Accueil > Athlètes > Kilian Jornet

Kilian Jornet : ses exploits, ses chaussures, son équipement (2022)

Publié le : 27/07/2022

Même les personnes qui n’ont jamais pratiqué l’ultra-trail connaissent son nom : Kilian Jornet. Célèbre à la fois pour ses victoires mémorables en trail, pour ses records d’ascension en montagne et pour ses titres en ski-alpinisme, le catalan a une carrière sportive hors norme.

Surnommé l’extra-terrestre (ou l’ultra-terrestre), il a largement participé à la démocratisation de ces disciplines confidentielles. Partons ensemble à la rencontre de cet athlète hors du commun.

Qui est Kilian Jornet ?

Kilian Jornet Burgada est un sportif de haut niveau espagnol. Il pratique différents sports, notamment le trail running et le ski-alpinisme. Il est considéré comme l’un des meilleurs coureurs d’ultra-trail du monde.

Une enfance en montagne

Montagnes des Pyrénées en Catalogne

Né en Catalogne le 27 octobre 1987, Kilian grandit dans le refuge de montagne que garde son père, à plus de 2000 m d’altitude. Il y reste jusqu’à ses 12 ans, avec ses parents et sa sœur Naila, née deux ans après lui.

À trois ans, il gravit son premier sommet de plus de 3000 mètres, après une marche de plus de 7 heures. C’est à seulement 6 ans qu’il atteint son premier 4000 m. Il traverse également les Pyrénées à dix ans, ce qui représente près de 1000 kilomètres et 50 000 m de dénivelé positif, du Pays Basque à la Catalogne. C’est en famille qu’il réalise ses premiers pas en montagne, un environnement qu’il a appris à apprécier très jeune.

Même s’il est surtout connu pour ses exploits en trail, Kilian a d’abord pratiqué le ski-alpinisme, à haut niveau. À partir de ses 13 ans, il quitte sa famille pour aller s’entraîner sérieusement au Centre de Tecnificació d’Esquí de Muntanya de Catalunya. Il monte rapidement sur les podiums des championnats, y compris dans les catégories seniors.

Kilian Jornet t-shirt salomon lors d'une course en montagne

Des victoires et des records et victoires en ultra-trail

C’est en 2008 que Jornet devient mondialement connu, avec sa victoire sur l’UTMB à seulement 20 ans. Il devient également le premier homme à inscrire trois fois son nom au palmarès de l’épreuve, avec des victoires en 2009 et 2011. Il a également remporté plusieurs fois le Grand Raid de la Réunion et la Hardrock 100, ainsi que la Western States 100 (un titre en 2011). Toutes ces courses sont des ultra-trails, auquel les plus grands athlètes du monde participent. Il a aussi remporté des courses plus courtes, mais tout aussi prestigieuses, comme Sierre-Zinal (Suisse) ou Zegama (Espagne).

Kilian Jornet est également plusieurs fois champion du monde de ski-alpinisme et de skyrunning. Il détient en outre plusieurs records d’ascension sur des sommets situés en haute altitude, sans oxygène ni sherpa.

Projet Summit of my life

L’essence du projet

En 2012, Kilian Jornet décide de tenter de gravir un certain nombre de sommets. Il choisit à la fois les plus mythiques et ceux qui représentent quelque chose de spécial pour lui. Fidèle à sa philosophie, il souhaite réaliser ses ascensions de manière assez minimaliste, sans matériel d’alpinisme (crampons, piolet, cordes), ni oxygène.

Une fois que la liste des sommets est dressée, il commence son projet. La première étape est une tentative de traversée du mont Blanc avec son ami Stéphane Brosse. Malheureusement, suite au décrochement d’une corniche de neige, celui-ci décède. Le projet prend alors un tout autre sens : cet accident lui rappelle les risques inhérents à sa pratique, mais aussi que la vie peut être courte et qu’il faut la vivre pleinement.

Plusieurs records battus et de belles ascensions

Voici quelques étapes remarquables du projet « Summits of my life » :

La traversée du mont Blanc, de Courmayeur à Chamonix, en septembre 2012. Il bat le record en 8 h 42 min et 57 s. Durant l’été suivant, il réalise l’ascension en aller-retour entre l’église de Chamonix et le sommet. Il réalise le meilleur temps connu en 4 heures 57 min 34 s.

L’ascension du mont Cervin, depuis Breuil-Cervinia (aller-retour). Encore une fois, il marque le meilleur temps jamais enregistré avec 2 h 52 min 2 s. C’est 22 minutes de moins que le célèbre Bruno Brunod.

Denali Alaska

En juin 2014, il se rend en Alaska et gravit le Denali en 11 h 40 min. Un record.

En décembre de la même année, il effectue l’aller-retour de l’Aconcagua, en Argentine. En 12 h 49 min, il réalise 60 km et 4000 m de D+ depuis l’entrée du parc. Le pic se trouve à 6962 m d’altitude.

Ascension de l’Everest

La suite de son projet, prévue dans l’Himalaya, a été retardée par les terribles tremblements de terre qui ont eu lieu au Népal en avril 2015. Touché par ces événements, il a d’ailleurs apporté son aide aux populations pendant cette période.

C’est donc en mai 2017 qu’il a entreprit l’ascension du plus haut sommet du monde. Parti du monastère de Rongbuk, à 5100 m d’altitude, il met 38 h à atteindre le point culminant, puis à redescendre au camp de base avancé (6500 m). C’est sans sherpa, sans aide en oxygène, sans corde fixe et malade (vomissements, diarrhée) qu’il réalise cette montée. Quelques jours plus tard, il décide de faire une deuxième ascension, car il était déçu de son expérience. Il met cette fois 17h pour faire l’aller-retour depuis le camp. Cette double ascension en si peu de temps est historique.

Cette dernière aventure marque la fin de ce grand projet, initié en 2012 et qui a finalement duré 5 ans. Au-delà de sa vitesse et des records, ce qu’on retient de Kilian est son incroyable capacité à s’adapter à tous les environnements, ainsi que sa persévérance face aux difficultés.

Ses livres

Kilian traileur

À ce jour, Kilian Jornet est auteur de 4 livres.

Courir ou mourir

Son premier livre est sorti en 2011. Il y explique sa philosophie de vie et son état d’esprit, et retrace son parcours depuis l’enfance. C’est un journal de bord qui nous plonge dans le quotidien d’un coureur et de ses performances sportive.

La frontière invisible

Cet ouvrage est un mélange de fiction et de réalité, retraçant un voyage qu’il a effectué en Himalaya. Il partage ses pensées et parfois ses contradictions. Il permet de mieux comprendre la vision que cet athlète a de sa discipline, ce qui l’anime et ce qui le fait douter.

Summits of my life

Ce livre retrace les ascensions de son projet « Summits of my life » : mont Blanc, Denali, Cervin, Elbrouz, Aconcagua, Everest. Entre records et amitié, l’ultra-trailer plonge les lecteurs au cœur de ses exploits et leur partage ses rêves. Il y décrit encore une fois sa philosophie minimaliste, qui consiste à ne pas dépendre d’une assistance et ne laisser aucune trace derrière lui.

Au-delà des sommets

Sa dernière publication est un récit dans lequel il explique ses choix de carrière, confie ses doutes et partage encore une fois son amour pour la montagne. Il plonge ses lecteurs au cœur de ses aventures, avec enthousiasme.

Les chaussures et équipement de Kilian Jornet

Kilian Jornet salomon

Collaboration avec Salomon et Suunto

Sa carrière sportive est intimement liée à un équipementier, Salomon. En effet, alors qu’il était encore adolescent, celui-ci s’est intéressé à lui et un partenariat est né. Pendant des années, le catalan a utilisé du matériel de cette marque, du sac à dos aux chaussures. Passionné par le développement produit, il a activement participé aux innovations de la marque, notamment pour la gamme S/Lab, qui est haut de gamme.

Au cours de sa carrière, il a utilisé différents modèles de chaussures de trail, de skis ou encore de sacs à dos. En compétition, il portait le plus souvent des prototypes S/Lab Sense, adaptés à ses demandes très spécifiques.

Il a utilisé des montres Suunto pendant une grande partie de sa carrière, avant de devenir ambassadeur pour Coros en 2022.

Lancement de sa nouvelle marque : NNormal

lancement de la nouvelle marque de Kilian Jornet

Fin 2021, Kilian Jornet décide de se séparer de son équipementier historique. Son projet était de fonder sa propre marque de matériel de sports outdoor.

Pour cela, il s’est associé à Camper, une entreprise familiale espagnole, spécialisée dans la conception de chaussures de sport. Il en partage les valeurs et souhaite développer des produits durables. Il nomme sa marque NNormal, fusion entre « Norvège », le lieu de vie de Kilian (et l’endroit où seront testés les produits) et « Mallorca », l’endroit où se trouvent les locaux de Camper.

Ces dernières années, Kilian a beaucoup remis en cause sa pratique sportive : pour gravir les montagnes du monde entier et participer aux compétitions, il a pris énormément d’avions. Il s’est rendu compte que son empreinte carbone était incompatible avec la préservation de l’environnement.

Le slogan de la marque, « This is NNormal. Your Path No Trace. » (« Voici NNormal, votre chemin sans trace. » en français) montre qu’il souhaite prendre soin de la planète, avec des produits qui respectent autant que possible l’environnement.

Le lancement au grand public est prévu à l’automne-hiver 2022.

Vous en connaissez désormais plus sur la légende Kilian Jornet, ce sportif de haut niveau adepte du trail et du ski-alpinisme. Si certains le critiquent pour son approche trop chronométrique de la montagne, il suscite l’admiration de tous.

Kilian Jornet atelier chaussures

Questions fréquentes (FAQ)

Où est né Kilian Jornet ?

Kilian est né le 27 octobre 1987 à Sabadell, en Catalogne, en Espagne. Son père était guide de haute montagne et gardien de refuge, il a donc passé une grande partie de son enfance en altitude.

Quelles sont les chaussures de Kilian Jornet ?

Pendant la grande majorité de sa carrière, Kilian a utilisé des chaussures de trail de la marque Salomon, notamment les modèles de la gamme S/Lab. Depuis 2022, il s’est séparé de son sponsor, et court désormais avec des prototypes de la nouvelle marque qu’il a créée.

Comment s’entraîne-t-il ?

Kilian pratique le trail en été et le ski alpinisme en hiver. Il passe donc environ 6 mois de l’année sans courir. D’après ses données Strava, il s’entraînerait environ 1500 heures par an, pour un total de 500 000 m de dénivelé positif. Il ne suit pas de plan d’entraînement et fait peu de sorties longues, mais il skie ou court généralement deux fois par jour, pendant 2h à 4h.

Kilian Jornet est-il en couple ?

Oui, il vit avec une athlète de haut niveau, Emelie Forsberg. Elle est elle aussi spécialiste du trail et du skyrunning. Ils habitent depuis quelques années en Norvège et ont deux filles.

Quelle est sa VMA ?

Kilian Jornet ne s’entraîne pas en fonction de sa VMA, il est difficile de savoir s’il l’a déjà calculée. En revanche, on sait qu’au repos, son rythme cardiaque est de 30 à 35 battements par minute et que sa VO2max est d’environ 90 ml/min/kg.

Charlène Bertein

Charlène Bertein

Charlène est une rédactrice web passionnée par le sport depuis plusieurs années. Elle a couru son premier 10 km en 2014 et son premier marathon en 2017. Elle a par ailleurs organisé une course à pied en relais entre Montréal et New-York en 2015, travaillé pour le Marathon de Paris en 2016, et pour une application de running jusqu’en 2020. Elle pratique aujourd’hui différents sports outdoor : trail, snowboard/splitboard, ski de fond, escalade, randonnée, etc.

Laisser un commentaire