Diagonale des Fous : le Grand Raid qui fait frémir les traileurs

Mise à jour : janvier 2022

Si vous vous intéressez un peu au trail, vous avez forcément déjà entendu parler de la Diagonale des Fous. Cet ultra-trail est connu dans le monde entier. Se déroulant sur l’île de la Réunion, il est réputé pour être extrêmement difficile, car les montées et les descentes sont très techniques. Pourtant, des milliers de participants se réunissent chaque année au départ et espèrent atteindre le stade de La Redoute, à Saint-Denis, 1 ou 2 jours plus tard. Qu’est-ce qui fait la particularité de ce trail et qui le rend si unique ? Quels sont les différents formats de course proposés ? Comment s’y inscrire et se rendre sur place ? Nous allons décrypter pour vous les secrets de cet ultra-trail mythique.

La Diagonale des Fous ou Grand Raid, c’est quoi ?

Histoire

Le Grand Raid est un ultra-trail organisé à La Réunion au mois d’octobre. Il propose 4 formats de course, dont un de 160 kilomètres, avec près de 10 000 mètres de dénivelé positif. Traversant l’île du sud au nord, le tracé forme une diagonale. Le surnom de cette grande course nature est donc la Diagonale des Fous.

Diagonale des Fous rochers
© Grand Raid/Imaz Press

La première édition a eu lieu en 1989, entre le Barachois et Saint-Philippe. À l’époque, le nom était la Marche des Cimes. Il a ensuite été changé pour la Grande Traversée puis la Course de la Pleine Lune, avant de définitivement s’appeler le Grand Raid à partir de 1994.

Des formats de courses plus courts ont par la suite été créés. Le premier est le Trail du Bourbon en 2000 (qui se nommait alors Semi-Raid), puis la Mascareignes en 2011. En 2017, une course en relais a fait son apparition : le Zembrocal Trail.

Types de paysages, dénivelé, difficulté des sentiers

Type de paysages

La Réunion est une île très particulière. Avec ses 2500 kilomètres carrés seulement, elle présente une diversité de paysages incroyable. Vous y trouvez évidemment des plages bordées de cocotiers. Le centre de l’île est quant à lui très montagneux. La présence d’un volcan en activité, le Piton de la Fournaise (2632 mètres), la rend également grandiose. Vous pouvez aussi y admirer des cirques fabuleux (Mafate, Cilaos, Salazie), dans lesquels se forment de belles cascades et des gorges.

Cascade de Langevin
Cascade de Langevin – La Réunion

C’est dans ce décor impressionnant et très diversifié que se déroule chaque année la Diagonale des Fous. Comme son nom l’indique, ce trail traverse l’intégralité de l’île, du sud au nord, et il permet donc aux coureurs de plonger en plein cœur de cette nature.

En plus de paysages divers, la météo est très changeante d’une partie à l’autre de l’île. La chaleur est par exemple très présente au sein des cirques, alors que certains sommets peuvent être assez frais, surtout dans la nuit.

Dénivelé

Le dénivelé positif et négatif des courses du Grand Raid est très important. Pour le plus grand format par exemple, il est de près de 10 000 mètres. Cela signifie que les coureurs passent beaucoup de temps à monter et à descendre : cela peut fatiguer les organismes et couper le rythme. Dans l’ensemble, il y a vraiment très peu de parties roulantes, sur lesquelles il est possible de courir.

Difficulté des sentiers

La Diagonale des Fous est connue pour être l’une des courses les plus difficiles du monde. Les sentiers y sont vraiment très techniques, il est donc très compliqué de se déplacer rapidement, y compris dans les descentes.

participants du grand raid
© Grand Raid/Imaz Press

Qu’est-ce qui rend ce trail si unique ?

Une des choses les plus incroyables que les traileurs retiennent sur cette course est l’ambiance chaleureuse qui y règne. Le départ est un moment magique, qui réunit des milliers de supporteurs chaque année. Mais la ferveur populaire se retrouve également sur tous les sentiers, près desquels des familles entières se donnent rendez-vous. Il y a vraiment du monde tout au long du chemin. Durant la Diagonale des Fous, toute l’île de La Réunion vit au rythme des courses. Peu de trails proposent une ambiance aussi exceptionnelle.

Le deuxième facteur qui le rend unique est la singularité de ses paysages. Il ne s’agit pas seulement d’un trail de montagne : les panoramas sont très diversifiés. Les coureurs apprécient cette découverte du département.

Départ diagonale des fous
© Grand Raid/Imaz Press

Enfin, évidemment, cette course est extrêmement difficile et permet à chacun de vraiment se dépasser, physiquement et mentalement. L’abandon est souvent envisagé par tous au moins une fois au cours de cet ultra. C’est un accomplissement incroyable d’aller au bout de cette épreuve. Peu importe le classement ou le temps, pouvoir la finir est une réussite en soi, pour tous..

Présentation des épreuves

La Diagonale des Fous : 160 kilomètres et 9400 mètres de D+

La plus longue course proposée

Il s’agit évidemment de la course reine du Grand Raid. Le départ est donné de nuit, sur le front de mer de St Pierre Ravine blanche. L’ambiance y est toujours enflammée. Le parcours traverse ensuite toute l’île du sud au nord pour se terminer au stade de La Redoute à Saint-Denis.

Au passage, les coureurs passent au travers de cirques remarquables : celui de Cilaos, et le très célèbre cirque de Mafate. Les paysages sont à couper le souffle durant toute la course, et longent parfois le volcan. C’est souvent l’une des motivations des traileurs pour s’y inscrire.

Cirque de Mafate
Cirque de Mafate sur l’île de La Réunion

Les difficultés majeures de ce format

Malgré des données de courses similaires à celles de l’UTMB, la Diagonale des Fous est bien plus technique. Elle comporte un grand nombre de difficultés, comme des descentes très raides, la montée du Maïdo (non traversée en 2021 et 2022) ou encore les célèbres pavés du Chemin des Anglais. Pour vous donner un ordre d’idée, alors que l’UTMB se gagne en plus ou moins 20 heures, le vainqueur de la Diagonale met presque 30 heures pour arriver au bout de son effort. Le dernier termine en 66 heures, soit plus de 2 jours et demi.

Concernant le matériel obligatoire, la liste est assez complète pour les vêtements chauds, la réserve d’eau et de nourriture. Une des particularités de ce trail est que les bâtons y sont formellement interdits. Cela ajoute évidemment encore un peu plus de difficulté à la course.

Enfin, et c’est le cas sur toutes les courses du Grand Raid, les conditions sont très changeantes entre le jour et la nuit. Il faut souvent composer entre une chaleur extrême durant la journée (surtout dans les cirques) et la fraîcheur de la nuit.

Un trail réservé aux plus expérimentés

Même si cela paraît évident, il convient de rappeler que ce format de course est très long et extrêmement technique. Certains passages sont dangereux s’ils sont empruntés par des personnes qui ne sont pas initiées à la course en nature. Seuls les athlètes les plus expérimentés sont invités à s’inscrire.

ludovic pommeret diagonale des fous
Ludovic Pommeret sur la Diagonale — © Grand Raid/Imaz Press

Le Trail de Bourbon : 105 kilomètres et 6140 mètres de D+

Le deuxième plus grand format proposé

Il s’agit de la deuxième des courses du Grand Raid. Le départ est donné de Cilaos et les coureurs rejoignent Saint-Denis sur un parcours un peu différent de celui de la Diagonale. Le début passe notamment proche du volcan Piton des Neiges, puis par le Salazie, le cirque de Mafate ou encore Roche Plate.

Les difficultés du Trail de Bourbon

En proportion, ce format propose un dénivelé positif plus important que la Diagonale. Le dénivelé négatif l’est encore plus, puisque les coureurs doivent descendre 7300 mètres ! Le profil est tout aussi technique, et il use les organismes pendant de nombreuses heures. La barrière horaire du trail de 42 heures.

Un grand trail avant de franchir le pas de la Diagonale

Cette course est elle aussi réservée aux traileurs les plus aguerris. Elle se compose de beaucoup de montées et de descentes techniques, ce qui est très fatigant si l’on n’est pas habitué ce type d’effort.

La Mascareignes : 72 kilomètres et 3900 mètres de D+

Le plus petit format

C’est le format le plus populaire, car c’est le plus court et donc le plus accessible. Au départ de Hell-Bourg, le parcours traverse Mare d’Affouches, Mafate, le Chemin des Anglais, le Colorado. Les meilleurs bouclent le tout en 8 heures et alors que la barrière horaire est de 18 heures 30.

Les difficultés de la Mascareignes

C’est la course la plus rapide, la difficulté réside dans la gestion de son rythme afin d’avoir suffisamment d’énergie en fin d’épreuve. Le dénivelé négatif est important (4900 mètres de D -), et certaines descentes sont usantes pour les jambes.

Un trail plus accessible

Cette course nature est définitivement le format le plus accessible, parfait pour une première expérience sur le Grand Raid. Attention, il reste très technique, il est donc préférable d’être familier des épreuves de trail en montagne avant de s’y lancer.

coureur saute des rochers sur la diagonale des fous
© Grand Raid/Imaz Press

Le Zembrocal Trail : un relais de 186 kilomètres et 10 600 mètres de D+

Il s’agit d’un relais à quatre, idéal pour vivre une expérience en équipe et courir sur des portions plus petites. Chacun des relayeurs couvre une distance de 38 à 53 kilomètres. Le départ du premier se fait au Domaine Vidot, et l’arrivée est au stade La Redoute à Saint-Denis, comme pour toutes les autres courses.

Les conditions d’inscription à la Diagonale des Fous

La répartition des places

Sur le Grand Raid de La Réunion, pour chaque épreuve, le nombre de dossards est réparti par catégorie :

  • Locaux de La Réunion ;
  • Français ;
  • Étrangers ne vivant pas à La Réunion ;
  • Certaines places pour les partenaires.

Les points exigés

Un peu sur le même principe que pour l’UTMB, il est nécessaire d’avoir un certain nombre de points pour pouvoir s’inscrire :

Pour la Diagonale des Fous : 1 trail ouvrant 85 points minimum.
Pour le Trail de Bourbon : 1 trail ouvrant 75 points minimum.
La comptabilisation des points est simple : 1 kilomètre de course équivaut à 1 point. Il en est de même pour 100 m de D+. Pour une course de 70 kilomètres et 2000 mètres de D+, vous obtenez donc 90 points.
Aucun point n’est exigé pour la Mascareignes et le Zembrocal Trail.

Le tirage au sort et les packages

Le nombre de places étant inférieur au nombre de personnes souhaitant s’inscrire sur l’une des épreuves, un tirage au sort est organisé. Un coureur qui n’est pas tiré au sort possède un coefficient 2 l’année suivante, s’il se préinscrit sur la même épreuve depuis le site web du Grand Raid.

Pour les trois courses individuelles, il est également possible d’acheter un package comprenant un vol aller-retour, un dossard et trois nuitées. Un des avantages de ces packages est qu’ils vous permettent d’obtenir une place sur une course sans avoir à être tiré au sort.

Pour le Zembrocal Trail, pour le moment, aucun tirage au sort n’est nécessaire. Vous devez donc vous inscrire directement sur le site de l’épreuve.

Les tarifs d’inscription pour l’édition 2022

Pour l’édition 2022 du Grand Raid, les tarifs d’inscription sont les suivants :
Diagonale des Fous : 190 € ;
Trail de Bourbon : 135 € ;
La Mascareignes : 100 € ;
Zembrocal Trail : 320 €/équipe, soit 80 €/personne.

Les vainqueurs célèbres

Avant de vous parler des vainqueurs les plus titrés et les plus célèbres qui ont remporté le Grand Raid, il est important de souligner que les Français sont plus que présents aux avant-postes de cette course.
Tout d’abord, beaucoup de locaux ou de personnes installées à La Réunion réussissent chaque année à tirer leur épingle du jeu grâce à une parfaite connaissance du terrain. Il s’agit également d’une course sur laquelle d’importants quotas de dossards sont exclusivement réservés aux Réunionnais et aux Français. Les étrangers sont finalement assez minoritaires sur la ligne de départ de cette course.

Les gagnantes françaises Femmes

21 femmes différentes ont remporté la Diagonale des Fous, seule ou ex-aequo. Sur ces 21 femmes, 17 sont françaises. La plus titrée d’entre elles est Marcelle Puy, qui a gagné à 5 reprises. Sa dernière victoire remonte à 2010.

Marcelle Puy Diagonale des Fous
Marcelle Puy

Dans le palmarès des victoires plus récentes, on peut citer Nathalie Mauclair (2 fois), Émilie Maroteaux (en 2021) ou encore Jocelyne Pauly (2018).

Les gagnants français Hommes

Sur le classement général, 20 hommes différents ont terminé premiers de la Diagonale, seul ou ex-aequo. Dix-sept d’entre eux sont français. Le plus connu d’entre eux est François D’Haene, qui détient également le record du nombre de victoires. En 2018, il a remporté sa quatrième Diagonale, en passant la ligne d’arrivée main dans la main avec Benoît Girondel (pour sa deuxième victoire).

On peut aussi citer Ludovic Pommeret, qui a fini deuxième en 2009, 2014 et 2019, et qui a enfin remporté le titre en 2021. Grégoire Curmer, Antoine Guillon ou encore Julien Chorier (2 fois) sont des vainqueurs français notables de la Diagonale.

Les vainqueurs étrangers

Difficile de parler des vainqueurs de la Diagonale sans évoquer l’immense champion espagnol Kilian Jornet, qui a terminé premier à deux reprises, en 2010 (à seulement 22 ans) et 2012. On peut également citer l’Italien Daniel Jung, vainqueur ex-aequo de la dernière édition en 2021.

Chez les femmes, l’Américaine Sabrina Stanley a gagné en 2019. La Suissesse Andrea Huser a également réussi cet exploit en 2016 et en 2017, succédant ainsi à l’Espagnole Núria Picas.

Quelques anecdotes notables

Voici quelques anecdotes concernant le Grand Raid de La Réunion :

  • Les premières éditions de la Diagonale des Fous étaient moins longues. En 1989, lors de la première édition, il fallait parcourir 112 kilomètres. La distance s’est allongée d’année en année, et ce n’est qu’à partir de 2010 qu’elle a comtpé plus de 160 kilomètres. Cette disparité dans les distances rend difficile l’établissement d’un record de temps, puisque les éditions ne sont pas comparables les unes avec les autres.
  • Les bâtons sont interdits depuis 2000. L’organisation considère qu’ils deviendraient trop dangereux en cas de chute.
  • L’année 2002 a tristement été marquée par le décès de deux concurrents. Un décès a également eu lieu en 2012. Ces tristes événements nous rappellent que ce sport n’est pas sans danger et qu’il est impératif d’être très préparé. Le moindre moment d’inattention lors de la course peut être fatal, surtout la nuit.
  • L’année 2012 est marquée par un taux de 48 % d’abandon. Il s’agissait de la première édition à 170 kilomètres, de presque 11 000 mètres de dénivelé positif.
Diagonale des Fous descente sentier
© Grand Raid/Imaz Press

Ces données montrent à quel point cette course est difficile. Il ne suffit pas de s’entraîner un peu pour pouvoir aller au bout de cette incroyable épreuve.

Conseils pratiques

Se rendre à La Réunion

Pour vous rendre à La Réunion, vous aurez certainement compris que vous devez prendre l’avion. L’aéroport s’appelle Roland Garros.

À votre arrivée, une fois vos bagages récupérés, vous serez accueillis par des bénévoles du Grand Raid. Vêtus de tee-shirts et de pancartes, vous ne devriez pas les rater. Le président de l’organisation est même présent afin de célébrer l’arrivée de tous. Cet accueil vous permet de vous mettre directement dans l’ambiance. La bonne humeur est de rigueur !

Pour vous rendre sur le lieu de départ de la course, à Saint-Pierre, un service de navettes est mis en place par l’organisation. Celles-ci partent de Saint-Denis et traversent toute l’île, par l’ouest ou par l’est, afin d’emmener un maximum de personnes au départ. N’oubliez pas de la réserver !

Séjourner à La Réunion pendant le Grand Raid

Sur l’île, vous pouvez trouver un très grand nombre d’hébergements dans lesquels séjourner. Appartements, gîtes, hôtel : choisissez l’option qui vous convient le mieux. Les quelques jours précédents le départ, il est certainement préférable d’opter pour un logement assez confortable afin de pouvoir vous reposer suffisamment avant le grand départ.

Après la course, si vous souhaitez profiter de l’île quelques jours supplémentaires, vous pouvez choisir un hébergement près des plages de la côte ouest pour quelques jours. Cela peut vous permettre de décompresser un peu. Ensuite, vous pouvez faire un voyage itinérant, en restant 2 à 3 nuits dans chaque région de l’île.

Vous maîtrisez à présent les secrets de la Diagonale des Fous, cet ultra-trail mondialement connu qui se déroule chaque année sur l’île de La Réunion. Cette course est un rêve pour de nombreux trailers, mais elle porte très bien son nom. Elle est extrêmement difficile et il faut souvent puiser au fond de soi-même pour arriver au bout. Pourtant, chaque année, des milliers de coureurs font le déplacement afin de se mesurer à ce trail. L’ambiance y est toujours fabuleuse et les souvenirs des paysages sont à jamais gravés dans la mémoire des participants. Aller au bout est une véritable aventure en soi.

Questions fréquentes

Diagonale des Fous coureur grimpe terrain rocailleux
© Grand Raid/Imaz Press
Quelle est la distance de la Diagonale des Fous ?

La plus grande des courses du Grand Raid de la Réunion compte 160 kilomètres, pour un D+ de 9400 m. D’autres formats sont également proposés lors de cet événement. Le Trail de Bourbon a une distance de 105 kilomètres pour 6140 mètres de D+. Quant à la Mascareignes, c’est la plus petite des trois, avec 72 kilomètres et 2900 mètres de D+.

Où se déroule la Diagonale des Fous ?

La Diagonale des Fous se déroule tous les ans au mois d’octobre sur l’île de la Réunion. Celle-ci est située dans l’océan Indien, à l’est de l’Afrique. Le plus grand format d’épreuve traverse l’île du sud au nord, avec un départ à St Pierre Ravine Blanchet et une arrivée dans le célèbre stade de La Redoute à Saint-Denis.

Qui peut faire la Diagonale des Fous ?

Il faut absolument être un traileur confirmé pour se lancer sur une des courses du Grand Raid. Cet événement ne s’adresse qu’aux personnes qui ont un bon niveau de course à pied, l’habitude des courses en nature avec du dénivelé, et qui connaissent la longue distance. Un certain nombre de points sont d’ailleurs nécessaires pour s’inscrire sur un des deux plus grands formats. Cela permet de s’assurer que chacun a déjà au moins une première expérience significative sur ce genre de course.

Où regarder la Diagonale des Fous 2022 ?

Face à l’ampleur de l’événement, il est désormais possible de suivre en direct la Diagonale des Fous depuis différents endroits dans le monde. France TV propose par exemple une diffusion en direct sur la WebTV de Réunion la 1ère.

Références

Vous en voulez encore ? Découvrez notre sélection des plus beaux trails de France.

Charlène Bertein

Charlène Bertein

Charlène est une rédactrice web passionnée par le sport depuis plusieurs années. Elle a couru son premier 10 km en 2014 et son premier marathon en 2017. Elle a par ailleurs organisé une course à pied en relais entre Montréal et New-York en 2015, travaillé pour le Marathon de Paris en 2016, et pour une application de running jusqu’en 2020. Elle pratique aujourd’hui différents sports outdoor : trail, snowboard/splitboard, ski de fond, escalade, randonnée, etc.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Chaussure Running
Logo
Comparer les chaussures
  • Total (0)
Comparer