meilleurs shorts de course running

Les 7 meilleurs shorts running homme (Guide 2022)

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Cet article contient des liens affiliés et nous recevons une commission lorsque vous les utilisez pour faire vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Mise à jour : 20/09/2022

Vous êtes pressé·e ? Allez directement au top 7 →

Se sentir bien dans ses vêtements est essentiel lorsque l’on pratique la course à pied régulièrement. Le short de running est un élément de la tenue particulièrement important : s’il n’est pas adapté, il peut devenir très désagréable à porter. S’il n’est pas assez aéré ou qu’il provoque des frottements, il peut même entraîner des irritations ou des brûlures.

Nous vous avons donc préparé une sélection des 7 meilleurs shorts de running homme, accompagnée de conseils détaillés sur la manière de choisir celui qui vous convient.

Les 7 meilleurs shorts running homme

short running homme

Tableau comparatif

ModèlePocheMeilleur pourMeilleure offre
Nike Aeroswift
Aeroswift Nike
Oui (mais pas pour le téléphone)CompétitionVoir prix →
Compressport Run Under Control
Run Under Control Compressport
NonCompressionVoir prix →
Patagonia Strider Pro M
Strider Pro M Patagonia
Oui (mais pas pour le téléphone)EnvironnementVoir prix →
Under Armour SpeedPocket
SpeedPocket Under Armour
OuiCrosstrainingVoir prix →
Salomon Sense 2 en 1
Sense 2 en 1 Salomon
OuiRangementVoir prix →
Odlo ZEROWEIGHT 3 INCH
ZEROWEIGHT Odlo
NonLégèretéVoir prix →
Asics VENTILATE 2-N-1 5 IN
Ventilate 2-N-1 Asics
OuiAérationVoir prix →

1. Nike Aeroswift, pour la compétition

Nike Aeroswift short running homme

Ce short de la marque Nike est très confortable. Il mesure 6 cm et un slip est intégré : vous n’avez donc pas besoin de prévoir de sous-vêtement supplémentaire. Sa forme et ses échancrures sur les côtés offrent une parfaite liberté de mouvement. On trouve de nombreuses perforations au niveau de la taille, permettant de mieux faire circuler l’air : la respirabilité est assurée. À la ceinture, un cordon de serrage vous fournit un maintien optimal.

Ce short de running est léger et parfait si vous favorisez la performance. Vous pouvez donc l’utiliser aussi bien lors de séances à forte intensité ou sur des compétitions.

Pour

  • Léger
  • Aéré grâce à des perforations au niveau de la taille
  • Possède une grande échancrure latérale.
  • Court (6 cm), il offre une bonne liberté de mouvement

Contre

  • Peu de rangements possibles. Seul un petit espace est prévu dans la ceinture
  • Peu de protection au niveau des cuisses, car il est très court

2. Compressport Run Under Control, pour la compression

Compressport Run Under Control

Ce short de running Compressport peut être qualifié de cuissard de compression. Il est assez serré au niveau des cuisses, ce qui permet d’amortir les chocs et les vibrations créés par la répétition des pas sur le bitume. La compression entraîne une meilleure oxygénation des muscles, une diminution de la fatigue et une récupération plus rapide. Idéal si vous souhaitez vous entraîner régulièrement.

Ce short homme est entièrement conçu sans couture : cela assure un confort optimal, car les frottements sont très réduits. Le tissu mesh laisse bien l’air circuler : la thermorégulation est efficace.

Ce vêtement peut vous convenir si vous souhaitez enchaîner des entraînements et bien récupérer, ou si vous courez sur de longues distances et que vous voulez diminuer votre fatigue musculaire sur ce type d’effort.

Pour

  • La compression réduit les vibrations, et entraîne une diminution de la fatigue
  • Offre une récupération plus rapide
  • Conception entièrement sans couture
  • Bonne respirabilité

Contre

  • Aucune poche ou rangement
  • Le fait d’être aussi serré n’est pas au goût de tous

3. Patagonia Strider Pro M, pour un produit respectueux de l’environnement

Patagonia Strider Pro

S’il est important pour vous de vous équiper tout en respectant l’environnement et les conditions de vie des employés, optez pour ce vêtement. Certifié bluesign et Fair Trade, il a une construction écoresponsable et durable, en partie en matériau recyclé. Il est possible de le faire réparer si besoin, grâce à un programme spécialement mis en place par la marque.

La matière de ce short de running est déperlante : le procédé HeiQ Fesh régule l’humidité et limite l’apparition de mauvaises odeurs. L’ajustement est optimal, grâce à la présence d’un cordon de serrage au niveau de la ceinture.

En ce qui concerne les rangements, ils sont petits, mais plutôt nombreux : 4 emplacements tout autour permettent d’emporter votre ravitaillement. Une petite poche zippée à l’arrière peut accueillir une clé et une carte bancaire.

Pour

  • Conception écoresponsable, qui respecte l’environnement et les conditions de travail des employés
  • Participe à « 1% for the planet », un pourcentage de la vente est donc reversé à des organisations environnementales
  • Bonne régulation de l’humidité
  • Logo réfléchissant en bas à gauche

Contre

  • Les rangements existent, mais sont petits. Il n’est pas possible d’y placer un téléphone portable

4. Under Armour SpeedPocket, pour le crosstraining

Under Armour SpeedPocket

Le short de course Under Armour Speed Pocket est conçu dans une matière très stretch, qui offre une grande liberté de mouvement. La technologie HeatGear évacue rapidement l’humidité, afin que vous soyez le plus au sec possible. Le maintien est optimal car un cordon est situé au niveau de la taille.

Ce vêtement possède une grande poche à l’avant, pouvant accueillir un petit téléphone portable, et une poche zippée à l’arrière, pour y ranger d’autres effets personnels.

Ce short est agréable à porter. Il est aussi bien adapté aux sessions de sport en salle (crossfit, renforcement musculaire) qu’aux séances d’entraînement en extérieur.

Pour

  • Peut être utilisé en salle ou en course à pied
  • Bonne évacuation de la transpiration
  • Sous-vêtement intégré pour plus de confort
  • 2 poches pratiques, dont une zippée à l’arrière

Contre

  • La poche avant est trop petite pour un grand nombre de téléphones
  • D’après les utilisateurs, il est assez serré au niveau de l’entrejambe

5. Salomon Sense 2 en 1, pour avoir de nombreux rangements

Salomon Sense 2 en 1

Le grand point fort de ce short se trouve sans aucun doute dans sa ceinture, qui propose d’importants espaces de rangement à 360°. Vous pouvez par exemple porter une flasque de 250 mL, une veste légère et un smartphone, sans avoir à porter une ceinture ou un sac à dos en plus.

Le tissu qui le compose est microperforé, permettant une très bonne respirabilité et un séchage rapide. Le short intègre un cuissard en matière extensible, et il est fendu sur les côtés. Cela permet de bouger librement sans risque de frottement.

Ce short de running est parfait pour les hommes qui souhaitent courir sur de longues distances, tout en emportant de l’eau, un ravitaillement solide et une veste de pluie si la météo est incertaine.

Pour

  • La ceinture intégrée avec rangements à 360°. Beaucoup d’emplacements possibles
  • Matière très légère et respirante
  • Boxer intégré pour éviter les irritations
  • Marquages réfléchissants pour la nuit

Contre

  • Pas de cordon de serrage
  • La ceinture ventrale remonte au-dessus des hanches, ce qui n’est pas habituel

6. Odlo ZEROWEIGHT 3 INCH, pour la légèreté

Odlo ZEROWEIGHT

Si vous souhaitez un short de running que vous sentirez à peine, optez pour le ZEROWEIGHT 3 INCH de la marque Odlo. Conçu dans une matière en polyester ultra légère, il procure une bonne liberté de mouvement. Elle est accentuée par la présence de fentes sur les côtés.

Un slip interne offre un maintien supplémentaire et des éléments réfléchissants assurent votre sécurité pendant vos sorties de nuit. Enfin, la matière utilisée est en partie recyclée : Odlo a un engagement responsable constant.

Ce short est idéal à la fois pour des entraînements à forte intensité pendant lesquels vous devrez allonger la foulée, que pour des sorties longues en vue d’un marathon. Agréable à porter, il est très polyvalent et offre un très bon confort.

Pour

  • Sa légèreté
  • Bonne liberté de mouvement
  • Présence d’un sous-vêtement intérieur
  • Bandes réfléchissantes à l’arrière

Contre

  • Il ne propose pas d’espace de rangement
  • L’élastique au niveau de la ceinture peut être gênant

7. Asics VENTILATE 2-N-1 5 IN, pour une aération optimale

Asics VENTILATE 2 in 1

Le short de running Asics VENTILATE est doté de la nouvelle technologie aérée ACTIBREEZE, qui comprend un empiècement en maille. Celle-ci a été développée par une équipe d’experts, afin de maximiser l’évacuation de l’humidité pendant vos séances de course à pied.

Un short de compression interne est compris. Il offre un bon soutien lors des mouvements. La ceinture plate est respirante et confortable, et permet de ranger un téléphone portable. Des détails réfléchissants sont présents à la fois sur l’arrière et l’avant du vêtement.

Si vous avez tendance à beaucoup transpirer pendant vos entraînements ou si vous appréciez être bien au sec, ce short de running est particulièrement adapté.

Pour

  • Short très aéré, qui évacue bien l’humidité
  • Compression intégrée
  • Ceinture agréable à porter, avec rangement
  • Bandes réfléchissantes à l’avant et à l’arrière

Contre

  • Pas de poche zippée
  • La partie interne du short peut avoir tendance à remonter

Comment choisir son short de running ?

Anatomie d’un short de running

coureur courant sur des pierres

Les différents types de shorts de running

Lorsque l’on parle des shorts de running, on peut distinguer différents types :

Les shorts classiques. Ils n’ont qu’une couche de tissu et ne collent pas la peau. Ils peuvent être plus ou moins longs, en fonction de vos préférences et vos habitudes. Certains athlètes, comme François D’Haene, sont adeptes des shorts longs, qui arrivent au niveau des genoux. D’autres, comme Kilian Jornet, choisissent de porter des versions plus courtes et plus minimalistes.

Les shorts près du corps. Parfois appelés cuissards, ce sont des vêtements assez serrés, qui épousent parfaitement vos cuisses. Certains sont « de compression » et offrent donc un maintien musculaire supplémentaire. Il est possible de les porter seul ou de les enfiler sous un short classique, plus ample.

homme portant un short de course

Les shorts avec sous-vêtement intégré. Le maintien est assuré par un slip ou un boxer, directement cousu avec votre short. Certains intègrent même un cuissard. L’avantage est que c’est très confortable : cela évite les superpositions de vêtements au niveau de l’entrejambe, et limite les frottements.

Les collants (ou leggings) se distinguent de la catégorie des shorts par leur longueur : ils arrivent généralement au niveau des chevilles, voire des mollets. Ils sont près du corps, à l’image des cuissards.

Les différentes matières utilisées

Les shorts de course peuvent être composés de différentes matières.

Bien souvent, les marques choisissent d’utiliser des tissus synthétiques, comme le polyester ou le polyamide. Le coolmax est également employé : c’est un tissu technique qui absorbe bien l’humidité. L’avantage de ces matières est qu’elles sont assez légères et confortables, mais surtout, elles sèchent très vite. C’est très pratique en cas de forte sudation.

Les shorts près du corps sont souvent en élasthane, plus communément appelé Lycra. C’est une matière très élastique, parfaite pour épouser les formes de votre corps.

coureur portant Run Under Control short de course

Enfin, le coton est parfois utilisé pour la conception de vêtements de sport. Son principal inconvénient est qu’il absorbe l’humidité de la transpiration et met énormément de temps à sécher. Par temps frais, cela peut être particulièrement désagréable. Certaines personnes continuent tout de même à l’utiliser : il est doux, agréable et surtout c’est une matière naturelle, au contraire de celles citées précédemment.

Il est intéressant de noter que les tissus synthétiques peuvent être recyclés. Cependant, au niveau mondial, seuls 10 % des fibres produites sont créées à partir de matériaux recyclés.

Critères importants à prendre en compte

Pour choisir le short de running qui vous convient, un certain nombre de critères sont à prendre en compte. En voici une liste non exhaustive.

Le confort

course en montagne trail

Tout d’abord, il est primordial que vous vous sentiez bien dans votre short. Pour cela, privilégiez un tissu agréable. Si vous avez l’habitude de beaucoup transpirer, choisissez une matière de qualité très respirante, qui ne retiendra pas l’eau.

En ce qui concerne la taille du short, c’est très personnel. Bien souvent, les coureurs qui pratiquent la longue distance choisissent des modèles plus longs. Cela offre une protection plus importante contre le soleil ou contre le froid.

Le type de doublure

C’est un des éléments primordiaux à prendre en compte lorsque vous choisissez un short de running : quel type de doublure désirez-vous ?

Si vous savez que vous êtes sensible aux frottements au niveau des cuisses, optez pour un short avec cuissard ou sous-vêtement intégré, surtout si vous souhaitez courir longtemps. Vous pouvez même opter pour un short de type cuissard afin d’être sûr de ne pas être victime de brûlures sur la zone de l’entrejambe. Il est aussi possible de superposer un cuissard et un short sans doublure.

Pour les amateurs de course longue distance, il peut être intéressant de choisir un short avec une doublure compressive, ou simplement un cuissard de compression. Cela assure un maintien musculaire au niveau des cuisses, qui peut faire la différence après plusieurs heures de course.

Les poches

Speedpocket short poche pour telephone

C’est un élément que vous ne devez pas négliger : pour choisir votre short de running, étudiez la présence de poche, leur type et leur disposition.

Certains modèles n’en ont pas du tout : si vous avez l’habitude d’utiliser une ceinture de running ou un sac à dos sur vos sorties, cela peut ne pas être un problème pour vous. Sinon, réfléchissez à l’organisation que vous devrez avoir pour porter vos clés ou votre téléphone. Cela peut être compliqué.

La majorité des shorts de running comptent tout de même des poches sur le côté, ou derrière. Certaines ont une fermeture éclair (pratique pour y mettre de petits objets comme des clés), d’autres sont élastiques et peuvent accueillir des barres, des gels, voire des flasques d’eau. Quelques shorts ont même une bande de tissus plus stretch au niveau de la ceinture : cela permet d’emporter ce dont vous avez besoin, sans que cela ne bouge beaucoup pendant que vous courez. Ils intègrent souvent un cordon de serrage, très pratique pour ajuster la taille en fonction de ce que vous transportez.

Les bandes réfléchissantes

Si vous avez l’habitude de faire des sorties tôt le matin ou tard le soir, il peut faire nuit. Si c’est votre cas, vérifiez que votre short est muni de bandes réfléchissantes à l’arrière. C’est très pratique pour être visible par les autres pendant ses séances de course à pied. Si vous êtes amené à courir régulièrement le long d’une route, c’est même indispensable, sauf si des éléments lumineux sont présents sur les vêtements du haut du corps.

Conseils

coureur portant des Nike Aeroswift short pour la course à pied

Maintenant que vous connaissez tous les critères à prendre en compte pour choisir votre prochain short de running, voici quelques derniers conseils.

Réfléchissez à vos besoins

C’est valable pour tout achat : avant de passer à l’acte et d’acheter le moindre article, vous devez vous demander dans quelle situation vous souhaitez l’utiliser. Sorties longues ou courtes, entraînements en intensité, pour les courses de nuit, en compétition, etc. En fonction de votre usage, vos critères de choix sont différents. Il est donc primordial de vous poser ces questions avant de partir à la quête du short de running idéal.

Choisissez la bonne taille

Si vous voulez vous sentir bien dans votre short, il est indispensable de choisir la bonne taille. Pour être sûr de ne pas vous tromper, vous devez vous référer au guide des tailles du fabricant.

Vous devez ensuite vous fier à votre expérience. Certaines personnes aiment être assez serrées dans leurs vêtements de sport, cela leur permet d’avoir un maintien plus important. Un short relativement serré reste également plus facilement en place, ce qui peut être plus agréable. Attention cependant à ne pas aller dans l’excès : si vous êtes trop serré, la circulation sanguine risque d’être difficile et ce sera néfaste pour votre pratique. D’autres coureurs préfèrent au contraire avoir un short plus ample, qui ne soit pas collé à leur peau. Il n’y a pas de règle, l’important est vraiment que vous vous sentiez à l’aise.

coureur s'entraînant pour la compétition avec un short running homme

Ne vous fiez pas en priorité au design

Enfin, un dernier conseil : même s’il est agréable de courir avec un short dont on apprécie la couleur ou les motifs, cela ne doit pas être votre premier critère de choix. Prenez d’abord en compte les autres facteurs de sélection dont nous avons parlé précédemment. Puis, si le short qui vous convient le mieux existe en plusieurs couleurs, choisissez votre préférée. Trop de personnes se basent d’abord sur le design et oublient de sélectionner un produit totalement conforme à leurs attentes… ne tombez pas dans ce piège !

Vous avez désormais toutes les informations essentielles pour choisir le meilleur short de running. Il existe différents types, mais surtout une multitude de modèles sur le marché. Il est donc important de faire une liste des critères qui sont les plus décisifs pour vous avant de commencer votre recherche de la perle rare. Si vous n’avez pas beaucoup de temps à accorder à cette tâche, vous pouvez vous référer à notre liste des 7 meilleurs shorts running homme en 2022.

Où acheter ?

Nous faisons confiances à nos magasins partenaires suivants :

Charlène Bertein

Charlène Bertein

Charlène est une rédactrice web passionnée par le sport depuis plusieurs années. Elle a couru son premier 10 km en 2014 et son premier marathon en 2017. Elle a par ailleurs organisé une course à pied en relais entre Montréal et New-York en 2015, travaillé pour le Marathon de Paris en 2016, et pour une application de running jusqu’en 2020. Elle pratique aujourd’hui différents sports outdoor : trail, snowboard/splitboard, ski de fond, escalade, randonnée, etc.