Accueil » Athlètes » Jim Walmsley : portrait de la star américaine de l’ultra !

Jim Walmsley : portrait de la star américaine de l’ultra !

Publié le : 16/04/2022

Si vous suivez régulièrement l’actualité du trail, vous avez très certainement déjà entendu parler de l’Américain Jim Walmsley. Ce coureur de l’Arizona est présenté depuis quelques années comme la future pépite de la discipline. Véritable star dans son pays, il y domine de nombreuses courses. Pourtant, ses résultats en Europe ne sont pas encore au niveau qu’il espère. Découvrez les secrets de ce traileur.

Qui est Jim Walmsley ?

Ses débuts

Jim Walmsley est né le 17 janvier 1990 à Phoenix, dans l’état de l’Arizona, aux États-Unis. Il a pratiqué la course à pied dans sa jeunesse, notamment au lycée. Dans la discipline du cross-country, il a été champion d’Arizona et 23e aux championnats nationaux, dans sa catégorie d’âge. Le sport a rapidement fait partie de sa vie.

Après une scolarité studieuse et sans histoire, il a été reçu à l’école militaire United States Air Force Academy, une des plus prestigieuses du pays. Le tout, avec les honneurs. Celle-ci est située à Colorado Springs, dans l’état du Colorado. Il a continué à pratiquer la course à pied et a participé à diverses épreuves : 5000 m, 10 000 m, 3000 m steeple. Il a même été capitaine de l’équipe de cross-country.

athlète américain Walmsley

Après ses études, il a commencé une carrière militaire et s’est spécialisé dans le domaine des missiles balistiques. Il avait le grade de Capitaine. Basé à Great Falls, dans le Montana, il y a découvert pour la première fois la discipline du trail running et s’est vite orienté vers l’ultra-trail. Sa carrière a alors rapidement pris un tournant…

Un début de carrière prometteur

Dès juin 2014, Jim Walmsley remporte son premier 50 km à Bozeman : le Old Gabe 50k. Il enchaîne en fin d’année avec sa première victoire au JFK 50 Miles. Sa carrière militaire prend fin l’année suivante, et il en profite pour s’installer à Flagstaff, en Arizona. Cette ville située à 2100 m d’altitude est un terrain de jeu idéal pour les traileurs.

Sa carrière prend un tournant lors de la Western States 100 en 2016. En tête et en avance sur le record de l’épreuve, il se trompe d’itinéraire au 78e mile et laisse échapper la victoire. Cependant, il marque les esprits et se voit proposer un contrat de sponsoring chez Hoka One One. Une belle opportunité de se consacrer à temps plein à sa passion.

Ses plus belles performances

walmsley abandon utbm course chamonix

La carrière de Jim Walmsley est marquée par quelques belles performances. La première notable est sa victoire sur la Western States 100 en 2018, durant laquelle il devance François D’Haene. Il y bat même le record de l’épreuve de 16 minutes. Il a aussi remporté cet ultra-trail l’année suivante, puis à nouveau en 2021.

On peut également noter son record du monde du 50 miles en 2019. Il est détenteur de la 2e meilleure performance sur 100 km, à 12 secondes seulement du record du monde de Nao Kazami. Enfin, il a obtenu une belle troisième place à Sierre-Zinal en 2019 et une victoire sur l’Ultra-trail Cape Town en 2021, une course de 100 km.

Jim a cependant vécu un certain nombre d’échecs, notamment sur l’UTMB et le Grand Raid de la Réunion, alors qu’il menait ou était très bien placé pour être vainqueur. Ces abandons sont dus à des problèmes gastriques et à une mauvaise gestion de course.

5 choses que vous ne saviez pas sur Jim Walmsley

Jim Walmsley ultrarunner américain interview

1. Une partie de sa famille est française

S’il a toujours vécu aux États-Unis, il a des membres de sa famille en France. Une de ses tantes habite à Megève, et des cousins dans le sud-est, près de Marseille.

2. Il va habiter en France

Jim Walmsley a annoncé dans un podcast publié sur YouTube qu’il avait décidé de déménager en France, dans les Alpes. Il le fera à partir de mi-mai 2022, pour une durée d’au moins un an et demi. C’est une décision qu’il avait prise en 2020, mais il a dû repousser ce projet à cause de la crise sanitaire. Plusieurs facteurs ont pesé dans sa décision.

Tout d’abord, la ville de Flagstaff, dans laquelle il habite, a évolué au cours des dernières années. Beaucoup de traileurs et de coureurs de fond s’y sont installés et il ne s’y sent plus aussi bien qu’avant.

Jim souhaite également vivre des aventures fortes d’expatriation, afin de découvrir la culture française et pourquoi pas voyager en Europe. Il aimerait apprendre la langue française et nouer de nouvelles amitiés.
Enfin, il veut s’entraîner sur un terrain bien différent de celui dont il a l’habitude et découvrir les montagnes des Alpes plus en profondeur. Beaucoup de traileurs européens font partie des meilleurs au niveau mondial. Ce nouvel environnement pourrait donc lui apporter des perspectives inédites dans ses entraînements.

3. Il est proche de François D’Haene

Jim Walmsley et François d'Haene

Depuis quelques années, les deux hommes se sont rapprochés et une véritable amitié est née. Il pourrait d’ailleurs choisir d’emménager près de chez lui, aux alentours d’Arêche, dans le Beaufortain, près de François. Il pourrait apprendre beaucoup à ses côtés, notamment sur la façon de bien gérer des efforts très longs.

4. Son objectif majeur est l’UTMB

Jim Walmsley UTMB France

Il a terminé la course une fois, en 2017. Depuis, il n’a pas réussi à aller au bout de cette épreuve de légende. Son déménagement dans les Alpes est certainement lié à son l’objectif majeur : remporter l’Ultra-Trail du Mont-Blanc.

5. Il n’est pas à l’aise dans la neige

Que ce soit en trail running ou à ski, Jim n’a jamais été à l’aise avec la neige. En passant l’hiver dans les Alpes, il aura l’opportunité de pratiquer le ski de fond et le ski de randonnée. Il pourrait en tirer d’importants bénéfices.

Quelles chaussures portent Jim Walmsley ?

Jim Walmsley Hoka Carbon X 2 en montagne

Depuis 2016, Walmsley est sponsorisé par la marque Hoka One One. Voici trois modèles de chaussures qu’il porte régulièrement.

Hoka Speedgoat

La Hoka Speedgoat est sans doute la chaussure préférée de Jim. Il porte ce modèle sur la majorité de ses sorties en trail running, y compris en compétition. Il a notamment remporté la Western States 100 avec. Elle est à la fois dynamique et amortissante. Elle offre la sensation de courir sur un coussin.

Hoka Carbon X 2

Hoka Carbon X 2 aux pieds d'un coureur

Lors de son record du monde de 50 miles (environ 80,5 km) en 2019, Jim Walmsley portait des Hoka Carbon X 2. C’est d’ailleurs au cours d’un événement organisé par la marque qu’il a réalisé cette performance. Lors de ce « Project Carbon X 2 », tous les athlètes présents avaient ces chaussures aux pieds, afin de faire la promotion de ce nouveau produit.

Le modèle Hoka Carbon X 3 est sorti depuis. Il est destiné aux courses sur route longue distance, pour les sportifs qui visent un chrono. Elles sont légères et comportent une plaque en carbone.

Hoka One One Bondi

Même si Jim pratique essentiellement le trail, il lui arrive de courir occasionnellement sur route. Il porte alors des chaussures de la gamme Hoka One One Bondi, conçue pour la route. La semelle est très épaisse, de forme incurvée. Elle assure à la fois le rebond et l’absorption des chocs.

Vous l’aurez compris, Walmsley est déterminé à remporter l’UTMB et a choisi de mettre toutes les chances de son côté en venant s’entraîner en France pendant quelques mois, voire quelques années. Il fera partie des favoris en 2022, avec Kilian Jornet, Pau Capell ou encore Xavier Thevenard. François D’Haene ne sera pas présent, mais le combat s’annonce très serré.

Questions fréquentes

Walmsley portrait du traileur en noir et blanc
Quel âge a Jim Walmsley ?

Jim est né le 17 janvier 1990. Il a eu 32 ans en 2022.

Comment s’entraîne Jim Walmsley ?

Il habite depuis des années à Flagstaff, dans l’état de l’Arizona, aux États-Unis. Alors qu’il pratiquait beaucoup le vélo de route plus jeune, il a augmenté progressivement son volume de trail running depuis 2016. Il court désormais entre 100 km et 225 km par semaine. Pour préparer les ultra-trails, il s’impose des blocs d’entraînement spécifique de trois mois.

Quelle montre porte-t-il ?

Jim a utilisé des montres de la marque Garmin dans le passé, par exemple la Garmin Forerunner 935. Il porte maintenant une Wahoo ELEMNT RIVAL. C’est une montre multisport, utilisable également au quotidien. La marque Wahoo Fitness est américaine et implantée à Atlanta, dans l’état de Géorgie aux États-Unis.

Références

Charlène Bertein

Charlène Bertein

Charlène est une rédactrice web passionnée par le sport depuis plusieurs années. Elle a couru son premier 10 km en 2014 et son premier marathon en 2017. Elle a par ailleurs organisé une course à pied en relais entre Montréal et New-York en 2015, travaillé pour le Marathon de Paris en 2016, et pour une application de running jusqu’en 2020. Elle pratique aujourd’hui différents sports outdoor : trail, snowboard/splitboard, ski de fond, escalade, randonnée, etc.

Laisser un commentaire