Accueil > Courses > Marathon de Tokyo : tout savoir sur cette course époustouflante !

Marathon de Tokyo : tout savoir sur cette course époustouflante !

Publié le : 22/04/2022

Le marathon de Tokyo est une des courses les plus populaires du monde. Nous allons vous expliquer comment elle est née et ce qui la rend si particulière. Nous vous livrerons ensuite toutes les informations essentielles que vous devez connaître afin d’espérer y participer un jour.

Le marathon de Tokyo, qu’est-ce que c’est ?

La ligne d'arrivée du Marathon de Tokyo lors de l'édition 2019
© Tokyo Marathon

Histoire et origine

Le marathon de Tokyo est une course de 42,195 km. Sa première édition a eu lieu en mars 2007, il s’agit donc d’un événement sportif relativement récent. Il a tout de même rassemblé plus de 450 000 participants depuis sa création. Un 10 km est organisé le même jour.

Depuis 1981, deux marathons étaient déjà organisés annuellement dans la capitale du Japon : le marathon international de Tokyo et le marathon international d’amitié Tokyo/New York. Le second n’avait lieu qu’une année sur deux.

Depuis 2013, ce marathon fait partie du Abbott World Marathon Majors, au même titre que Boston, New York, Chicago, Londres et Berlin. Ce circuit international rassemble les marathons les plus importants du monde. Ils sont complétés par les Jeux Olympiques tous les quatre ans et les championnats du monde, tous les deux ans.

Particularités du marathon de Tokyo

Le marathon de Tokyo est considéré comme le « New York City marathon d’Asie ». Il est à la fois populaire et élitiste : un nombre croissant de personnes y participent, mais le niveau reste malgré tout très élevé à l’avant du peloton.

Les spectateurs y sont très nombreux sur le bord de la route chaque année : on ne compte pas moins de 1,72 million de personnes chaque année tout au long du parcours. Beaucoup se déguisent, brandissent des messages de soutien, supportent les coureurs.

Les interactions avec le public sont nombreuses le long du parcours et témoignent de l’amour du peuple japonais pour ce sport. Plus de 10 000 bénévoles sont également présents.

Des volontaires intervenant lors du Marathon de Tokyo 2019

Parmi les coureurs, le port de costumes est aussi très courant. Dans ce pays, berceau de l’anime, du manga et du cosplay, cela paraît tout à fait normal. Superhéros, personnages de manga ou de dessins animés, animaux : vous en verrez de toutes les sortes !

Plus de 37 000 personnes chaque année obtiennent un dossard pour courir cette distance mythique dans les rues de Tokyo. Il faut être rapide pour espérer en obtenir un puisque l’intérêt grandit pour cette course. Nous vous détaillerons son parcours un peu plus loin.

Record de l’épreuve

Le détenteur du record du marathon de Tokyo n’est autre que le célèbre Kenyan Eliud Kipchoge, récemment vainqueur du titre olympique sur la distance. Le 6 mars 2022, ce dernier n’a pas failli à sa réputation et s’est imposé au terme d’une course impériale en 2 h 2 min 40 s. Son compatriote Amos Kipruto a terminé un peu plus de 30 secondes après lui, en 2 h 3 min 13 s.

Un coureur dans les rues de Tokyo

Lors de ce marathon, le champion olympique Eliud Kipchoge a couru proche des temps de passage de son record du monde. Celui-ci avait été établi à Berlin en 2018 en 2 h 1 min 39 s. Cela prouve que le parcours de Tokyo est propice aux performances.

Chez les femmes, le record de l’épreuve a été accompli le même jour, par une Kenyane également. Il s’agit de Brigid Kosgei. Elle a réalisé un temps de 2 h 26 min 2 s. Il s’agit aussi d’une figure bien connue dans le monde de la course à pied : elle s’est imposée sur le marathon de Londres en 2019 et 2020, mais surtout sur celui de Chicago en 2018 et 2019.

C’est lors de ce dernier qu’elle a battu le record du monde de la distance en 2 h 14 min 4 s. Il était détenu depuis 16 par la Britannique Paula Radcliffe.

Parcours et dénivelé

Des coureurs en pleine course durant l'édition 2016 du Marathon de Tokyo

Un tracé au cœur de la ville

Les coureurs du marathon de Tokyo partent de l’Hôtel de Ville, situé à Shinjuku. Le tracé permet ensuite aux coureurs de découvrir le centre-ville. Ils passent notamment devant le célèbre Palais Impérial. Ils traversent également différents quartiers : Shinagawa, Ginza, Asakusa, Nihonbashi ou encore Tuskiji.

Une course propice aux records

Vue sur les coureurs et les volontaires lors du Marathon de Tokyo

Le marathon de Tokyo ne présente pas de difficulté particulière. Son dénivelé cumulé n’est pas excessif et il est plutôt propice aux belles performances. La preuve est que les records masculins et féminins de l’épreuve sont très proches des records du monde de la distance.

Il est donc tout à fait possible que vous puissiez vous aussi performer à Tokyo. Vous pourriez même y battre votre record personnel !

Que s’est-il passé lors des dernières éditions du marathon de Tokyo ?

La bannière de l'édition 2021 du Marathon de Tokyo

Des éditions perturbées par la crise sanitaire mondiale

En 2020, la compétition du marathon de Tokyo a eu lieu le 1er mars. Les élites ont pu concourir, mais la catégorie amateur n’a pas pu le faire. La pandémie de COVID-19 avait débuté en Asie et commençait à se répandre dans les différents pays d’Europe.

En 2021, la course avait initialement été reportée au 17 octobre 2021.

Cependant, face à la difficulté de vision concernant l’évolution du virus, les organisateurs ont choisi de reporter au 6 mars 2022. Le marathon de Tokyo 2021 a donc eu lieu à cette date-là, en 2022. Eliud Kipchoge, vainqueur de la compétition le 6 mars 2022 est déclaré vainqueur du marathon de Tokyo 2021. Le marathon de Tokyo 2022 n’a pas eu lieu.

Édition 2023 : le retour des coureurs amateurs internationaux

Les coureurs internationaux et amateurs n’ont pas eu la chance de participer aux dernières éditions de ce marathon. La situation devrait être différente en 2023. Il n’y a pas de doutes sur le fait que de nombreux coureurs et spectateurs seront au rendez-vous le 5 mars 2023. Découvrez comment obtenir votre dossard pour cette course.

S’inscrire au marathon de Tokyo

Les coureurs du Marathon de Tokyo, venus des quatre coins du monde
© Tokyo Marathon

Le marathon de Tokyo fait partie des événements de course à pied pour lesquels il est le plus difficile d’obtenir un dossard. Chaque année, environ 320 000 coureurs tentent leur chance. Seuls 37 500 tickets sont distribués. Voici les différentes manières de vous inscrire.

Le tirage au sort

À l’image d’autres marathons de grande ampleur tels que New York ou Londres, Tokyo propose un système de loterie pour s’inscrire à son marathon. Moins de 10 % d’inscrits obtiennent leur dossard à l’issue du tirage. Heureusement pour vous, d’autres possibilités existent pour en obtenir un. Si vous souhaitez essayer, sachez que les inscriptions s’ouvrent généralement au moins d’août, pour une durée d’un mois.

Les dossards solidaires

Il est également possible d’obtenir votre dossard pour ce marathon en courant au profit d’une association. Pour cela, vous devez récolter une certaine somme d’argent pour un des 36 organismes soutenus par les organisateurs de l’événement.

Certaines conditions doivent être respectées, nous vous invitons donc à vous renseigner plus en détail concernant cette possibilité sur la page dédiée du site web de l’épreuve : https://www.marathon.tokyo/2022/en/charity/

Tour opérateur

Certaines agences de voyages spécialisées proposent des services de packages tout compris pour participer au marathon de Tokyo. Le vol, l’hébergement, mais également le dossard sont compris.

En général, vous avez le choix entre différentes formules et différentes options d’hébergement ou de repas. France Marathon ou Sports Tour International sont deux exemples d’agences qui proposent de telles offres.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Pour vous rendre dans la capitale japonaise depuis la France, il est presque nécessaire de prendre l’avion. Peu importe d’où vous partez, vous atterrirez très certainement à l’aéroport international de Narita, à Tokyo.

Le coût du vol peut varier en fonction de la compagnie que vous choisissez et des horaires. Il existe des vols directs depuis Paris ou Bruxelles. Le voyage dure environ 11 heures.

De nombreux transports sont accessibles depuis l’aéroport pour rejoindre le centre-ville. Vous pouvez également faire le choix de prendre un taxi. Après un long vol, vous apprécierez certainement.

Où séjourner ?

Tokyo est une très grande ville, et vous y trouverez des offres d’hébergements diverses et variées. Il existe des hôtels, des locations d’appartements ou de chambres d’hôte, des auberges de jeunesse, des établissements Ryokan (traditionnels), etc.

Dans cette mégalopole, vous trouverez tous les prix, et comme souvent, plus vous serez logés au centre de la ville, plus vous devrez débourser d’argent. Vous devez donc faire un choix judicieux entre confort, localisation et budget.

Nous vous conseillons de ne pas trop tarder à faire votre choix une fois que vous avez vos dossards. Même si la ville est grande, des milliers de coureurs et leur famille sont attendus du monde entier ce week-end là. En vous y souciant trop tard, vous prenez le risque de ne plus avoir beaucoup de choix.

Les événements qui entourent le marathon de Tokyo

Le Stade National de Tokyo, où les participants du Marathon Tokyo Friendship Run vont s'échauffer

La Tokyo Marathon Week

Cet évènement désigne la semaine qui précède la course. Différents événements y sont organisés. Ils permettent de rassembler dans une belle ambiance les futurs coureurs, bénévoles, organisateurs et spectateurs. Voici quelques moments à ne pas rater.

Le Tokyo Marathon Expo

C’est l’endroit où les coureurs viennent récupérer leur dossard. Il s’agit également d’un salon, sur lequel vous pouvez découvrir toutes les dernières nouveautés des marques concernant la course à pied. Nutrition, équipement, appareils divers : de nombreuses marques sont présentes. Il s’agit vraiment d’un événement convivial, au cours duquel vous pouvez rencontrer les futurs coureurs, venus du monde entier.

Le Marathon Tokyo Friendship Run

Des coureurs du monde entier participant à la Friendship Run au Marathon de Tokyo
© Tokyo Marathon

Cet événement unique se tient en compagnie des coureurs professionnels. Il permet de se rassembler dans une ambiance détendue. Une serviette japonaise originale est remise à tous les participants.

Le Marathon Tokyo Family Run

Des coureurs participant à la Family Run, lors du Marathon de Tokyo
© Tokyo Marathon

Il se déroule la veille de la course. La famille et les amis des concurrents, adultes comme enfants, sont conviés à courir au Meiji Jingu Gaien. Les participants ont même l’occasion de courir sur la piste d’échauffement du Stade National.

Les bons plans pour savourer l’après-course

Après votre beau marathon, vous méritez bien de vous reposer, tout en visitant les plus beaux endroits de la capitale nippone. Voici une sélection d’activités à ne pas manquer la semaine qui suit votre marathon.

Visiter les plus beaux parcs de la ville

Tout d’abord, vous pouvez prendre le temps de marcher dans les plus beaux parcs et jardins de la ville. Cela vous permettra de faire de la récupération active, en marchant à votre rythme et en vous reposant dans un cadre apaisant lorsque cela est nécessaire.

Voici 3 magnifiques parcs dans lesquels vous promener :

Shinjuku Gyoen
Le parc Shinjuku Gyoen : un lieu à visiter dans Tokyo

Cet ancien parc impérial est composé de trois jardins de style anglais, français et japonais. Au moment des dates du marathon, il est possible que les cerisiers soient en fleurs.

Parc Yoyogi
Le parc Yoyogi, qu'on peut trouver à Harajuku

Il est situé à Harajuku. Vous pouvez vous y reposer.

Jardin du Palais Impérial
Le Palais Impérial de Tokyo depuis l'extérieur, avec la porte de Kikyo-Mon

L’entrée y est gratuite et vous permet même d’apercevoir certaines parties de l’édifice.

Prendre de la hauteur à la tour Skytree

La célèbre tour Skytree et ses plateformes pour l'observation de la ville

La tour Skytree est utilisée pour la radiodiffusion du Japon. C’est l’infrastructure la plus haute du pays. En prenant un ticket, vous pouvez accéder aux plateformes d’observation de la tour et ainsi observer la physionomie générale de la ville.

Sachez qu’il est également possible d’observer la ville depuis la Mairie de Tokyo. Celle-ci est moins haute, mais l’entrée y est gratuite.

Prendre le temps d’admirer le mont Fuji

Vue sur le célèbre Mont Fuji

Situé à environ 2 h 30 de bus de la capitale, le mont Fuji vaut largement le détour ! Si vous n’êtes pas pressé par le temps, vous pouvez même passer quelques jours dans les alentours. Essayer d’y inclure un lever et un coucher du soleil : il s’agit d’un spectacle unique au monde !

Vous connaissez désormais toutes les informations les plus importantes concernant le marathon de Tokyo. Il s’agit d’une des courses majeures du monde, elle est donc très populaire et il n’est pas facile de s’y inscrire.

Malgré le fait que ce marathon soit très récent, il fait partie des plus légendaires du monde. Il s’agit d’une véritable expérience, à vivre une fois dans sa vie, dans un pays passionné par la course à pied.

Charlène Bertein

Charlène Bertein

Charlène est une rédactrice web passionnée par le sport depuis plusieurs années. Elle a couru son premier 10 km en 2014 et son premier marathon en 2017. Elle a par ailleurs organisé une course à pied en relais entre Montréal et New-York en 2015, travaillé pour le Marathon de Paris en 2016, et pour une application de running jusqu’en 2020. Elle pratique aujourd’hui différents sports outdoor : trail, snowboard/splitboard, ski de fond, escalade, randonnée, etc.

Laisser un commentaire