homme portant une ceinture de course à pied avec une bouteille d'eau

Les 7 meilleures ceintures running et trail (guide 2022)

Note : ce site existe grâce à votre soutien. Cet article contient des liens affiliés et nous recevons une commission lorsque vous les utilisez pour faire vos achats. Cela ne vous coûte pas plus cher et n’influence pas nos analyses.

Publié le : 26/09/2022

Vous êtes pressé·e ? Allez directement au top 7 →

Loin d’être un accessoire de mode, les ceintures de running sont très utiles pour allonger ses sorties tout en restant hydraté et en emportant quelques effets personnels avec soi. Il existe désormais de très nombreux modèles sur le marché. Nous vous proposons donc de découvrir notre sélection des 7 meilleures ceintures running en 2022.

Les 7 meilleures ceintures running/trail

femme portant une ceinture de course

Tableau comparatif

ModèleHydratationPorte-bâtonsMeilleur pourMeilleure offre
Salomon Adv Skin
Adv Skin Salomon
Flasques (non fournies)OuiTrailVoir prix →
Camelback Ultra Belt 17oz
Ultra Belt 17oz Camelback
500 mLOuiMinimalistesVoir prix →
Raidlight Activ Dual 2x600ml
Activ Dual 2x600ml Raidlight
2 x 600 mLOuiSorties longuesVoir prix →
Oxsitis Slimbelt Origin
Slimbelt Oxistis
1 petite flasque (non fournie)NonCompétitionVoir prix →
ASICS Runners Bottle Belt
Runners Bottle Belt ASICS
2 x 300 mLNonRunningVoir prix →
KIPRUN Hydra-Belt
Ceinture hydratation de running KIPRUN
2 x 250 mL (non fournies)NonPetit budget
Compressport Free Belt Pro
Free Belt Pro Compressport
2 x 250 mL (non fournies)OuiConfortVoir prix →

1. Salomon Adv Skin, pour le trail

Salomon Adv Skin

La ceinture d’hydratation Adv Skin de Salomon est spécialement étudiée pour le trail running. Elle propose de nombreux rangements aux coureurs : elle peut accueillir 2 softflasks, du ravitaillement (gels, barres), un téléphone portable et même une veste coupe-vent légère. Une des poches est zippée afin de sécuriser votre matériel, et un crochet est présent pour attacher des clés. Enfin, un porte-bâtons avec un grip en silicone permet de ranger son matériel lorsqu’il n’est plus nécessaire.

Elle est conçue en Mesh 3D Strech, une matière très extensible, respirante et résistance. Elle s’adapte parfaitement à toutes les morphologies. En épousant les formes du corps, elle offre un maintien optimal. On ne la sent pas bouger lors de l’effort, ce qui est très agréable. Grâce à des éléments réfléchissants, vous pouvez courir de nuit en étant bien vus.

Pour

  • Grands compartiments de rangement
  • Poche sécurisée avec fermeture éclair
  • Présence d’un porte-bâton
  • Légère (75 g)
  • Matière extensible
  • Existe du XS au XL

Contre

  • Certains rangements peuvent être difficiles d’accès en courant
  • Non réglable
  • S’enfile par le bas
  • Flasques non fournies

2. Camelback Ultra Belt 17oz, pour les coureurs minimalistes

Camelback Ultra Belt 17oz

Cette ceinture produite par Camelback est assez légère. Elle est vendue avec une bouteille pliable Quick Stow de 500 mL, qui a l’avantage de pouvoir se plier facilement une fois vide, afin de prendre le moins de place possible. Elle comporte différentes poches supplémentaires : une poche sécurisée pour le portable, une extensible pour placer les gels, clés et cartes bancaires, et 4 à l’extérieur. Un rabat empêche les produits de tomber, mais rend l’accès difficile à sa nourriture. Un porte-bâtons est aussi présent à l’arrière de la ceinture.

La matière est du 3D Micro Mesh, qui garantit une bonne évacuation de l’humidité. Elle existe en 3 tailles : XS/S (66 à 76 cm), S/M (71 cm à 81 cm) et M/L (76 à 89 cm). Elle ne vous conviendra pas si vous avez le bassin trop large.

Pour

  • Gourde fournie et pliable
  • Porte-bâton
  • Plusieurs rangements
  • Modèle minimaliste

Contre

  • Poche avec rabat, difficile d’accès en courant
  • Ne convient pas aux bassins trop larges
  • S’enfile par le bas

3. Raidlight Activ Dual 2x600ml, pour les sorties longues

Raidlight Activ Dual 2x600ml

Si vous avez l’habitude de courir sur des distances assez longues, il est important d’avoir suffisamment d’eau avec vous. C’est possible avec la ceinture Activ Dual de la marque Raidlight. Avec ses deux bidons R’GO de 600 mL, elle vous permet d’avoir 1,2 L sur vous. Cela vous permet de partir relativement longtemps, sans avoir besoin d’avoir un sac à dos avec vous.

Sur cette ceinture, l’ensemble de ce que vous portez se positionne à l’arrière : 2 poches avec fermetures éclair se trouvent entre les deux bidons. Un système permettant de porter des bâtons est également présent. La ceinture s’attache par le devant et il est possible de la régler. Le tissu utilisé est écoresponsable et répond aux normes de la certification Oeko-Tex.

Pour

  • Possibilité de porter 1,2 L d’eau
  • Conception écoresponsable
  • 2 poches zippées et un porte-bâtons
  • Un crochet attache-clé

Contre

  • L’ensemble du portage est à l’arrière, cela accentue la sensation de poids
  • Les gourdes tiennent difficilement en place en courant

4. Oxsitis Slimbelt Origin, pour la compétition

Oxsitis SlimBelt

Cette ceinture running, avec ses 50 g, est vraiment une des plus légères du marché. Ainsi, si vous souhaitez maximiser vos performances sans être alourdi par votre équipement, elle est parfaitement adaptée.

Elle est composée de 4 comportements, dans lesquels vous pouvez emporter une flasque, des clés, un téléphone, des barres, etc. Son fit est anatomique, il épouse bien la forme du corps et limite les frottements. Cela permet d’avoir une bonne stabilité et du maintien : les ballottements sont réduits, même en courant. Elle existe en taille XS à L pour les femmes et du S au XL pour les hommes. La matière utilisée est entièrement recyclée.

Pour

  • Très légère (50 g)
  • 4 poches, 2 grandes et 2 petites
  • Compartiments facilement accessibles
  • Conçue en matière recyclée

Contre

  • Pas de compartiment sécurisé, seulement un point de maintien central sur les grandes poches
  • Non réglable, il faut bien choisir sa taille
  • Enfilage par le bas

5. ASICS Runners Bottle Belt, pour le running

ASICS Bottle Belt ceinture running (sac banane) avec pochettes, idéale pour la course à pied

La ceinture Runners Bottle Belt de la marque ASICS a spécialement été pensée pour les coureurs sur route. Elle permet d’avoir deux bidons d’eau de 300 mL, à l’avant. Une poche de rangement à fermeture éclair se trouve entre les deux emplacements des bouteilles. Elle est relativement grande et permet donc de transporter un téléphone portable, une clé et quelques gels ou barres.

Pour assurer le confort, elle est dotée d’un système de rembourrage en mailles. La bande extensible permet de limite les rebonds. Il est possible de régler la taille à l’arrière : le dispositif est le même que sur les bretelles de sac à dos.

Pour

  • Gourdes rigides, faciles à ranger
  • Ceinture large sur l’avant et détachable par l’arrière
  • Possibilité de la régler à votre taille
  • Poche avec fermeture éclair

Contre

  • L’attache à l’arrière est en plastique et peut provoquer des frottements
  • Une seule poche de rangement

6. KIPRUN Ceinture hydratation de running, pour les petits budgets

KIPRUN Ceinture hydratation de running

Cette ceinture développée par Decathlon permet de transporter 2 flasques de 250 mL à l’avant. Le ravitaillement peut être réparti sur les côtés : gels, barres, compotes, etc. Une poche à l’arrière est destinée au téléphone et aux clés. Attention : elle n’empêche pas l’humidité de s’infiltrer, il faut donc prévoir une protection supplémentaire. Les poches sont facilement accessibles grâce à la présence de petites bandes de tissus, destinées à tirer.

Cet accessoire s’adapte bien à toutes les morphologies de coureur : il est disponible en 6 tailles et un cordon de serrage permet un ajustement encore plus précis. Le tout reste très extensible.

Pour

  • Son prix bon marché, 20 €
  • 6 tailles disponibles, tous les 5 cm
  • Cordon de serrage pour plus de précision
  • Plusieurs compartiments faciles d’accès

Contre

  • L’élasticité des poches favorise le ballottement
  • Pas de poche avec fermeture éclair
  • Enfilage par le bas

7. Compressport Free Belt Pro, pour le confort

Compressport Free Belt Pro

La ceinture Free Belt Pro de la marque Compressport est apprécié pour tout le confort qu’elle apporte aux coureurs. Composée d’un tissage 3D super stretch, elle s’étire et vient s’adapter à tout type de morphologies. Le tissage est serré : cela permet de bien maintenir l’ensemble des éléments que vous portez. Les ballottements sont très limités. Elle ne comporte aucune couture : vous ne serez donc pas victime de frottements.

En ce qui concerne les rangements, elle dispose de deux encoches, qui permettent de répartir votre matériel : téléphone, gels et barres, ainsi que deux flasques de 250 mL. On peut aussi y positionner des bâtons de trail. Elle intègre un porte-dossard.

Pour

  • Très légère (57 grammes)
  • Pas de couture, donc pas d’irritation
  • Porte-dossard et porte-bâtons intégrés
  • Agréable à porter
  • Structure serrée pour limiter les ballottements

Contre

  • Portage limité : 2 compartiments pour gourdes de 250 mL
  • Pas de poche zippée
  • Non réglable
  • Enfilage par le bas

Comment choisir sa ceinture running ?

KIPRUN KIPRUN Ceinture hydratation de running
© Decathlon

Comme pour les chaussures, les shorts ou les sacs à dos, il existe désormais une très grande variété de ceintures de sport disponibles sur le marché. Pour vous aider à sélectionner l’accessoire qui vous convient le plus, nous vous avons préparé quelques informations. Anatomie de la ceinture running, situations dans laquelle elle vous est utiles, les critères à prendre en compte pour faire votre choix : voici tout ce que vous devez savoir avant d’acheter votre équipement.

Les éléments qui composent une ceinture de running

Les modèles de ceinture sont très variés. Voici les éléments qu’on retrouve généralement dans chacune d’entre elles :

Une poche principale. C’est la structure de la ceinture, qui enveloppe votre taille. Elle peut être plus ou moins épaisse et être composée de tissu ou d’une matière élastique.

Une boucle de serrage ou une fermeture éclair. Elle permet de fermer la ceinture en la positionnant sur les hanches. Certains modèles n’ont ni l’un ni l’autre, dans ce cas elles s’enfilent par le bas (comme une jupe).

Des poches ou des compartiments. Cela permet de ranger tout l’équipement que l’on souhaite transporter pendant sa sortie. Certaines ceintures ont des poches zippées, d’autres ont simplement des rabats. Parfois, il n’y a pas de sécurité, les objets tiennent seulement grâce au serrage de l’élastique.

Un cordon de serrage. Il permet d’ajuster plus précisément la ceinture près de son corps, afin d’éviter les ballottements.

Un ou plusieurs porte-gourdes. Ils permettent d’emporter de petites gourdes rigides. Lorsqu’il n’y en a pas, il faut s’hydrater à l’aide de flasques souples.

D’autres accessoires. Par exemple un porte-bâtons pour les amateurs de trail, un porte-dossard pour ceux qui n’aiment pas percer leurs tee-shirts lors des courses en compétition, ou une attache pour ne pas risquer de perdre ses clés.

Quand faut-il une ceinture de running ?

Oxsitis ceinture de running
© Oxitis

En général, les athlètes n’utilisent pas d’équipement particulier pour l’hydratation lors des sessions sur piste. En effet, il est facile de poser une gourde sur le bord, et d’aller boire lors des moments de récupération.

Il n’est pas toujours facile de savoir le matériel à emporter sur une sortie de course à pied ou de trail running. En réalité, il n’y a pas vraiment de règle, il faut simplement vous fier à vos préférences. Avec l’expérience, vous saurez à partir de quel temps de course vous avez besoin d’une ceinture de running, et à quel moment il est préférable d’opter pour un sac.

Pour les sorties hors stade, il est important d’avoir de quoi porter de l’eau si vous savez que vous ne trouverez pas de fontaine en chemin. À partir d’une vingtaine de minutes de footing, votre corps a besoin d’être hydraté. Pour les sorties de moins d’une heure ou deux, peu importe la distance, la ceinture de running peut vraiment être utile : elle permet d’avoir de l’eau, et d’autres affaires, telles qu’un ou deux gels au cas où, ses clés, son téléphone portable.

Au-delà de deux heures de course, il est probable que la réserve d’eau que peut contenir votre ceinture ne soit plus suffisante. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un sac à dos, qui permet de transporter une plus grande quantité d’eau, ainsi que des vêtements de pluie par exemple.

Les critères à prendre en compte pour faire votre choix

KIPRUN Ceinture hydratation de running
© Decathlon

Comme lorsque vous faites n’importe quel achat, vous devez avant toute chose prendre le temps de réfléchir à vos besoins. Cela permet de classer les critères par ordre de priorité et de trouver le modèle qui vous est le plus adapté.

Peu importe la manière dont vous allez utiliser votre ceinture, le confort doit rester un des points les plus déterminants pour vous. Cette notion est cependant propre à chacun. Par exemple, certains apprécient le fait que la ceinture soit légère et qu’elles ne se sente presque pas. D’autres ont besoin que le tissu évacue l’humidité de manière importante. Certains veulent un modèle sans couture afin de ne pas être irrité. Réfléchissez à ce qui vous permettrait de vous sentir bien en courant avec votre ceinture de running.

D’autres critères doivent ensuite être pris en compte en fonction de la manière dont vous allez utiliser votre accessoire :

La capacité d’eau qu’elle permet de transporter

Si vous faites des sorties longues sans possibilité de recharger, vous avez certainement besoin d’au moins 500 mL, voire plus.

Les rangements

Réfléchissez au matériel que vous avez besoin de prendre avec vous en plus de l’eau, et si cela nécessite la présence d’une poche zippée ou pas.

coureur portant une ceinture de course Compressport
© Compressport

Les accessoires

Si vous faites du trail, vous avez peut-être besoin d’un porte-bâtons. Si vous aimez la compétition, vous préférez sans doute avoir un porte-dossard.

Les bandes réfléchissantes

Elles ne sont utiles que si vous courez le matin très tôt ou le soir. Si vous ne faites des sorties que le dimanche en fin de matinée, vous pouvez vous en passer.

Le budget

Il est très personnel, mais dites-vous qu’une ceinture de qualité peut être utilisée de nombreuses années.

Enfin une fois, la meilleure ceinture de running est celle qui correspond le plus à vos besoins. Prenez donc du temps pour définir les situations pour lesquelles vous souhaitez l’utiliser et de faire la liste des critères qui vous sont les plus importants.

Conclusion

Les ceintures de running sont des accessoires très intéressants pour tous les coureurs et les traileurs qui souhaitent faire des sorties longues sans s’encombrer d’un sac à dos. Elles permettent généralement d’emporter de l’eau, un téléphone portable, de la nourriture, voire même un vêtement de pluie. Alors qu’il y a quelques années, le fabricant Flipbelt était l’un des seuls à produire ce type d’accessoires, de nombreuses marques proposent désormais des ceintures de toutes sortes. Il ne vous reste plus qu’à en choisir une qui correspond à l’utilisation que vous souhaitez.

Où acheter ?

Nous faisons confiances à nos magasins partenaires suivants :

Charlène Bertein

Charlène Bertein

Charlène est une rédactrice web passionnée par le sport depuis plusieurs années. Elle a couru son premier 10 km en 2014 et son premier marathon en 2017. Elle a par ailleurs organisé une course à pied en relais entre Montréal et New-York en 2015, travaillé pour le Marathon de Paris en 2016, et pour une application de running jusqu’en 2020. Elle pratique aujourd’hui différents sports outdoor : trail, snowboard/splitboard, ski de fond, escalade, randonnée, etc.