chaussure de trail avec plaque carbone de la marque aux 3 bandes. Ce modèle a été créé pour affronter les sentiers très techniques de l’UTMB et consorts. Il réunit donc tous les atouts nécessaires à cet objectif :

  • une semelle extérieure solide et durable en caoutchouc Continental, avec des crampons de 4 mm fournissant une excellente adhérence;
  • une semelle intermédiaire assez épaisse (34 mm) avec une mousse douce (Boost), une autre plus protectrice (Lightstrike), et la fameuse plaque carbone insérée au milieu;
  • une tige avec un mono mesh aéré, respirant et robuste.

Sur le terrain, la conduite est plutôt ferme et rigide malgré la présence de la plaque, trop de l’avis de certains trailers. Ils notent cependant un assouplissement bienvenu au fil des sorties. Ils regrettent également un poids trop élevé (320 g). Pour le reste, le maintien est impeccable, avec un ajustement sûr et stable pour une course en toute sécurité.

Lisez notre analyse complète de la Adidas Terrex Agravic Ultra pour plus d’informations.

Confort
8
Adhérence
9
Protection et maintien
10
Dynamisme
8.5
Durée de vie
10
Rapport qualité-prix
9
Design
9.5

Avantages

  • Tige très protectrice, une véritable forteresse pour vos pieds
  • Des matériaux de qualité durables et partiellement recyclés
  • Excellente accroche sur des terrains variés
  • Très bonne stabilité sur les sentiers techniques

Inconvénients

  • Une tige trop rigide occasionnant quelques frottements dans la zone du talon
  • Chaussure qui manque de légèreté

Introduction

test Adidas Terrex Agravic Ultra

Et voici la 1ère chaussure de trail avec plaque carbone de la marque aux 3 bandes !

Sortie juste à temps pour chausser les pieds de quelques trailers maison, l’Adidas Terrex Agravic Ultra a créé l’évènement lors de l’UTMB 2023. La chaussure peut s’enorgueillir d’avoir obtenu des résultats plus qu’honorables, dont une 4ème place sur la TDS pour Ekaterina Mityaeva. Un juste retour des choses, la traileuse russe ayant activement pris part au développement de ce nouveau modèle et ses technologies.

De quoi susciter la curiosité et les attentes des trailers amateurs que nous sommes. À tort ou à raison ? C’est ce que nous allons voir dans cet article, suite à nos différents tests effectués dans des conditions automnales pluvieuses et boueuses (plus de 100 km) !

Adhérence

semelle extérieure caoutchouc continental trail

La semelle extérieure de la Terrex Agravic Ultra 249 est construite à base du caoutchouc Continental, reconnu pour ses qualités de durabilité et de résistance. Les crampons ne sont pas très épais (4 mm), mais ils sont d’une efficacité redoutable. Leur construction inversée assure une traction nerveuse dans les côtes.

La couverture complète confère en revanche une certaine rigidité à la semelle. Le design camouflage est à souligner, c’est le seul détail un peu fun de la chaussure !

contrefort talon adidas agravic ultra

Les découpes sont un bémol à apporter à cette semelle extérieure bien sous tous rapports. Les débris et la boue ont tendance à s’y accumuler, ce qui est paradoxal pour une chaussure conçue pour les sentiers rocailleux.

Types de terrains

Que ce soit sur terrains secs ou humides, l’accroche desTerrex Agravic Ultra est impeccable. Ainsi, les chaussures offrent un bon deal sur les sols meubles, les terrains escarpés, les sentiers forestiers, les racines, les roches. En résumé, des sols typiques de la moyenne à la haute montagne qui restent ses terrains de prédilection.

Amorti

Adidas Terrex Ultra amorti confortable

La semelle intermédiaire de l’Adidas Terrex Agravic Ultra est un combiné de 3 technologies aux qualités complémentaires :

  • un peu de mousse Boost pour la douceur;
  • beaucoup d’amorti Lightstrike pour la protection et la durabilité;
  • une plaque carbone biosourcée, pour la stabilité, le dynamisme et l’économie d’énergie.

C’est une excellente combinaison pour les coureurs qui veulent se lancer sur les ultra trails. La semelle intermédiaire est confortable mais peu flexible, avec un amorti plutôt ferme malgré son épaisseur (34 mm pour un drop de 8 mm).

Agravic Ultra mousse Lightstrike

Retour d’énergie

L’association entre la plaque carbone, le rocker et le drop de 8 mm est efficace et donne une foulée fluide. La propulsion vers l’avant qui en résulte favorise un dynamisme et un rebond qui s’expriment… mais plutôt les terrains roulants ! Paradoxal pour cette Terrex Agravic Ultra, taillée pour la montagne.

Le poids élevé de cette chaussure est le lourd prix à payer pour la protection (320 g pour les hommes, 302 g pour les femmes).

Maintien du pied

tige technique adidas

La sensation qui domine dans la tige de l’Adidas Terrex Agravic Ultra est sa rigidité. Il faut quelques sorties pour que le chaussant se fasse et que votre pied l’apprivoise (une 30aine de km dans notre cas). Dans l’intervalle, il faut supporter quelques frottements autour de la malléole et du talon d’Achille – et souffrir en silence !

En contrepartie, le maintien du pied est impeccable une fois le verrouillage adéquat trouvé. Prévoir quelques minutes avant sa sortie, la chaussure est difficile à enfiler.

Le mesh monocouche en plastique est assez fin et aéré, et semble durable. La taille est standard, avec une boîte à orteils plutôt étroite qui peut ne pas convenir aux pieds larges.

Adidas Terrex Agravic Ultra empeigne en maille respirante

La protection est excellente grâce au pare-pierre et aux superpositions sur le mesh. On ne ressent quasiment pas les aspérités du sol sous les pieds. L’Adidas Terrex Agravic Ultra est un vrai char d’assaut contre les cailloux !

Le mesh aéré assure une bonne respirabilité, notamment au niveau de l’avant-pied.

Utilisation

coureuse qui montre la réactivité des chaussures Agravic Ultra

Sa robustesse, son fort degré de protection et son confort font de l’Adidas Terrex Agravic Ultra une chaussure de trail running taillée pour les longues distances avec passages (très) techniques et dénivelé, type ultras de moyenne ou haute montagne. La pose du pied est précise, rien ne lui résiste !

On pourrait s’attendre à ce que la plaque carbone soit l’atout majeur de l’Adidas Terrex Agravic Ultra, qu’elle apporte un dynamisme et une vitesse de dingue. Que nenni ! Sa fonction première n’est pas la performance mais l’économie des jambes, notamment dans les côtes, en soulageant vos articulations grâce à l’effet propulsion vers l’avant. La cerise sur le gâteau, quoi !

Les autres scénarios possibles

Adidas Terrex Agravic Ultra

En-dehors de cette utilisation spécifique, la configuration de l’Adidas Terrex Agravic Ultra laisse peu de place à d’autres scénarios possibles. Oubliez-la pour vos séances de vitesse à allure rapide. Son manque de légèreté et son absence d’agilité ne la destinent aucunement à cet exercice.

Nous n’avons pas pu tester la chaussure dans des conditions techniques comme la neige ou la boue collante. Ce sont certainement des limites, compte tenu de l’épaisseur relative des crampons.

Qualité et durée de vie

traileuse portant Adidas Terrex Agravic Ultra sur une voie de trail

Tout dans cette Adidas Terrex Agravic Ultra respire la robustesse et la durabilité. La couverture complète de caoutchouc Continental promet de longues heures de course sans usure. Vous serez probablement épuisé de courir avant que la semelle extérieure ne montre les premiers signes de faiblesse ! L’empeigne est également résistante, avec un mesh solide. Cette chaussure est faite pour durer encore et encore. On parie sur 1000 km ?!

Enfin, compte tenu de la qualité des matériaux et de la plaque carbone, cette chaussure est d’un rapport qualité-prix tout à fait attractif et saura séduire de nombreux coureurs.

Empreinte carbone et protection des animaux

Terrex Agravic Ultra en matières recyclées

La série Agravic correspond à la gamme de chaussures Adidas fabriquées avec des matériaux respectueux de l’environnement. Ainsi, la tige de l’Adidas Terrex Agravic Ultra contient au moins 50 % de matières recyclées, dont :

  • le mesh produit avec un plastique recyclé à partir des déchets récupérés dans les océans;
  • la plaque biosourcée en TPE, composée à 90 % de fibres de carbone renouvelables.

Ce modèle n’est pas vegan.

Conclusion

Vue latérale de l'Adidas Terrex Agravic Ultra

En résumé, l’Adidas Terrex Agravic Ultra est un modèle de premier choix si vous êtes à la recherche d’une chaussure de trail running avec beaucoup de protection, de robustesse et de stabilité pour vos sorties ou courses longues distances.

C’est un bon premier modèle qui mérite quelques améliorations au niveau du confort et du poids pour en faire une machine de guerre plus efficace pour les ultras en montagne.

YouTube video

Où l’acheter ?

Nous faisons confiance aux marchands suivants :

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Nous recevons une commission lorsque vous utilisez les liens vers nos partenaires pour vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Description technique

Terrex Agravic Ultra Adidas

Caractéristiques

TerrainTrail
Type de soutienUniversel (neutre)
Inclinaison de la semelle8 mm
Épaisseur de la semelle (talon)34 mm
Épaisseur de la semelle (avant-pied)26 mm
Poids (modèle homme)320 g
Poids (modèle femme)302 g
Année de sortie 2023
Athlètes
PrixVoir le prix

Technologies

Semelle extérieureCaoutchouc Continental
Semelle intermédiaireLightstrike, BOOST
TigeMesh technique aéré
CaractéristiquesPlaque carbone, Matières recyclées, Pare-pierre

Amorti

DouceurFerme
DynamismeMoyen

Utilisation

DistanceMoyenne, Longue, Ultra-trail
AllureModérée, Rapide
Type d'entraînementEntraînement quotidien
Aurore Rousseau

Aurore Rousseau

Aurore est rédactrice web. Elle est tombée dans la course à pied et le trail en 2013. Depuis, le plaisir de courir au milieu de beaux paysages ne l’a plus quittée et s’est allié à celui de voyager. Les quelques médailles de finisher dont elle est le plus fière : ses 2 marathons “bitume” (Rome 2015, Copenhague 2019); le Trail du Ponant à Belle-Île (2016); le Marathon du Mont Blanc (2017).

Laisser un commentaire