Brooks Adrenaline GTS 22 vs Glycerin 20 (2022)

Brooks Adrenaline vs Glycerin

Avec leurs noms similaires qui prêtent autant à confusion que Nimbus et Cumulus dans la gamme Asics, l’Adrenaline et la Glycerin sont deux modèles phares de la gamme Brooks Running.

Tout d’abord, il faut comparer ce qui est comparable. L’Adrenaline GTS est une chaussure pour pronateur comme l’évoque l’acronyme dans son mom qui signifie Go-To-Support. Ainsi, elle affiche la technologie Guide Rails qui évite que le pied ne roule (vers l’intérieur ou l’extérieur) lors de la course.

De son côté, l’Adrenaline est disponible en deux versions : GTS (pour la surpronation, donc) et standard (foulée universelle). Il semble donc logique de comparer la première avec l’Adrenaline GTS. Pour l’Adrenaline classique, une comparaison avec la Brooks Ghost semble plus pertinente.

Amorti

Il s’agit là de la différence principale. La Glycerin est plus amortie avec une semelle épaisse de 34 mm sous le talon avec un drop de 10 mm. La semelle de l’Adrenaline GTS est plus fine avec 30 mm sous le talon et un drop de 12 mm (donc 18 mm sous l’avant-pied contre 24 mm pour la Glycerin).

Le ressenti sous le pied est doux dans les deux cas. Cependant, la Glycerin dispose d’un atout majeur dans sa version 20 : la nouvelle mousse “supercritique” DNA Loft v3. Cette technologie dernier-cri se traduit par une semelle intermédiaire infusée à l’azote pour lui donner une structure plus légère et plus rebondissante. Le résultat est un amorti dynamique avec un retour d’énergie plutôt épatant pour une chaussure destinée à l’entraînement quotidien.

Malheureusement, l’Adrenaline GTS 22 doit elle se contenter de technologies “basiques” : BioMoGo DNA (qui existe depuis une décennie) et DNA Loft (première génération). Ainsi, tout en offrant une course fluide, le rebond n’est pas aussi impressionnant.

Maintien du pied

La Brooks Adrenaline GTS 22 se débrouille mieux à ce niveau là : son mesh technique assure un maintien du pied impeccable, tout en confort.

À l’inverse, les testeurs ont peu apprécié la maille technique de la Glycerin qui maintient le pied de manière un peu hasardeuse. Heureusement, l’Adrenaline est également disponible en version Stealthfit (pour embrouiller encore plus ceux qui ont déjà du mal à s’y retrouver !). Celle-ci donne une tige moins épaisse avec un ajustement plus précis.

Enfin, notons que la Glycerin GTS classique est plus lourde que l’Adrenaline GTS avec 20 g en plus tandis que la version Stealthfit est plus légère (environ 15 g en moins).

Adrenaline ou Glycerin : laquelle faut-il choisir ?

Dans l’ensemble, la Brooks Glycerin 20 GTS Stealthfit apparaît comme la meilleure option en raison de sa nouvelle mousse DNA Loft v3 et de sa plus grande légèreté.

Cependant, il y a un hic : la version Stealthfit n’est pas la plus répandue dans les magasins. Si vous devez choisir entre la Brooks Adrenaline GTS 22 et l’Adrenaline GTS 20 classique, alors la première est un meilleur choix car elle est plus légère avec un meilleur maintien du pied.

Voilà, en espérant que cela n’est pas trop confus. Ce n’est que notre humble avis, mais Brooks Running gagnerait à simplifier sa gamme en écartant les versions les moins efficaces.

Note : nous ajouterons le tableau comparatif lorsque l’analyse de la Glycerin 20 sera prête.

Chaussure Running
Logo
Comparer les chaussures
  • Total (0)
Comparer